La NBA à Paris Acte I : NBA Crossover

Alors que les playoffs NBA battent actuellement leur plein, la NBA se déplace le temps d’un weekend dans le 3e arrondissement à Paris pour le NBA Crossover : visite guidée de ce qui vous attend sur place.

 

NBA & Art :

 

Le NBA Crossover est un ensemble de différents stands où vous pouvez vous rendre. A l’entrée, au milieu de magnifiques œuvres d’art se liant au thème du basket et de la NBA, vous avez la possibilité de customiser vos paires de basket. En avançant un peu plus loin, vous pouvez admirer quelques maillots d’anciennes gloires de la ligue (Kevin Garnett, Jerry West, Magic Johnson, …), le tout en face d’un barber vous proposant de vous coiffer gratuitement ! Attention tout de même car bien que gratuit, il faut prendre rendez-vous pour pouvoir dire ”Je me suis fait coiffrer au NBA Crossover”. Cette partie constitue la première des deux salles de l’exposition.

 

Gaming, Film et Trophée :

 

La deuxième salle est un peu plus vaste. On y retrouve une jolie collection de chaussures, un ”bracket” géant des playoffs de cette année ainsi que deux écrans permettant de jouer à NBA 2K19. Mais l’attraction principale n’est pas là. Non, l’attraction principale, c’est le trophée Larry O’Brien : le trophée remis au champion NBA. Ne serait-ce que pour pouvoir l’admirer de ses propres yeux, le NBA Crossover vaut le détour. Par ailleurs, vous pouvez aussi vous essayer à un concours de shoot dans un mini-jeu style fête forraine, ou encore vous asseoir dans une salle où vous aurez la possibilité de regarder des petits films sur la NBA.

 

Si vous êtes sur Paris ce weekend, allez faire un tour à l’espace Léon Coeur dans le 3e arrondissement, là où se déroule le NBA Crossover. L’exposition est sympa, vous pouvez y faire un tour rapide ou même y restez des heures si vous le souhaitez. De 12h à 20h jusqu’à dimanche les portes sont ouvertes, et avec un peu de chances vous pourrez croiser John Collins ou Wesport qui était sur place aujourd’hui et le sera encore ce weekend.

 

NB : Si vous souhaitez voir plus de photos de l’exposition, rendez vous sur le twitter basket du site, @WSFR_Basket

A propos de l'auteur

Victime du ''Minnesota Miracle'' et du ''No-Call''. Merci aux Knicks de réhausser le niveau (oups). Je considère Drew Brees comme un dieu, Alvin Kamara et Mitchell Robinson comme des prophètes et le Sport US comme ma religion.

Poster un commentaire

eget Praesent felis quis Aliquam ut ipsum tempus amet, venenatis,