Le parcours de Paris-Nice 2020 avec quelques nouveautés et un menu varié

1
Ligue 1
La 78e édition de Paris-Nice se tiendra du 8 au 15 mars 2020 avec huit étapes au programme entre Plaisir dans les Yvelines et Nice sur la Côte d’Azur. Les principaux rendez-vous seront l’arrivée au sommet du col de la Colmiane et un contre-la-montre technique autour de Saint-Amand-Montrond. Les 18 équipes World Tour seront présentes au départ ainsi que trois formations invitées : Total Direct Énergie (meilleure équipe UCI Pro Team), Nippo Delko Provence et Arkea-Samsic.

Image

D’abord, la “Course au Soleil” débutera comme d’habitude dans les Yvelines à l’Ouest de la capitale avec une étape en boucle autour de Plaisir avec une petite nouveauté : une bosse pavée à cinq kilomètres de l’arrivée – la Côte de Neauphle-le-Château, 1400m à 7,8 %. L’arrivée à Plaisir  sera jugée avenue Marc-Laurent près de la mairie tandis que le départ sera donné à proximité du parc du château.

Image

Ensuite, on quittera les Yvelines au cœur du parc naturel de la vallée de Chevreuse pour prendre la direction le Loiret et Châlette-sur-Loing pour un premier rendez-vous pour les sprinteurs au bout d’une ligne droite de plus de trois kilomètres. Trois petites côtes seront dans la première moitié de l’étape pour animer l’échappée.

Image

Le lendemain, le peloton prendra la route pour l’Indre et La Châtre pour une nouvelle explication entre les grosses cuisses sur le boulevard Gambetta après une longue étape de 212,5 kilomètres. Cette étape pourrait être hostile aux grimpeurs avec la possibilité de bordure. La dernière fois que Paris-Nice était passé par La Châtre, c’était en 1995 avec un prologue de 4,700 km remporté par Emmanuel Magnien

Image

Par la suite, la première belle explication entre les candidats pour le classement général avec le chrono de Saint-Amand-Montrond – la ville de naissance de Julian Alaphilippe, long de 15,1 kilomètres avec un parcours technique, accidenté et sinueux sur les routes du Cher. Après un départ vers l’avenue Jean-Giraudoux, le contre-la-montre débutera par une montée de 2000 mètres à 4,6 %. Avant de rejoindre la moitié de l’étape à La Tour, il y aura une deuxième côte, elle-aussi longue de 2 kilomètres avec une pente moyenne à 5,6 % avec un pied compliqué à près de 7 %. Le reste du parcours sera plutôt en descente et plat. En 2015, l’Allemand Andre Greipel s’était imposé au sprint, à Saint-Amand-Montrond.

Image

Puis, la cinquième étape sera la plus longue de cette édition avec 227 kilomètres au menu entre Gannat dans l’Allier et La Côte-Saint-André en Isère avec un circuit final de 50 kilomètres.Les 60 derniers kilomètres ne seront certainement pas trop durs mais usant tout de même avec deux petites bosses de troisième catégorie et un long faux-plat montant d’une dizaine de bornes et une arrivée sur l’avenue Hector Berlioz avec une longue dernière ligne droite de deux kilomètres.

Image

Le vendredi 13 mars portera chance aux coureurs offensifs dans le Vaucluse entre Sorgues et Apt sur 160,5 bornes avec six difficultés à gravir dont la dernière se situera à 8 kilomètres de l’arrivée. Il y aura également un sprint à 3 kilomètres de l’arrivée pour des bonifications. Sorgues a déjà connu le départ d’une étape du Paris-Nice, c’était en 2007. Tandis qu’Apt, il va falloir remonter loin en 1956 avec dans la même journée une arrivée et un départ.

Image

Par la suite, le week-end décisif commencera avec une arrivée au sommet vers Valdeblore La Colmiane avec une ascension finale longue de 16,3 kilomètres à 6,3 % là où Simon Yates s’était imposé il y a deux ans. Auparavant, les coureurs auront gravi 3 cols dans l’arrière-pays Niçois dont le Col de Vence.

Image

Enfin, l’étape finale autour de Nice sur 113,5 kilomètres avec quatre côtes à monter pour essayer de bouleverser la hiérarchie.Malheureusement aux années précédentes, le final sera beaucoup moins dur avec la dernière montée – le roulant Col d’Aspremont – à moins de 20 bornes de Nice. L’arrivée sera jugée au pied de l’Allianz Riviera et non pas sur la Promenade des Anglais.

Image

Les étapes :

1ère étape : Plaisir > Plaisir, 154 km
2ème étape : Chevreuse > Chalette-sur-Loing, 166,5 km
3ème étape : Chalette-sur-Loing > La Châtre, 212,5 km
4ème étape : Saint-Amand-Montrond, 15,1 km (clm individuel)
5ème étape : Gannat > La Côte-Saint-André, 227 km
6ème étape : Sorgues > Apt, 160,5 km
7ème étape : Nice > Valdeblore La Colmiane, 166,5 km
8ème étape : Nice > Nice, 113,5 km

Les 10 derniers vainqueurs :
2018 | SOLER Marc

 

Photos : Paris-Nice

Sport en directMercato Football

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here