Le Bilan du Magic 2019 : Mickey retrouve les playoffs à Orlando

0
Ligue 1

Cela faisait depuis 2012 que les fans du Magic attendaient une qualification en playoffs de leur franchise. À l’issue d’une fin de saison régulière complètement dingue, la magie a finalement opéré au pays de Mickey. Avec un bilan de 42 victoires et 40 défaites, Orlando finit son année en 15è position overall, et 7è de la conférence Est. Mais le plus surprenant reste au final son sacre au sein de sa division Sud-Est ! 

La Draft

With the 6th pick of the 2018 NBA Draft, the Orlando Magic selects Mohamed Bamba from the University of Texas at Austin. Sélectionné par le Front-Office du Magic, le géant Mo Bamba n’aura rien fait de la saison. Blessé la plupart du temps, il a été sélectionné devant des Sexton, Shai ou autre Bridges & co, qui eux ont fait leur saison. S’il faudra lui laisser un peu de temps, l’homme à la plus grande envergure jamais enregistrée va devoir se sortir les doigts. Surtout qu’il a affaire à un bon client au poste de titulaire en la personne de Nikola Vucevic.

Concernant les autres joueurs draftés, à savoir Frazier et Jackson, ils ont fait leur année complète avec le Magic de Lakeland, en G-League.

La Saison

Alors que l’on pensait que cette saison serait comme les précédentes, à savoir très longue, il n’en fut rien. Surtout, on a retrouvé une équipe d’Orlando plutôt sexy ! Si beaucoup d’observateurs voyaient le Magic très loin en fin d’année, ils se sont tous plantés !

Alors qu’Orlando a longtemps oscillé entre la 8è et la 11è place, leur fin de saison à complètement changé la donne. En 13 matchs, Mickey et ses amis ont remporté 11 victoires. De quoi leur permettre d’accrocher une place en playoffs donc. Depuis le All-Star Break, le Magic aura été la deuxième équipe la plus performante, juste derrière les Bucks.

Si le bilan de 42 victoires pour 40 défaites n’est pas forcément le plus reluisant de la Ligue, il suffit pour ne pas avoir à regarder les Playoffs depuis la télé. Il permet aussi et surtout au Magic d’être sacré champion de la Division Sud-Est (la pire des divisions de la Ligue, soit). En finissant devant Charlotte, Miami, Washington et Atlanta, ils remportent ce titre qu’ils n’avaient plus accrochés depuis 2010.

https://twitter.com/keanukargar/status/1120862838258642945

En postseason, le Magic a du se frotter au futur champion NBA 2019. Si les hommes de Steve Clifford ont réussi à accrocher les Raptors lors du premier match à Toronto (victoire 101-104), le reste des matchs fut tout le contraire. Les Raptors ont roulé sur le Magic, qui sort au premier tour de Conférence Est, défaite 4 manches à 1.

Le MVP de la rédac’

Le plus français des Monténégrins mérite largement son titre (honorifique) de MVP de la Rédac, version Orlando. Durant toute la saison régulière, il aura tourné avec de très bonnes lignes de statistique : 20,8 points, 12 rebonds et 3,8 passes par match. Si la défense n’est toujours pas son point fort, il a le mérite de bien attaquer. Sélectionné pour la première fois pour le All-Star Game, il est enfin récompensé de tous ses efforts.

Cependant, il est vite redescendu sur terre lors de la série contre Toronto. Durant les 5 matchs, il fut bien plus absent, et paru emprunté. Alors qu’il avait réussi à porter son équipe jusqu’en playoffs, il s’est éteint au pire des moments. Mention à D.J. Augustin qui aura lui réussi de très bon playoffs. Mention également à Evan Fournier ! Le français aura réussi une très belle année, ouvert une chaine youtube en y postant des vidéos de grande qualité, rentré des tirs supers clutchs… Un vrain influenceur !

La saucisse de la rédac’

Vu la saison que nous ont proposé les joueurs de Clifford, il est très difficile de faire un choix concernant LE joueur qui a pêché, de manière individuelle. Mo Bamba a été très longtemps blessé. Si l’on en attendait plus de lui, c’est pas comme s’il avait été mauvais sur les parquets, c’est juste qu’il ne pouvait pas jouer.

Au final, et cela peut paraître sévère aux yeux de certains, mais Gordon, bien qu’il sache très bien dunker, nous a fait une petite saison cette année. Bien que sa ligne de stat soit tout à fait correcte, il a été moins efficace que l’année dernère. Surtout, on ne sent pas chez ce joueur un réel QI basket, très important en NBA. Avec un contrat à plus de 75 millions sur 4 ans, il va falloir confirmer. Et améliorer son travail défensif, aussi.

L’avis de la rédac

Globalement, on peut très facilement dire que cette saison est réussie. Voire même très réussie. Déjà parce que, pour une année dite de « reconstruction », atteindre les playoffs est un très bon palier. Ensuite parce que les joueurs du roster ont réussi à step-up encore un peu plus. On pense donc notamment au Vooch, à Vavan et à Augustin.

Mais que faut-il espérer pour la suite ? Si Vucevic et Ross viennent de re-signer un contrat, que Aaron Gordon en a un gros aussi, il faudrait désormais se tourner vers les jeunes. Mo Bamba, Fultz, ces deux joueurs ont un fort potentiel intrinsèque, mais maintenant il faut les développer. Avec le tour récent transfert d’Aminu chez Mickey, il y a fort à parier qu’il faudra encore compter sur Orlando.

Conclusion : un pivot All-Star, un Frenchie au top, une franchise qui remonte la pente, des signatures. Le cocktail paraît bon, reste à le laisser s’améliorer avec le temps.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here