Handball

Le Danemark élimine la Suède de l’Euro (24-22)

Les organisatrices du tournoi sont encore en vie ! Au terme d’un final à couper le souffle, le Danemark bat la Suède 24-22. Les gardiennes ont joué un rôle essentiel dans la partie.

Danoises et Suédoises commencent leur tour principal un jour après la France et la Russie. Les deux nations nordiques ont respectivement deux et un point, il leur faudrait un sans-faute pour espérer une qualification dans le dernier carré de la compétition. Pays organisateur, le Danemark est le favori de cette rencontre. Le perdant sera éliminé.

La Suède débute tambour battant avec trois tirs longue distance. La défense danoise est statique et ne monte pas sur ses 9 mètres pour gêner leurs adversaires. Sandra Toft calme les ardeurs des coéquipières de Nathalie Hagman en stoppant un jet de 7 mètres de cette dernière. Mie Højlund, peu utilisée par le sélectionneur Jesper Jensen, dicte le jeu offensif grâce à son explosivité et son sens du but  (5-5 ; 11e).

De l’engagement physique des deux côtés

Cette rencontre est physique. Les défenses sont rugueuses mais souvent dans les règles, les duels se font avec beaucoup d’énergie. La réussite au shoot se trouve donc en-dessous des 50%. Les gardiennes Toft et Ryde réalisent régulièrement des parades. Récompensé par leurs efforts, le Danemark mène de plusieurs longueurs. Finalement, les Suédoises n’ont qu’élargir sur les ailes en fin de période. La finition est au rendez-vous, la Suède recolle. 13-12 Danemark, score à la pause.

C’est simple le handball : décalage sur l’aile, tir précis d’Emma Rask, but. Et la Suède recommence. L’ailière gauche est servie dans les bonnes dispositions à tous les coups. Elle est à 100% (17-16 ; 36e). Les deux équipes sont d’accord sur une chose, à chaque supériorité numérique le jeu à deux pivots est privilégié pour bloquer le mouvement défensif et obtenir de nouveaux atouts offensifs.

Reinhardt en patronne

Leurs attaques sont moins tranchantes et plus chaotiques mais les Danoises sont bien aidées par Althea Reinhardt dans sa cage. La gardienne d’Odense supplée bien Sandra Toft avec quelques arrêts de grande classe. Dans l’autre but, Jessica Ryde continue son récital, elle fait une partie de haut niveau (22-21 ; 54e). Dans les 30 dernières secondes, la Suède a l’occasion d’égaliser sur jet de 7m. Coup de poker du sélectionneur danois qui fait de nouveau entrer Sandra Toft. Nathalie Hagman manque le cadre sous la pression. Le Danemark élimine la Suède en les battant 24-22.

Prochain rendez-vous dimanche pour les Danoises, contre l’Espagne, avant, peut-être une rencontre décisive contre la Russie.

Crédits photo : Jérôme Fouquet

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ante. elit. quis ut Aliquam leo dapibus nunc elementum tristique ut