Social Media

L1: J4: Paris retrouve son leadership, Lyon et Marseille en embuscade

L1: J4: 

Le Paris SG et Marseille ont enchaîné une deuxième victoire de rang. Lyon s’est difficilement remis de sa défaite à Montpellier. Rennes a connu la premier revers de sa saison tandis qu’Angers, Reims ou Nantes titillent les places européennes. Le mois d’août achevé, les sonneries nous rappellent la rentrée. Il est l’heure d’effectuer un nouveau bilan de ce week-end animé en Ligue 1.

Metz 0-2 Paris SG

Neymar se queda !

Ce déplacement en Meurthe et Moselle a définitivement achevé les péripéties autour du feuilleton Neymar. Il ne rejoindra pas le FC Barcelone. Cet été va peut-être marquer un tournant dans sa carrière de footballeur. En tout cas il lui restera une dernière saison sous les couleurs parisiennes s’il souhaite contribuer à l’aboutissement du projet qatarien : remporter la Ligue des Champions. Atteindre les demi-finales serait déjà une performance remarquable.

Résultat de recherche d'images pour "metz paris sg 0 2"

Di Maria vient d’ouvrir le score sur penalty. (Crédit photo: Le Parisien)

En attendant d’évoquer les sueurs de l’hiver, le Paris SG a tranquillement conclut son mois d’août par une victoire. Choupo a inscrit son troisième but en deux matches tandis que Di Maria avait ouvert le score sur penalty. Metz aura limité les dégâts et termine ce premier mois de championnat avec un bilan contrasté en empochant 4 points sur 12 possibles (1 victoire, 1 nul, 2 défaites).

Il reste maintenant deux semaines au Paris SG, et plus particulièrement à Leonardo, pour préparer une opération de communication pour amorcer le retour de sa star brésilienne. Au vu de ses interventions décalées et décidées devant les médias, en témoigne la dernière à Metz, le directeur sportif parisien ne devrait pas manquer d’imagination. De leur côté les messins n’auront pas le temps de rêver. Un résultat à Bordeaux sera espéré sinon les maux de la relégation viendraient gagner la tête des Grenats.

Lyon 1-1 Bordeaux

La raison prend le pas sur les émotions

Chahutés, déboussolés lors de leur défaite à Montpellier mardi dernier, les lyonnais espéraient repartir de l’avant face à Bordeaux. Timides, sans de réelles intentions de jeu mais concernés défensivement les Gones ont pourtant achevé la première période en menant au score grâce à Depay. Quel message a transmis Sylvinho à ses joueurs à la mi-temps ? De la gestion surement. Mais gestion ne rime pas avec nonchalance. Lyon a laissé les clés du jeu à Bordeaux. Et la punition fut immédiate.

Résultat de recherche d'images pour "lyon bordeaux 1 1"

Aouar pris entre deux bordelais. La pépite lyonnaise n’aura pas trouvé la solution dans ce match. (Crédit photo: france tv sport)

Après l’expulsion logique de T.Mendes, J.Briand est venu refroidir les ambitions lyonnaises. Le score aurait pu pencher en faveur des marines et blancs mais Anthony Lopes a maintenu son équipe à flot. Avant de concurrencer le Paris SG, les lyonnais devront profiter de cette période internationale pour affiner leurs automatismes.

Les Bordelais semblent gagner en confiance et leur victoire a Dijon n’était pas illusion. L’arrivée de Koscielny en défense, la facilité de Nicolas De Préville au milieu et l’efficacité de Briand devant permettent aux Girondins de se projeter sereinement sur le mois de septembre. Ils pourraient étendre leur série d’invincibilité à six matches avec des oppositions contre Metz, Brest ou encore Amiens. A Lyon l’avenir tient à trois mots : Ligue des Champions.

 

Angers 2-0 Dijon

A domicile, Angers c’est du solide !

Trois matches et trois victoires à Raymond Kopa. Hormis l’accroc subit au Groupama Stadium (6-0), les Angevins réalisent un début de saison intéressant. Espérons que cette trêve internationale ne vienne pas couper leur élan. L’alchimie entre Alioui, Capelle et Pereira Lage semble en ébullition. Sans oublier que les hommes de Stéphane Moulin jouissent d’une certaine réussite. Mendyl, le défenseur dijonnais rentré en cours de match, a trompé son propre gardien. Avec aucun point en quatre matches les Bourguignons sont à la recherche de cette réussite. Rien n’est définitif mais Stéphane Jobard semble à cours de solution en ce début de saison. Et à l’inverse des Angevins ces deux semaines arrivent à point nommé.

Nantes 1-0 Montpellier

La patte Christian Gourcuff

Émoussés de leur victoire face à l’Olympique Lyonnais en milieu de semaines, les Montpelliérains ont manqué d’énergie à la Beaujoire. Dans un match ou les hommes de Der Zakarian n’ont cadré qu’une seule frappe, les trois points étaient difficilement envisageable. Patients et cohérents dans leur organisation, les Nantais sont finalement allés chercher cette victoire, la deuxième de suite. 

Résultat de recherche d'images pour "nantes 1 1 montpellier"

Touré vient d’éliminer Congré et arme une frappe victorieuse. (Crédit photo: Ouest France)

Les Canaris peuvent être satisfaits de leur mois d’août sur le plan sportif avec 7 points acquis sur 12 distribués. Les joueurs semblent appréhender les principes de jeu de Christian Gourcuff et la blessure de Marcus Coco fut compensée par l’arrivée du percutant Moses Simon. En revanche le bilan héraultais est plus contrasté. Peu de buts inscrits et encaissés mais avec déjà deux défaites au compteur les Montpelliérains disposent d’une importante marge de progression pour limiter leur manque de régularité. 

Toulouse 2-0 Amiens

Un regain de forme Toulousain

Tout s’est joué en un quart d’heure dans cette rencontre. Les Toulousains ont attendu le retour des vestiaires pour assommer la formation picarde. Et ceux sont les deux hommes en forme du moment qui ont montrés le chemin de la victoire : Makengo et Koulouris auteur de leur deuxième but cette saison. En septembre, les hommes d’Alain Casanova souhaiteront surfer sur la vague du mois d’août même si le maintien devrait rester le mot d’ordre général. Quant aux amiénois, les pronostics du début de saison coïncident avec leurs difficultés actuelles. 

Résultat de recherche d'images pour "toulouse amiens 2 0"

Auteur d’un but de 25 mètres, Makengo a lancé les hostilités dans ce match. (Crédit photo: France Bleu)

Positionné en tant que premier non-relégable, les hommes de Luka Elsner accueillent dans deux semaines l’Olympique Lyonnais. A vrai dire, rien n’est dicté dans ce championnat. En effet la seule victoire des Amiénois obtenu en ce début de saison fut celle face aux lillois, européens comme les lyonnais. 

Nîmes 3-0 Brest

Les Bretons chutent dans l’arène nîmoise !

A l’inverse de leur trois premiers matches de la saison, les brestois n’ont dégagé aucune sérénité défensive. Dans le premier acte, les assauts nîmois ont déferlé sur les buts de Gautier Larsonneur. Les hommes d’Olivier Dall’Oglio semblaient sans réaction et surtout sans solutions. Ferhat et Valls en ont profité pour inscrire leur premier but de la saison Et à l’image du déplacement à Monaco la semaine dernière le jeune Denkey est entré en jeu du côté des crocos. Dès sa première touche de balle il a envoyé une splendide retournée acrobatique dans le but brestois. Le match était acquis à la cause des nîmois depuis un certain temps mais la beauté de ce geste a prolongé la joie de leurs supporters.

Installées en milieu de tableau ces deux formations ont entamé leur chemin de croix sur la route du maintien. Rien ne nous laisse présager qu’ils resteront fixer sur cet objectif.

 

Reims 2-0 Lille

Le mauvais visage des Dogues !

En quelques jours, les nordistes ont perdu l’élan insufflé par leur victoire obtenue en milieu de semaine face à Saint-Etienne. Ils n’ont pas réussi à contourner le bloc compact des rémois. A force de buter sur l’adversaire les lillois sont partis à la faute. Fonte a concédé un penalty, transformé par Moussa Doumbia. Remi Oudin a doublé la mise dans la dernière minute du temps réglementaire. Et pour conclure une après-midi cauchemardesque- notamment dû à l’expulsion de Yazici- Jonathan Bamba a manqué son penalty.

Résultat de recherche d'images pour "reims lille 2 0 sanches"

Pour sa première sous le maillot lillois, Renato Sanches n’a rien pu faire pour éviter la défaite des siens. (Crédit photo: l’Equipe)

La Ligue des Champions approche et les performances en déplacement des nordistes ne sont guères rassurantes. Les champenois, eux, ont trouvé leur recette face aux cadors de championnat. Ils ont pris les lillois à leur propre jeu en évoluant en contre, comme au Vélodrome face à Marseille il y a trois semaines. Si les Rémois veulent viser une place européenne en fin de saison, ils devront faire face à leur nouveau problème : remporter les matches face à leurs adversaires directs. Une première réponse, de leur degré d’évolution, sera attendue à Nantes lors de la prochaine journée.

 

Rennes 1-2 Nice

Sur le bout des ailes

Mené à la mi-temps les Niçois ont réagi de la plus belle des manières au Roazhon Park. Est-ce l’effet Patrick Viera ou Youcef Atal ? Les deux sont liés. Le défenseur algérien, reconverti en ailier en ce début de saison a mis à rude épreuve la défense rennaise. Sa fougue et sa capacité de percussion furent récompensées lorsqu’il a obtenu un penalty transformé par Wylan Cyprien. Viera est alors rentré en action. Il a remplacé Atal, épuisé de ses courses à répétitions, par Stanley N’Soki. Ce dernier, en déviant un corner au second poteau, dans le temps additionnel a offert le but de la victoire à son coéquipier Racine Coly. Rennes a alors subit sa première défaite de la saison.

Résultat de recherche d'images pour "rennes nice 1 2"

Racine Coly vient d’offrir le but de la victoire pour les Niçois. (Crédit photo: yahoo sport)

Ces deux équipes réalisent un début de saison au-dessus des attentes. Les Niçois, avec l’arrivée de trois recrues offensives, vont se renforcer pour continuer sur ce rythme. Quant aux Rennais, le début de l’Europa League va intensifier leur semaine. Seront-ils en mesure de suivre la régularité de l’Olympique Lyonnais ou du Paris SG en championnat tout en jouant une Coupe d’Europe? Un défi intéressant s’offre aux Bretons.

 

Strasbourg 2-2 Monaco

Les Monégasques laissent (encore) échapper deux points.

Cette fois-ci les hommes de Leonardo Jardim ont terminé cette rencontre à onze. Mais ils ont concédé un penalty en première mi-temps et furent trop passifs sur le but de l’égalisation. L’entraîneur portugais va profiter de ses deux semaines pour essayer de peaufiner une équipe type. Quelques certitudes s’offre à lui. Slimani, auteur d’un doublé, devrait être le finisseur accompagné de sa rampe de lancement Ben Yedder. Reste à savoir comment la formation princière va s’articuler au milieu et en défense. Les questions sont nombreuses et le temps ne joue pas en la faveur d’une équipe relégable depuis la première journée.

Résultat de recherche d'images pour "strasbourg monaco 2 2"

Sur ce contrôle, Islam Slimani va marquer le premier de ses deux buts de l’après-midi. (Crédit photo: SoFoot)

Les Alsaciens s’en approchent de cette zone de relégation. Cette semaine le déplacement et l’élimination à Franckfort en Ligue Europa leur a coûté de l’énergie physique et mentale. Ce match nul n’est un moindre mal et le calendrier de la Ligue 1  devrait davantage correspondre au niveau réel de cet effectif.

 

Marseille 1-0 Saint-Etienne

Efficaces comme Benedetto

Cette rencontre entre deux clubs historiques de notre championnat ne restera pas dans les archives. Ou du moins si. En effet, Dario Benedetto a inscrit son deuxième but sous le maillot olympien, le premier au Vélodrome. Après cette action collective construite et aboutie des Marseillais le match est tombé dans l’indifférence. Les Verts ont tenté de déstabiliser une défense olympienne loin d’être sereine mais leur manque de vitesse leur a fait défaut. Hormis les 120 ans du club, les supporters marseillais n’ont pas célébrer autre chose tant le spectacle sur le terrain effleurait la médiocrité.

Résultat de recherche d'images pour "om 1 0 asse"

La joie de l’argentin. Cela fait maintenant 41 ans que Saint-Etienne n’a plus gagné au Vélodrome. (Crédit photo: Maxifoot)

L’essentiel est présent pour les hommes d’AVB : une deuxième victoire de rang. Le déplacement à Monaco lors de la prochaine journée représentera une opportunité de lancer définitivement la saison sur les bords de la Canebière en cas de victoire.

Coté stéphanois, la réception de Toulouse devrait leur permettre de prendre des distances avec la zone de relégation. Avant de penser au doux parfum d’Europe.

 

Le Paris SG est déjà leader de ce championnat. Rennes et Nice l’accompagne en nombre de points. Lyon (5e) et Marseille (8e) finissent ce mois d’août avec sept unités. Amiens, Monaco et Dijon ferment la marche de cette 4e journée.

Trêve internationale l’oblige, la 5e journée ouvrira ses portes le 13 septembre prochain dès 19h.

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
efficitur. dolor. Phasellus ante. in ut vulputate, felis