Le profil des étapes de la Vuelta 2018 (2/3) #LaFlammeRouge



Pendant cette première journée de repos de la Vuelta 2018, nous vous proposons une présentation de la semaine à venir pour les coureurs du peloton en Espagne. Entre étapes plates et gros pourcentages, chacun aura son mot à dire dans une deuxième semaine qui pourrait déjà faire de gros écarts.

10ème étape : Mardi 4 septembre : Salamanque / Fermoselle-Bermillo de Sayago : Une étape à priori plate pour une reprise, mais une étape dans des altitudes assez hautes (700m) dont les coureurs n’ont pas forcément l’habitude. Sauf méforme des sprinteurs en lendemain de repos, la victoire ne devrait pas leur échapper malgré un col de 3ème catégorie situé dans les 40 derniers kilomètres.

Crédit : Site officiel de la Vuelta

11ème étape : Mercredi 5 septembre : Mombuey / Ribeira Sacra. Luintra : Une étape construite pour les baroudeurs tant le relief est accidenté. L’étape la plus longue de cette Vuelta 2018 ne sera clairement pas la moins animée et la moins pentue.

Crédit photo : site officiel de la Vuelta

12ème étape : Jeudi 6 septembre : Mondoñedo / Faro de Estaca de Bares. Mañón : Une tentative pour les sprinteurs ? Attention, ce parcours est rempli de bosses et de petites côtes qui pourraient bien faire la sélection dans le peloton. Toutefois, on voit mal une échappée aller au bout de cette étape. Autre fait important, c’est une étape en bord d’Atlantique sur une bonne partie de la course, le vent pourrait très bien se mêler à la partie pour notre plus grand plaisir.

Crédit photo : site officiel de la Vuelta


13ème étape : Vendredi 7 septembre : Candás. Carreño / Valle de Sabero. La Camperona : Les choses sérieuses comment vraiment ici. L’Alto de Camperona comme épouvantail pour tous les coureurs du peloton. Un bon kilomètre qui avoisine les 20%, rien de mieux pour que les leaders se mettent quelques mines mais on connaît le cyclisme moderne et l’attentisme bien connu de certains pourrait bien nous faire attendre la fin du week-end.

Crédit photo : Site officiel de la Vuelta

14ème étape : Samedi 8 septembre : Cistierna / Les Praeres. Nava : Et ça grimpe encore et encore. Vous me direz 750m d’altitude à l’arrivée, pas une grande étape de montagne ? On vous répond que les 4 derniers kilomètres sont à 12,5% de moyenne dont les deux premiers kilomètres avec des pourcentages moyens à 16 voire 17%. On vous avait prévenu que certains peuvent attendre cette étape pour attaquer.

Crédit photo : Site officiel de la Vuelta

15ème étape : Dimanche 9 septembre : Ribera de Arriba / Lagos de Covadonga : Et si les deux étapes précédentes n’étaient qu’un échauffement ? C’est possible ? Eh bien oui ! 11,7 km d’ascension à 7,2% voici l’ascension de Lagos de Covadonga, jusqu’ici un simple col de la Vuelta. Prenez les 6 premiers kilomètres à 12% de moyenne, faites une seconde partie d’ascension totalement irrégulière passant des 20% à des passages en descentes. Les jambes et les coureurs vont exploser et les écarts vont s’envoler. C’est la Vuelta comme on l’aime !

Crédit photo : site officiel de la Vuelta

Si avec tout ça on ne vous a pas donné envie de regarder cette semaine de la Vuelta, arrêtez le vélo, passez au curling mais faites quelque chose !



A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

vulputate, dolor. mi, efficitur. Lorem diam consectetur ut porta. elit. leo