Etranger

Le début du divorce entre le Milan et Kessie

Au club depuis deux ans, la situation de Kessie n’a jamais été aussi délicate. Le milieu ivoirien, titulaire indiscutable depuis son arrivée, n’a pas la confiance de son nouvel entraîneur Stefano Pioli. Avec un mercato hivernal qui se rapproche de plus en plus, un départ de l’ancien joueur de l’Atalanta n’a jamais été aussi proche.

 

Une situation délicate

Depuis trois matchs, l’ivoirien n’est plus titulaire et sa situation s’aggrave. Zéro minute disputée contre la Lazio, pas dans le groupe contre la Juve et rentré seulement à la pause contre le Napoli, Kessie perd du crédit auprès de son nouveau coach Stefano Pioli.

Depuis son arrivée à Milan lors de l’été 2017, Kessie a toujours bénéficié d’un totem d’immunité. Que ce soit sous Montella, Gattuso puis Giampaolo, le milieu de 22 ans était un titulaire indiscutable. Au total, Kessie c’est 107 apparitions sous le maillot rossonero dont 102 en tant que titulaire.
Un rôle discutable étant donné que les performances de l’international ivoirien n’ont jamais vraiment été à la hauteur. Avec un niveau technique et tactique inquiétant, le natif de Ouragahio a de nombreuses fois mis son équipe en difficulté au travers de passes manquées, de mauvaises décisions ou encore de pertes de balle pleine axe. Les critiques de la part des tifosi milanais envers leur milieu ivoirien sont clairement justifiées. Un joueur avec énormément de lacunes mais dont l’esprit de guerrier sur un terrain est cependant difficilement blâmable.

Néanmoins, le numéro 79 a souvent été une cible facile. Loin d’être irréprochable certes mais il n’est pas l’unique responsable de ce naufrage rossonero. Le milieu de terrain ivoirien a souvent été la cible facile. Ses erreurs sur un terrain se veulent certes plus flagrantes mais à ses côtés c’est tout aussi morose. Biglia est inutile et fantomatique, Paqueta doit encore progresser. Au final, Kessie a souvent dû porter sur ses épaules des responsabilités dont il n’était pas capable d’assumer. En vérité, l’international fut un titulaire de ce Milan tout simplement car la concurrence était faible voir inexistante. Ce qui semble changer cette saison.

Lointain est le temps où Franck Kessie rayonnait sous le maillot de l’Atalanta. Au Milan, l’ancien bergamasque est un véritable flop. Preuve de la difficulté pour de nombreux joueurs de sortir du moule Gasperini comme c’est le cas pour Conti, Cristante, Grassi ou encore Gagliardini.

 

Un départ inévitable cet hiver

Stefano Pioli, sur le banc lombard depuis le 9 octobre dernier a très rapidement pris la décision d’enlever Kessie du onze type rossonero. Le tacticien italien a (enfin) préféré introduire Bennacer et Kurtic dans ce onze au profit de Kessie et de Biglia. Si ce dernier était titulaire lors du dernier match contre le Napoli (1-1), c’est que Bennacer était suspendu. Mais il est clair que l’ivoirien et l’argentin n’ont pas convaincu le nouvel entraîneur milanais.
Pour l’heure, le milieu à trois de Pioli semble se dessiner: Kurtic-Bennacer-Paqueta. Ce fut le cas face à la Juve (0-1), un match durant lequel le trio a plutôt bien fonctionné. Sans Kessie, le Milan est plus fluide dans la construction avec un milieu réussissant parfaitement à faire la liaison défense-attaque. Bennacer s’est montré rapidement performant, confortant Pioli dans son choix.

Aujourd’hui, le constat est clair: Kessie ne rentre pas dans les plans de Stefano Pioli. Sous contrat jusqu’en 2022, il est important de savoir que le Milan a levé l’option d’achat de 24 millions d’euros cet été. Un achat conséquent en vue des prestations de l’ivoirien qui sera difficile pour les dirigeants lombards de faire une plus-value en le vendant. Mais le Milan reste décidé à ne pas le vendre en dessous 20 millions.

Trois clubs semblent intéressés: Monaco, le Napoli et Wolverhampton. Les anglais seraient prêts à investir la somme de 20 millions d’euros pour obtenir les services du joueur formé au Stella Club. Une destination qui peut être très intéressante pour Kessie dont le profil correspond au football anglais. Monaco reste toujours dans la course mais le 14ème de Ligue 1 se montre encore discret dans le dossier. Enfin l’hypothèse Napoli a pris de l’ampleur ces derniers jours. Étonnamment, Kessie plairait à Ancelotti qui serait prêt à s’en attacher les services dès cet hiver. D’autant plus que la situation dans le club napolitain est alarmante  avec des départs plus que probables cet hiver.

La page milanaise semble tournée pour Kessie, cet hiver devrait être synonyme de nouveau départ.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Praesent neque. Donec ante. leo. quis, facilisis fringilla