Jeux olympiques

JO – Tennis de table : journée parfaite pour l’Allemagne, le Japon en finale chez les dames

JO Tennis de table

Qualification en demies pour les deux équipes allemandes, la Chine qui ne tremble pas chez les femmes et le Japon premier qualifié pour une finale, retour sur ce qu’il s’est passé ce matin dans les tableaux par équipes de tennis de table.

 

L’Allemagne tremble mais se qualifie deux fois

Il fallait avoir les nerfs solides côté allemand aujourd’hui. Engagée en quarts de finale dans les tableaux féminin et masculin ce mardi, l’Allemagne s’est à deux reprises imposée après cinq matches, passant même proche de l’élimination chez les femmes. Opposées à la Corée du Sud, les vice-championnes olympiques se font surprendre d’entrée sur le double en s’inclinant en cinq manches face à Shin Yubin et Jeon Jihee. Si la n°1 allemande Han Ying, quart de finaliste ici à Tokyo, égalise pour son pays après une victoire sèche (3-0) contre Choi Hyojoo, Jeon Jihee l’imite un peu plus tard en dominant Petrissa Solja (3-0), qu’elle avait déjà battue sur le double lors du premier match. Dos au mur, l’Allemagne va alors se montrer impériale. À un set partout dans le quatrième match, les Allemandes ne vont plus perdre le moindre set. Ying Han remporte en effet deux sets pour conclure contre Shin Yubin, puis Xiaona Shan ne laisse aucune chance à Choi Hyojoo (3-0). L’Allemagne a tremblé mais l’Allemagne est en demi-finales.

Chez les hommes, les Allemands ont également dû s’arracher pour sortir le Taipei chinois. Si l’Allemagne prend le double (3-1), Dimitrij Ovtcharov s’incline dans le premier simple face à Lin Yun-Ju dans un remake du match pour le bronze du tournoi individuel (remporté par Ovtcharov 4-3). Les rencontres sans suspense vont alors s’enchaîner. Facile, Timo Boll domine Chen Chien An (3-0), tout comme Lin Yun-Ju qui ne doute pas face à Patrick Franziska (3-0). L’issue de la rencontre sera donc déterminée par le dernier simple, et Dimitrij Ovtcharov ne va pas trembler. Accroché dans les trois sets par Chuang Chih Yuan, il s’impose finalement en 29 minutes (11-8 ; 11-9 ; 11-7) et qualifie les siens pour le dernier carré.

Pas de soucis pour la Chine, le Japon en finale dames

Plus que favorites à leur propre succession, les Chinoises se sont, comme les hommes, presque déjà assurées une place sur le podium en battant Singapour (3/0). Jamais inquiétées, elles n’ont lâché qu’un set en trois matches, lors du deuxième simple entre Wang Manyu et Lin Ye, et retrouveront l’Allemagne en demi-finales pour une revanche de la finale des Jeux olympiques de Rio (remportée par la Chine 3/0).

Journée également joyeuse pour le Japon, qui disputait deux rencontres ce jeudi. Chez les hommes, la nation hôte s’est défaite de la Suède malgré une très légère frayeur. Après avoir perdu le double, les Suédois ont connu une réaction d’orgueil grâce à Mattias Falck, qui s’est offert le champion olympique du double mixte Jun Mizutani (3-1) lors du premier simple. Pas de quoi faire douter les Japonais néanmoins, ces derniers remportant les deux autres simples en ne lâchant qu’un set (3-1 et 3-0).

Dans le tableau féminin, les Nippones ont été plus expéditives face à Hong Kong. Jamais vraiment inquiétées, les Japonaises se sont imposées en trois matches et retrouveront une finale olympique atteinte en 2012 mais manquée il y a cinq ans, le Japon ayant dû se contenter de la médaille de bronze.

Pas de surprise aujourd’hui en tennis de table, avec les doubles qualifications de l’Allemagne et du Japon, mais aussi la victoire assez tranquille des favorites chinoises.

Crédit image en une : Reuters / Luisa Gonzalez

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire