Esport

Le récap’ MPG de la 18e journée de Ligue 1

La 18e journée de Ligue avait déjà bien commencé, avec un retournement de situation sensationnel à la Beaujoire. Menés de deux buts, les Canaris avaient fini par s'imposer face à Lens. Puis Montpellier a atomisé Brest, Lyon et Lille se sont quittés bons amis et Paris a assis son emprise sur le championnat français. Autant de bons résultats que de bonnes performances dans les rangs des bons élèves de ce week-end de football.

Omlin, toujours lui

Décidément, Omlin est un abonné des bonnes notes MPG. Bine sûr, il bénéficie du bon match général de son équipe, vainqueur 4 buts à rien contre Brest. Mais surtout, il a une nouvelle fois fait preuve de talent, détournant pas moins de 4 frappes de l'intérieure de la surface, et deux en dehors. Aucun but encaissé, et une jolie note de 7,5. Il est talonné par López, le portier marseillais, auteur d'un beau match également. À l'inverse, il ne fallait pas miser sur Bizot (Clermont) ou Nardi (Lorient), qui ont pris des volées.

Ćaleta-Car de retour en grâce

Absent de la feuille de match depuis la 13e journée de Ligue 1, Ćaleta-Car est sorti de la boîte au meilleur des moments. Buteur face à Strasbourg, il a éteint la Meinau et validé la victoire de Marseille (2-0 score final). Crédité de la note de 7, il est accompagné en défense centrale par Dante, qui a obtenu la même note face à Rennes (1-2). Atal, buteur dans ce même match à la 51e, s'est encore une fois illustré offensivement. Il est crédité de la note de 6,5/10 et occupe donc naturellement le flanc droit de la défense à 4 de ce week-end. Enfin, Konan s'installe une nouvelle fois à gauche de cette charnière avec une très jolie note de 6,5. Une moyenne totale de 6,75 qui s'annonce très difficile à passer pour n'importe quel défenseur qui n'a pas marqué de but réel ce week-end.

Metz que un club

Avec une victoire 4 buts à 1, ponctuée par deux buts venus du milieu de terrain, Metz aurait pu remplir les 3 postes de notre équipe-type. Mais puisqu'il faut varier les plaisirs, Boulaya a la lourde tâche de représenter son équipe. Buteur, il était aligné à gauche de l'attaque et est crédité de la note de 8 pour ce week-end. Une vraie performance XXL. Il est accompagné par Ekitike, toujours aussi précieux pour Reims et lui aussi attaquant dans la vraie vie contre Saint-Étienne (7,5). Savanier aurait lui aussi pu prétendre à une place dans cette équipe, mais Sambia a l'avantage d'avoir marqué IRL. Montpellier a en tout cas fait grosse impression ce week-end, avec une victoire 4-0 contre un Brest méconnaissable. Faivre et Honorat en ont d'ailleurs bien souffert.

Doublé de doublés

Kolo Muani et Mbappé étaient très inspirés ce week-end. Le premier a sonné la révolte nantaise, le second a libéré Paris. Randal Kolo Muani, auteur de deux buts donc, a obtenu la note de 8 sur MPG. Mbappé, qui a reçu un carton jaune, n'a été crédité que d'un 7, mais ses deux pions font évidemment la différence pour Paris, vainqueur 2-0 contre Monaco. Pour la dernière place, et bien qu'il ait été considéré comme milieu de terrain par MPG, c'est bien l'attaquant de Montpellier Mavididi qui vient conclure cette attaque à 5 buts réels. Si vous aviez ces trois-là dans votre équipe, peu de risque que vous ayez perdu ce week-end.

La 18e journée de Ligue 1 n'aura pas lieu ce week-end, mais bien en milieu de semaine prochaine. L'occasion de réaliser un dernier top des joueurs MPG avant la trêve hivernale. Puis la Ligue 1 reprendra ses droits début janvier, pour nous emmener vers une deuxième partie de saison décisive pour de nombreux clubs. Que ce soit dans la course à l'Europe ou au maintien, le suspens reste pour le moment entier !

Dernières publications

En haut