Ça roule…

La seconde classique de ce week-end d’ouverture : Kuurne-Bruxelles-Kuurne

Au lendemain de l’Omloop Het Nieuwsblad, la classique Belge Kuurne-Bruxelles-Kuurne se déroulera avec itinéraire changé au tiers par rapport à l’an dernier pour sa 73e édition mais avec deux monts : le Mont-Saint-Laurent et la Bossenaarstraat. Cette course est avec le Grand Prix de l’Escaut, la plus accessible pour les sprinteurs malgré onze monts à gravir et des possibilités de bordure.

L’édition 2020 sera longue de 201 kilomètres avec 11 monts au programme soit deux de moins que la saison passée. La classique sera classée ProSeries donc toutes les équipes du WorldTour seront présentes ainsi que les trois équipes Procontinentales invitées : Sport Vlaanderen-Baloise, Circus-Wanty Gobert et Total Direct Énergie.

Ce dimanche 1er mars 2020, la course débutera d’abord depuis l’hippodrome à proximité en Flandre-Occidentale pour se se diriger vers l’Est via Vichte, Tiegem et Leupegem.

Ensuite, les deux premières difficultés seront Volkegemberg (800m à 6,7 %) et l’Eikenmolen (610m à 5,9 %), deux monts assez courts.

Par la suite, les coureurs n’iront plus l’Onkerzeleberg mais ils se dirigeront vers Zottegem en Flandre-Orientale en empruntant des routes larges.

Puis, dans la région de Zwalm, la route sera un peu plus accidentée avec des portions exposées au vent avant de rejoindre Renaix, au cœur des Ardennes Flamandes.

A partir de là, il va falloir gravir deux nouveaux monts : le Mont-Saint-Laurent et la Bossenaarstraat, l’autre versant du Taaienberg.

Après Vloesberg et les ascensions de La Houppe (2000m à 4,6 %) et du Kanarieberg (1000m à 7,7 %), les concurrents s’attaqueront au Kluisberg (1800m à 4,8 %) pour retrouver le parcours traditionnel de la classique avec notamment la longue montée du Hotond (2700m à 3,1 %) jusqu’à Vossenhol. Les derniers monts Flandrien se présenteront sous les roues des coureursr pour faire une dernière sélection parmi les sprinteurs : le Knokteberg, le Vieux Quaremont, 2200m à 4 %et le Kluisberg. Mais, ce dernier se trouvera tout de même à une soixante de bornes de l’arrivée.

Après avoir traverser Saint-Denijs pour aller vers le nord, il y aura un dernier secteur pavé inédit dans les environs de Bellegem pour animer cette fin de course pour aller ensuite sur Courtrai sur un itinéraire plat.

Après un premier passage sur la ligne, les coureurs effectueront une boucle de 15 kilomètres.

Enfin, l’arrivée sera jugée sur l’habituelle Brugsesteenweg de Kuurne pour succèder à Bob Jungels.

 

Les favoris :

 

Les 11 derniers vainqueurs

2019 | JUNGELS Bob 🇱🇺
2018 | GROENEWEGEN Dylan 🇳🇱
2017 | SAGAN Peter 🇸🇰
2016 | STUYVEN Jasper 🇧🇪
2015 | CAVENDISH Mark 🇬🇧
2014 | BOONEN Tom 🇧🇪
2012 | CAVENDISH Mark 🇬🇧
2011 | SUTTON Chris 🇬🇧
2010 | TRAKSEL Bobbie 🇳🇱
2009 | BOONEN Tom 🇧🇪
2008 | DE JONGH Steven 🇳🇱

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
id, libero elementum mattis venenatis, nec Phasellus ut venenatis