La traversée de la Provence pour couronner un sprinteur à Privas

0
Ligue 1
Gap, ville la plus sportive en 2013, organisera le départ de cette cinquième étape. Les coureurs traverseront notamment les Hautes-Alpes, la Drôme, la terre des olives à Nyons, la ville du nougat à Montélimar pour rejoindre Privas en Ardèche, sur l’Ouvèze. Ce sera une arrivée pour les “grosses cuisses” avec un final faux-plat montant pour cette cinquième étape. Cependant, il va falloir se méfier du passage dans la vallée du Rhône à cause du vent.

Image

D’abord, le départ sera donné à Gap, la principale agglomération des Alpes du Sud située au sud-ouest du parc national des Écrins, au sud-est du massif du Dévoluy, à l’ouest du lac de Serre-Ponçon et au nord de la Durance. Les coureurs auront huit kilomètres un peu accidentés pour aller à La Roche-des-Arnauds via D994.

Image

Ensuite, ce sera une longue partie descendante sur des longues lignes droites jusqu’à Serre pour ensuite remonter vers L’Épine dans la vallée du Buëch.  Dans cette ville, il y aura le sprint intermédiaire via la route du Col de la Saulce.

Par la suite, les coureurs auront à nouveau une route qui descendra jusqu’à Nyons en passant par Rosans et l’Observatoire dans le Parc naturel régional des Baronnies provençales, pour pénétrer en terres drômoises tout en longeant la rivière Eygues. La route restera sur un long faux plat descendant jusqu’à Nyons.

Puis, la route va remonter jusqu’à Rousset-les-Vignes, près de l’oppidum Saint-Marcel, avant de plonger vers Taulignan et Salles-sous-Bois avec ses champs de lavandes.

À partir de là, les concurrents auront à monter la première bosse du jour classée au Grand Prix de la Montagne via la D24 : le roulant Col de Serre Colon (4e catégorie – 4,1 km à 3,7 %) pour redescendre sur la vallée du Rhône. Cette ascension s’effectuera sur des routes assez rectilignes. Ce petit col se trouve non loin du puy Mary et présente un panorama sur la vallée de la Petite Rhue ainsi que sur celle de l’Impradine

Image

Le peloton traversera Montélimar, Le Teil (avec son pont au-dessus du Rhône) et Meysse pour atteindre la deuxième côte du jour : la Côte de Saint-Vincent-de-Barrès (4e catégorie – 2,7 km à 4,2 %) sur la D2. Le sommet, culminant à 258 mètres sur un éperon calcaire et surplombant la plaine du Barrès, se situera à moins de 18 kilomètres de l’arrivée.

Image

Après être descendu sur Chomérac, les contreforts orientaux du Massif central, à 6 kilomètres du terme, les coureurs auront un long faux plat montant pour rejoindre Privas.

On verra qui de Peter Sagan, Sam Bennett, Giacomo Nizzolo, Bryan Coquard, Alexander Kristoff ou encore Caleb Ewan et Sonny Colbrelli aura le plus de réserve pour s’imposer à Privas, une des capitales du marron glacé et de la crème de marrons. Cependant, les 1100 derniers mètres seront plats.

Image

Cela fera 54 ans que la Grande Boucle n’était pas revenue à Privas ! La ville ardéchoise avait organisé le départ de la quinzième étape du Tour 1966.

Les favoris :

⭐⭐⭐⭐ Bennett Ewan

⭐⭐⭐ Nizzolo Bol Sagan Kristoff

⭐⭐ Theuns Stuyven Trentin Coquard Hofstetter Viviani Colbrelli

⭐ Pedersen Mezgec Koch Van Avermaet Consonni Venturini Turgis Bonifazio Laporte Van Aert Boassen Hagen

Photo : Tourisme.fr

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here