À vos marques

Le Berry ou l’art de la remontada

Le Berry

Ce vendredi, le grand favori du Prix Ingré a laissé des sueurs froides au front de son entourage et de celui des turfistes. Mais tout se termine bien pour le fils de Gemix.

Un suspense et une lutte à couteaux tirés

Battre les “vieux ” à cinq ans sur le steeple-chase n’est pas à la portée de n’importe quel cheval. Bien que n’ayant jamais vu le rail-ditch de sa jeune vie, Le Berry l’a franchi en vieux routier. Dans le dernier tournant le beau gris de l’entraînement de David Cottin semblait devoir ne faire qu’une bouchée de Feu Follet.

Mais le drame n’est pas loin. Au saut de la double barrière le cœur de Kevin Nabet a dû en prendre un sacré coup. Voici que le crack se dit : bon on va leur faire peur, on va s’en faire une petite. Mais rapidement en champion qu’il est, Le Berry se remet adroitement sur ses quatre jambes tout en offrant la victoire à Feu follet lauréat du Prix Robert de Clermont Tonnerre en début mars. Mais après le saut de la dernière haie, le lauréat du Prix Maurice Gillois 2020 change d’idée et se lance à la poursuite du six ans de Monsieur Pierre Pilarski. Refaisant centimètre par centimètre, Le Berry arrive dans un ultime coup de reins à prendre une courte encolure sur le poteau. Quel suspense final ! La beauté des courses ne peut se faire connaître que via un tel scénario.

 

Rendez-vous au prochain règlement…de comptes !

Dimanche 23 mai sur l’hippodrome d’Auteuil la revanche entre ces deux champions aura lieu dans le Grand Steeple-Chase de Paris. Mais attention, Docteur de Ballon, lauréat l’an dernier peut les soigner à sa manière. Ajas ne sera pas en reste également …

 

Le Berry

Les yeux vert

Au cours de la réunion, la pouliche Les yeux Vert a ridiculisé ses rivales.

 

Le Berry

Impressive

Chez les poulains, Impressive n’a pas eu à lutter pour l’emporter, une fois que Coup de cœur se soit débarrassé de Bertand Lestrade au saut de la dernière haie. Certainement trois chevaux de talent. Les deux gagnants appartiennent  à l’écurie Papot.

 

De telles courses de chevaux ne peuvent laisser indifférent.

L’histoire du Grand Steeple chase de Paris

 

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire