La ruée vers le Ballon d’Or : Marcelo (19/30)

0
Ligue 1

WeSportFr vous propose “La ruée vers le Ballon d’Or”. Cette série livrera un focus sur les 30 joueurs nommés pour cette récompense individuelle. Le portrait de chacun sera publié par ordre alphabétique. Ordre ayant d’ailleurs été utilisé par France Football, pour la révélation des joueurs en compétition. Aujourd’hui, c’est au tour de Marcelo d’être passé au scribe. Considéré par beaucoup comme le meilleur latéral gauche au monde, nous synthétiserons ici les raisons de sa présence parmi l’élite.

Une véritable machine

Crédit : Reuters.

Il est l’un des incontestables piliers du Real Madrid. Figure parmi les 8 “madritistas” retenus au Ballon d’Or. Il a été élu dans le XI type de la FIFA 2018. Brille par son leadership, sa joie de vivre et sa majestueuse coupe de cheveux. Nous parlons assurément ici de Marcelo Vieira da Silva Junior, plus fameusement connu sous l’appellation de Marcelo. Le tarir d’éloge serait une inefficace superfétation. Laissons donc parler les chiffres, eux ne mentent pas. Lors de la saison 2017-18, le trentenaire a ainsi disputé 55 rencontres avec la Casa Blanca. Pour un total de 6 buts inscrits et 11 passes décisives délivrées. Mais là ne sont pas les statistiques les plus significatives.

Marcelo en 2017-18, c’est avant tout une précision de passe pointant à 81% et une moyenne de 2,7 passes clés par match. Mais également 38% de centres réussis et 65% de dribles couronnés de succès. Il surpasse d’ailleurs tous ses camarades sur les deux derniers secteurs énumérés. Derrière ces chiffres à la saveur dérisoire se cache un irréfragable talent. Fréquemment désigné comme le successeur de Roberto Carlos (dont il partage le poste et certaines spécificités techniques), Marcelo se distingue cependant par un style de jeu quelque peu inaccoutumé. Véritable force offensive, Marcelo maîtrise avec brio la verticalité, caractéristique majeure chez les latéraux “modernes.” Particularité, le brésilien est également présent horizontalement, avec un apport majeur dans l’axe.

Il est capable de jouer avec aisance de son pied faible, le droit. Sa vitesse est un atout évident, bien qu’il ne se contente pas de percées latérales et vient apporter de multiples solutions. Mais cette incroyable polyvalence comporte des risques, est le plus exacerbé d’entre eux est la négligence défensive. Longtemps pointé du doigt pour ses mauvais retours ou ses erreurs de défense, Marcelo a su progresser grâce aux conseils promulgués par ses techniciens. Jusqu’à atteindre un profil d’avantage équilibré, complet. En définition, c’est une boule de dynamisme et d’intelligence, qui fait plaisir à voir jouer.

Un acteur majeur de la “Decimatercera”

Crédit : football365

La saison 2017-18 signée par l’homme à la touffe déjantée est plus qu’agréée. Malgré une timide 3ème place obtenue en championnat et une élimination précoce de la Coupe du Roi face à Leganés, Marcelo s’est notablement illustré sur la scène européenne. Grâce à laquelle il a pu effectuer l’étalage de son talent. Celui-ci fut exposé avec des buts décisifs inscrits lors des huitièmes, quarts et demi-finales. Les adversaires n’étaient autres que le PSG, la Juventus et le Bayern. Face à chacun d’entre eux, il a su faire émerger le héros sommeillant en lui, aidant ainsi grandement son écurie à atteindre le stade olympique de Kiev puis à soulever la coupe aux grandes oreilles. A son palmarès, le défenseur peut mêmement ajouter la coupe du monde des clubs remportée en 2017, ainsi que la Supercoupe de l’UEFA gagnée contre Manchester United.

Marcelo réalise un début de saison convenable, avec 7 matchs joués en Liga pour 2 réalisations marquées. Il continue de resplendir par sa précision inouï en tout point. Il doit toutefois faire face à une amorce chaotique du Real Madrid. L’équipe de la capitale glisse à la 6ème place au tableau. Marcelo, c’est encore un élément cadre de la “Seleção brasileira.” Cette dernière fut éliminée en demi-finale de la coupe du monde face à la Belgique. Marcelo disputa la plupart des matchs et offrit des prestations tout à fait correctes.

Une présence légitime

https://www.youtube.com/watch?v=fkK_ZeMhhk4&t=23s

Le but de Marcelo face à Barcelone, en octobre dernier.

Marcelo est aujourd’hui l’un des murs porteurs empêchant la maison madrilène de s’effondrer. Auteur d’une saison 2017-18 remarquable où il occupa une place centrale dans la conquête de la Champions, sa place parmi les 30 heureux choisis est pleine de légitimité. Ses qualités footballistiques inéluctables ainsi que son importance cruciale dans l’effectif du Real pousse au respect. Cependant, ses chances d’obtenir la récompense suprêmes sont en deçà de celles de son coéquipier Raphaël Varane. Qui lui possède un trophée supplémentaire, et certainement pas des moindres…

Demain, We Sport FR vous fera (re)découvrir la pépite française Kylian Mpappé, pour un nouveau numéro de “La Ruée vers le ballon d’or.”

Crédit de l’image mise en avant : Getty Images.

 

 

 

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here