La Rétro Basket : Bulls vs Cavaliers Game 3 2015 : Un buzzer décisif

0

Depuis maintenant deux mois, le sport et plus précisément le basket mondial est à l’arrêt. Chez We Sport, hors de question de se tourner les pouces. Ainsi, nous avons décidé de faire un voyage dans le temps pour revenir sur les matchs qui nous ont marqué. De la joie, de la tristesse, de la colère, le basket nous fait passer par toutes les émotions et c’est aussi pour ça qu’on aime ce sport. Aujourd’hui, c’est au tour du game 3 de la demie finale de conférence Est entre les Bulls et les Cavs, qui s’est joué sur un buzzer incroyable de Derrick Rose.

Le contexte

Nous sommes en demies-finales de conférence à l’Est. D’un côté, Cleveland, qui vient de voir LeBron James revenir au bercail, 53-29 et deuxième de la conférence, qui sort d’un sweep sur les Celtics au tour précédent. C’est d’ailleurs LBJ qui est nommé dans la All-NBA First Team, mais sera devancé par Stephen Curry au titre de MVP de la saison.

De l’autre côté, les Chicago Bulls. Forts de leur troisième place avec un 50-32 et une très belle saison sur le plan individuel, les Bulls sortent d’un BO gagné 4-2 contre les Bucks non sans difficulté. Jimmy Butler a remporté le titre de MiP et Pau Gasol fait partie de la Second Team All-NBA. Ce dernier s’adjuge également le plus grand nombre de double-doubles de la saison avec 54 matchs en D-D.

Avant cette troisième confrontation, les deux équipes possèdent une victoire chacune. La première pour les Bulls 99-92, et la seconde pour les Cavs 106-91. Une parfaite égalité qui va déterminer un lead pour au moins un match dans la série.

La rencontre

Première mi-temps

Le début de rencontre va être marqué par une domination de Cleveland, grâce à un schéma de jeu offensif plus performant. En effet, LeBron James va dicter le jeu et procurer de nombreuses assists à ses coéquipiers. Souvent synchronisé avec Tristan Thompson, les deux joueurs vont être percutants dans la raquette des Bulls et sonner la charge. A la fin du premier quart-temps, Cleveland prend l’avantage de six points à l’United Center (18-24).

Les Bulls vont se reprendre dans le second quart-temps. Avec un Jimmy Butler plus impactant et un Derrick Rose en plein réveil. Avec plus de jeu offensif et une défense plus timorée côté Cleveland, les locaux vont revenir de peu au score et reprennent quatre points aux Cavs à la mi-temps (47-49).

Seconde mi-temps

Au retour des vestiaires, le spectacle sera au rendez-vous. LeBron James continue de distiller des ballons et JR Smith en profite pour se procurer des paniers abordables. Néanmoins, la supériorité des Bulls sur les rebonds, tant offensifs que défensifs, vont jouer des tours à des Cavs qui perdent en régime sur la rencontre, et se voient revenus à distance par leurs adversaires à la fin du troisième quart-temps et accuser un point de retard (74-73).

Le dernier quart-temps sera un festival. Plus de défense, on pilonne. Encore performants sur les rebonds, les Bulls comptent sur une endurance incroyable de Jimmy Butler et Derrick Rose, qui à eux deux vont affoler les compteurs (44min et 39 min). Malgré la fatigue qui commence avec une faible rotation côté Cavs (8 joueurs auront joué sur le match), ces derniers tiennent le coup. A 3 secondes de la fin, les deux équipes sont à égalité 96-96. Mike Dunleavy trouve Danny Rose sur une touche devant la raquette et ce dernier va tenter un trois-points au milieu du terrain Cavs. Au buzzer, le ballon secoue les filets et donne la victoire aux Cavs sur un des buzzers les plus légendaires de ces dernières années.

La paire Butler-Rose impériale

Si on devait noter une performance dans ce match, c’est bien sûr le duo Butler-Rose. En effet, ces deux grandes stars auront marqué la rencontre de leur impact. Dans un premier temps, le buzzer. Ensuite, par leurs performances. Rien qu’à eux deux, ils comptabilisent 50 points marqués. Une performance XXL qui vaut le détour. A ceci s’ajoute un très bon travail dans les rebonds de leurs coéquipiers.

De plus, la rotation fut la clé. Si on prend en compte le travail de Joakim Noah (11 rebonds), Mike Dunleavy (16 points, 6 rebonds, 2 passes) ou encore Nikola Mirotic (12 points, 8 rebonds), c’est tout un effectif qui a été solide.

Un LeBron au dessus du lot côté Cavs

A l’aise dans la raquette avec Tristan Thompson, le King James n’a pas démérité. Les deux joueurs auront été auteurs des deux double-double de la soirée. D’un côté, LBJ est responsable des assists (14 passes, 61% du total de l’équipe). De l’autre, on retrouve TT imposant sur les rebonds (13 rebonds).

Ces deux joueurs, accompagnés par Kyrie Irving en difficulté (4 points, 11 rebonds en 38 minutes) et un Timofeï Mozgov performant en sortie de banc (8 points, 7 rebonds, 2 passes en 22 minutes), la team Cavs aura tout de même brillé, mais sera victime d’un tragique coup du destin.

Une défaite qui va remonter les Cavs

Même si les Bulls prendront l’avantage 2-1 dans la série, cette dernière aura été haletante. En effet, ce sera la dernière des Bulls. Après ce joli match, les Cavaliers vont passer à la vitesse supérieure. Après un game 4 gagné au forceps (86-84), LeBron et ses camarades vont prendre le dessus sur les Bulls et remporter la série en gagnant les deux autres rencontres (106-101 et 94-73).

La suite est connue de tout fan de basket. Après avoir sweep le premier de la conférence Est, Atlanta, les Cavaliers vont perdre 4-2 la finale contre des Golden State Warriors en fusion sur l’ensemble de la saison et un Andre Iguodala supérieur au reste des acteurs pendant les 6 rencontres.

C’est ainsi que ce match entrera dans les annales, et montre un des plus beaux aspects de la NBA : une capacité à revenir au dessus pendant les moments les plus importants pour Derrick Rose. Prochain rendez-vous sur le site : le Dunk Contest de 2016 demain !

Crédits photos : Bleacher Report

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here