La France (encore) battue par le Portugal

0
France Portugal

Pour leur premier match de ces championnats d’Europe de handball, l’Equipe de France affrontait le Portugal à 18h30. Déjà défaits l’année dernière en qualification, les Français se sont une nouvelle fois inclinés (28-25).

Didier Dinart pouvait compter sur un groupe impressionnant, mêlant anciens comme Karabatic, Guigou ou Sorhaindo et jeunes avec Prandi, Genty ou Richardson. Les Bleus sont très bien entrés dans leur rencontre, infligeant un 3-0 d’entrée aux Portugais. Vincent Gerard avait ainsi commencé par deux arrêts, laissant présager une nouvelle bonne prestation du gardien numéro 1.

Un trou d’air de 10 minutes

Après ce petit avantage pris, l’Equipe de France n’a pas réussi à prendre le large. Malgré 2 exclusion temporaire de 2 minutes concédées par le Portugal, ils ne sont pas parvenus à garder cette avance. Par le biais de mauvais choix, d’un Vincent Gerard absent, les Bleus ont laissé leurs adversaires revenir à leur hauteur.

Alors qu’ils menaient 9 buts à 7 à la 18′, les coéquipiers de Nikola Karabatic ont connu un gros passage à vide. Encaissant 5 buts sans en mettre un seul, ils ont redonné confiance aux Portugais. Dernier à avoir marqué avant ce trou d’air, l’arrière parisien a remis son équipe sur le chemin. Mais à la pause c’est bien le Portugal qui menait 12 à 11, une note pas aussi salée pour les Français que le reflétait le terrain.

La France déjà dos au mur

En deuxième période, les Bleus n’ont pas réussi à reprendre le dessus sur leur adversaire. Au terme d’un long chassé-croisé entre les deux équipes, les Experts ont vécu une fin de match cauchemardesque. A moins de deux minutes de la fin de la rencontre, Ludovic Fabregas a écopé d’un deux minutes pour un tirage de maillot. Alors mené d’un but, les Français ont concédé une deuxième exclusion de Michaël Guigou. Les Portugais ne se sont pas fait prier pour faire tourner le chrono et inscrire le but sur la même attaque. Sur une dernière possession, la France a perdu la balle et Borges les a punis.

Une première défaite de 3 buts qui met l’Equipe de France en grande difficulté pour la suite de la compétition. Les hommes de Didier Dinart devront vite se remettre la tête à l’endroit pour gagner, avec le plus large avantage, leurs deux prochains matchs. Cela commencera par une victoire dimanche face à la Norvège, le pays hôte.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here