Foot US

La Preview NFL 2.0 – Week 10, choc frontal dans la Cité des Anges

NFL Week 10

Des Seahawks en déplacement dans la Cité des Anges, Minnesota pour croire aux playoffs et le miracle Alex Smith qui se poursuit, tout ceci est au programme du NFL Week 10.

L’affiche de la semaine

Seattle Seahawks [6-2] @ Los Angeles Rams [5-3] : Dimanche, 22h25

Déplacement périlleux en Californie pour les coéquipiers de Russell Wilson. Face à un concurrent direct dans la redoutable NFC Ouest, les Seahawks n’auront pas le droit à l’erreur et devront directement se remettre dans le droit chemin après la contre-performance de la semaine passée face aux Bills. Seattle n’a pas tenu le rythme, à l’image de son quarterback, et devra trouver des solutions, notamment en défense.

La défense est en effet à pointer du doigt, car c’est principalement elle qui tire la franchise du Washington vers le bas. 32e sur les yards encaissés, 32e sur les points encaissés et 30e sur les yards à la passe, elle n’aide pas une attaque pourtant conquérante et prolifique (1ère sur les mêmes catégories statistiques mais du côté offensif) qui est le moteur de la franchise depuis le début de la saison. Russell Wilson aura fort à faire cette semaine, en affrontant une défense particulièrement solide dans les airs, et l’escouade défensive devra absolument résister face à des Rams un ton en-dessous offensivement.

Los Angeles ne sera en effet pas la meilleure attaque qui croisera le fer avec Seattle, mais il faudra tout de même réussir à la contenir. Coup de chance pour les Seahawks, les Rams restent sur une petite débâcle offensive il y a deux semaines face aux Dolphins, et Jared Goff est loin d’être le joueur le plus en forme actuellement. Le jeu au sol de Los Angeles, plutôt efficace cette saison (7e de la ligue), sera à surveiller de près, lui qui fera face à la 4e meilleure défense contre la course. Dans ce duel de franchises qui doivent réagir, la prime sera sûrement à celle qui commettra le moins d’erreurs offensivement (Rams) ou défensivement (Seahawks).

Le choix de la Rédac’

Buffalo Bills [7-2] @ Arizona Cardinals [5-3] : Dimanche, 22h05

Affiche alléchante entre deux franchises très agréables à voir jouer. D’un côté les Bills, successeurs désignés des Patriots dans l’AFC Est. Buffalo sort d’une grosse semaine avec une victoire convaincante face aux Seahawks et voudra enchaîner pour s’offrir une quatrième succès consécutif. En face, les Cardinals arrivent avec une défaite sur le fil face aux Dolphins dans leurs bagages, mais Arizona est clairement en train de passer un cap cette saison. La franchise est clairement à la lutte dans l’une des divisions les plus relevées de toute le NFL (NFC Ouest) et peut compter sur un quarterback en plein rêve.

En effet, Kyler Murray réalise cette année une saison exceptionnelle. Rookie offensif de l’année l’an dernier, ll s’affirme déjà comme un véritable franchise quarterback capable de porter sa franchise. Si certaines fois, comme face à Miami, ses performances ne suffisent pas à rapporter une victoire aux siens, il est clairement un facteur déterminant dans la réussite des Cardinals. Son duel face à Josh Allen sera l’une des attractions de cette rencontre, les deux lanceurs étant en pleine progression cette saison. On suivra également en filigrane le duel entre Deandre Hopkins et Stefon Diggs, deux des receveurs les plus prolifiques de la ligue.

Parmi les facteurs déterminants, le jeu au sol et la défense seront à prendre en compte. Si Buffalo peine à amasser les yards à la course, Arizona est de son côté très productif dans ce secteur de jeu, grâce notamment aux jambes de Kyler Murray. Contrôler le tempo en attaque sera primordial, et les Cardinals pourraient tirer profit de leur supériorité théorique dans ce domaine. Les défenses seront également scrutés de près, elles qui évoluent dans l’ombre de leur attaque. Une escouade défensive élevant son niveau de jeu pourrait faire la différence, surtout dans une rencontre qui s’annonce offensive.

L’équipe à suivre : Minnesota Vikings

Minnesota Vikings [3-5] @ Chicago Bears [5-4] : Nuit de Lundi à Mardi, 2h15

Après avoir perdu cinq de leurs six premières rencontres, les Vikings sont en train de redresser la barre avec deux succès convaincants en deux semaines. Dans le sillage d’un Dalvin Cook stratosphérique et plus que jamais candidat au titre de joueur offensif de l’année, Minnesota se remet à gagner et peut même se permettre de croire aux playoffs. En effet, leur deuxième partie de calendrier est nettement plus abordable que la première, avec seulement deux matchs qui seront compliqués à aller chercher (Buccaneers et Saints), ce qui laisse subodorer un potentiel renversement de situation pour eux. Croire en cette possibilité passera par un presque sans-faute qui commencera dès lundi soir avec un succès face aux Bears dans le Monday Night Football, un objectif réaliste tant les Bears sont en perte de vitesse.

Le joueur à suivre : Alex Smith

Washington Football Team [2-6] @ Detroit Lions [3-5] : Dimanche, 19h00

Le miracle Alex Smith continue d’opérer au fur et à mesure que la saison de Washington avance. Initialement listé comme third string quarterback, ce qui était déjà inespéré après sa grave blessure il y a deux ans, l’ancien joueur des 49ers et des Chiefs va aujourd’hui redémarrer une rencontre en tant que titulaire. “Profitant” des contre-performances de Dwayne Haskins et de la blessure de Kyle Allen, il se retrouvera donc sous le centre ce dimanche face aux Lions. L’adversité ne sera pas la plus forte qu’il ait connu au cours de sa carrière, et il n’est donc pas exclu qu’Alex Smith l’emporte pour son retour en grâce sur le terrain. Quoi qu’il arrive, ne cherchez plus le Comeback Player of the Year, car le joueur de la Football Team sera assurément le prochain lauréat de ce trophée.

Le reste des matchs

Cette semaine, les Cowboys [2-7], les Chiefs [8-1], les Falcons [3-6] et les Jets [0-9] sont au repos.

Redzone, 1ère Partie : Dimanche 19h

Tampa Bay Buccaneers [6-3] @ Carolina Panthers [3-6]
Philadelphia Eagles [3-4-1] @ New York Giants [2-7]

Réaction nécessaire pour Tampa Bay après la cinglante défaite de la semaine dernière face aux Saints. En déplacement au Bank of America Stadium, les joueurs de Bruce Arians devront faire attention au piège face à un rival de division accrocheur. Carolina s’était incliné lors du premier affrontement entre les deux franchises (31-17) et devra composer sans Christian McCaffrey, à nouveau blessé, ce qui pourrait compliquer la tâche. Dans l’autre duel de division de cette première partie de Redzone, les Giants recevront les Eagles de Philadelphie. Rien n’est encore joué dans une NFC Est toujours aussi moribonde, et New York pourrait se rapprocher de la tête en cas de succès face à l’actuel leader.

Jacksonville Jaguars [1-7] @ Green Bay Packers [6-2]
Houston Texans [2-6] @ Cleveland Browns [5-3]

Jake Luton, Acte II pour les Jaguars cette semaine face aux Packers. Le quarterback rookie remplacera à nouveau Gardner Minshew cette semaine, mais devra se surpasser pour espérer créer l’exploit face aux hommes de Matt LaFleur. Green Bay partira très largement favori et pourrait rouler sur la pauvre défense de Jacksonville, une de celles qui encaissent le plus de points cette saison. Tombeur des Jaguars la semaine dernière, les Texans se déplaceront eux dans l’Ohio pour affronter les Browns. Sur courant alternatif cette année, Cleveland a les armes pour battre Houston mais ne devra pas se trouer dans une opposition de style entre une bonne attaque aérienne texane et un gros jeu au sol.

Redzone, 2e Partie : Dimanche, 22h05 / 22h25

Los Angeles Chargers [2-6] @ Miami Dolphins [5-3]
San Francisco 49ers [4-5] @ New Orleans Saints [6-2]

Justin Herbert vs Tua Tagovailoa, première. Draftés en 5e et 6e position lors de la dernière draft, les deux quarterbacks rookies croiseront pour la première fois de leur carrière. Avantage au second pour ce premier duel, Miami étant actuellement sur une excellente dynamique avec une défense extrêmement solide. De leur côté, les Saints feront face aux 49ers dans un duel entre deux franchises qui ont dominé la NFC en 2019. Si New Orleans est toujours parmi les prétendants cette saison, c’est en revanche beaucoup plus compliqué pour San Francisco qui possède actuellement un bilan négatif et doit composer avec de très nombreuses blessures.

Denver Broncos [3-5] @ Las Vegas Raiders [5-3]
Cincinnati Bengals [2-5-1] @ Pittsburgh Steelers [8-0]

Duel de division AFC Ouest entre les Broncos et les Raiders. Las Vegas reste sur un succès face à un autre rival de division, les Chargers, et devra s’imposer pour rester placé dans la course aux playoffs. Du côté de Denver il faudra se rassurer face à une franchise que les Broncos ont beaucoup battu ces dernières années, même si la franchise du Colorado ne sera pas le favori des bookmakers. Enfin, Cincinnati se déplacera à Pittsburgh pour affronter la dernière franchise encore invaincue cette saison. Les Steelers semblent au-dessus sur le papier, mais attention à ne pas sous-estimer Joe Burrow et des Bengals qui progressent petit à petit.

Sunday Night Football

Baltimore Ravens [6-2] @ New England Patriots [3-5]

Affiche de prestige dans le Monday Night Football, mais une rencontre qui pourrait s’avérer compliquer à négocier pour les Patriots. Après l’avoir emporté de justesse face aux Jets, les joueurs de Bill Belichick recevront les Ravens, une franchise qui lutte pour les premières places de la Conférence Américaine. New England aura du mal à résister, notamment au sol où Baltimore excelle et où la franchise du Massachusetts peine à défendre. Duel de générations à prévoir entre Lamar Jackson et Cam Newton, deux quarterbacks qui usent et abusent de leurs jambes mais qui connaissent pour l’instant des fortunes diverses cette année.

Rendez-vous dès ce soir à 19h00 pour le début du NFL Week 10, avec un Redzone aussi fourni dans la première que dans la deuxième partie.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
eget nunc Praesent efficitur. Sed Curabitur venenatis diam