Championnats Etrangers

L’attitude de Karim Benzema pointée du doigt en Arabie saoudite

Arrivé tel un héros en Arabie saoudite lors du dernier mercato estival, Karim Benzema est aujourd'hui loin de faire l'unanimité. Malgré son salaire gigantesque s'élevant à hauteur de 200 millions d'euros par an, les supporters saoudiens commencent à déplorer le manque d'implication du Français ainsi que l'absence de résultats de la part de l'équipe. Si d'autres stars venues d'Europe font partie de cet effectif pléthorique, c'est bel et bien le Ballon d'or 2022 qui dérange.

À la mi-saison, les coéquipiers de Karim Benzema et N'Golo Kanté sont déjà largués en championnat. Avec 28 points en 17 rencontres, Al-Ittihad se retrouve 6e du championnat d'Arabie saoudite, plus de 20 points derrière le leader Al-Hilal. Pourtant, les dirigeants avaient construit un onze de rêve à l'aube de la saison. Cependant les résultats ont vite arrêté de suivre. Par conséquent, l'ancien entraîneur des Wolves, Nuno Espirito Santo a été renvoyé, puis remplacé par Marcelo Gallardo. Or, pour le moment, l'Argentin n'a pas inversé la tendance.

Au-delà des mauvais résultats, ce sont l'attitude de certains joueurs qui posent problème. Encore hier, lors de la défaite chez l'avant-dernier de la ligue (3-1), les fans du football local se sont insurgés de la piètre performance de Karim Benzema. Les supporters, la presse et même l'entraîneur ont mis en garde le quintuple vainqueur de la Ligue des champions. On lui reproche de ne rien apporter à son équipe alors que son statut lui accorde un rôle de leader. Il donne surtout l'impression de ne pas vouloir être là. Pourtant, d'un point de vue statistique, le natif de Bron comptabilise 9 buts et 4 passes décisives en 14 matches de championnat. Insuffisant à en croire les critiques qui lui sont faites.

Arabie saoudite : la presse saoudienne charge Karim Benzema

En soi, c'est surtout l'absence de dévouement qui gêne les locaux. Chez Goal Arabia, on critique le manque d'occasions créées lors du dernier match. “Benzema n’a rien fourni de remarquable tout au long du match, puisqu’il est apparu comme invité d’honneur, et n’a pas aidé ses coéquipiers à marquer des buts.” Mais ce n'est pas tout. Dans une célèbre émission télévisée du coin, “Action avec Walid“, le présentateur alarme sur cette situation qui se détériore au fil des semaines. “L’écart entre Benzema et le public se creuse de jour en jour. Il n’a pas joué et n’a jamais réussi à faire une seule différence. Et surtout, il ne fait aucun effort, comme s’il disait au public : “je m’amuse juste avec vous.” Quand Ronaldo est arrivé en janvier, il a montré des signes qu’il voulait jouer, mais Benzema ne propose rien. C’est comme si l’équipe ne l’aimait pas. Il est mal à l’aise. Je ne connais pas la raison.

Enfin, en conférence de presse d'après match, c'est Marcelo Gallardo en personne qui a passé un message à son groupe. Interrogé sur la sortie avant la fin de la partie de Karim Benzema, il a confirmé que cela n'avait rien à voir avec une blessure. Il a même fini par ajouter qu'il écarterait les personnes ne voulant plus s'impliquer dans le collectif. “Le joueur Abdulrahman Al-Aboud a été écarté de l’équipe. Par respect du contrat, il s’entraîne avec nous jusqu’à ce que son sort soit déterminé. Je m’occupe des joueurs qui ont l’envie et l’endurance de s’entraîner, de supporter la pression et de travailler dur.

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut