Esport

Le récap’ MPG de la 19e journée de Ligue 1

Toutes les équipes de Ligue 1 sont en trêve hivernale, après une 19e journée de Ligue 1 qui n'a pas vu beaucoup de buts (25). Beaucoup de matchs ont fini sur un score nul, et un a été reporté (Clermont – Strasbourg) pour cause de brouillard (!). Finalement, ce récap' MPG de la 19e journée de Ligue 1 voit apparaître de nouvelles têtes, mais certains reviennent inexorablement. Ghislain Konan en tête.

Lafont toujours en forme

Une fois de plus, le portier de Nantes Alban Lafont se retrouve dans notre top MPG. Auteur d'une clean sheet face à l'ogre stéphanois la lanterne rouge stéphanoise, il s'est tout de même fendu de 5 arrêts décisifs, dont 2 sur des tirs de l'intérieur de la surface. Il a également réalisé 3 parades et capté un centre en 90 minutes. Un joli match qui lui octroie la note de 7. Il est suivi de près par le gardien de Reims, Predrag Rajković, qui n'a pu arrêter le pénalty de de Dimitri Payet en toute fin de match. Il finit avec une belle note de 6,5, lui aussi ayant arrêté 5 tirs et réalisé 3 parades.

Éternel Konan

Impossible en ce moment de constituer une défense sans y intégrer Ghislain Konan. L'international ivoirien, récemment sélectionné pour la prochaine CAN, tout comme Maïga (Metz) ou Haller (Ajax) est une nouvelle fois présent dans ce top. Avec une note de 7, il pouvait même atteindre des sommets selon les différents bonus attribués. Dans le jeu, il était hier à l'origine du but d'Ekitike (voir par ailleurs). Défensivement très solide (4 ballons récupérés, 3 dégagements), il a su faire preuve une nouvelle fois de qualités offensives intéressantes. Mihailo Ristić, buteur avec Montpellier, est également à plébisciter. Le latéral gauche de la Paillade a été étincelant contre Angers.

Il est accompagné en défense par Castello Lukeba, à qui la défense à 3 va décidément comme un gant. Très à l'aise à gauche d'un duo Da Silva -Boateng, il était le meilleur lyonnais sur le terrain hier. S'il n'a pu éviter le nouveau faux pas de son équipe (1-1 contre Metz à domicile), il a en tout cas évité la défaite des siens. Il termine avec une bonne note de 6,5. Et puisque la mode est aux 3 défenseurs centraux, Adil Rami et Andrei Girotto complètent cette charnière centrale. Le premier, buteur avec Troyes à la 80e, a permis à l'ESTAC d'éviter la défaite face à Brest. Il est d'ailleurs le meilleur défenseur de cette 19e journée de Ligue 1 avec une note de 7,5. Le Nantais, enfin, jouait hier en position de 6 contre Saint-Étienne. Aucun problème pour lui, puisqu'il a fini avec la note de 7/10. Nouvelle grosse performance pour le natif du Brésil qui n'en finit plus d'empiler les gros matchs.

Dans le couloir droit de cette défense à 5, c'est un autre latéral très offensif qui vient gonfler les statistiques de cette ligne. Achraf Hakimi, transfuge de l'Inter Milan à l'été, intègre pour la première fois ce 11. Il n'a pas marqué mais sa note de 6,5 parle pour lui. Il est, tout comme Konan, passeur décisif pour son attaquant. Auteur de 7 centres, il a également remporté 6 duels. Une performance à réitérer pour le Marocain, en difficultés depuis quelques temps. Il n'a en revanche pas évité le nul du PSG face à Lorient (1-1).

3 milieux, 4 buts

Évidemment, lorsque l'on constitue un milieu, il devient rapidement intéressant d'avoir des joueurs offensifs, souvent buteurs. C'est le cas par exemple de Téji Savanier. Auteur de son 5e but cette saison avec Montpellier, il a obtenu la note de 8 hier, de quoi en faire saliver plus d'un. Il a grandement participé au score fleuve de son équipe (4-1) face à Angers, qui a coulé. Celui qui a joué avec la France Olympique est aussi passeur décisif sur le but de Cozza.

Il est celui dont ont parle beaucoup en ce moment du côté de Bordeaux, et qui n'en finit plus de planter avec les Girondins. Jamais présent dans ce top, il pourrait bien y figurer régulièrement alors que le monde du football ne le connaît pas encore trop. Alberth Elis, 25 ans, semble avoir fait son trou. Milieu sur MPG, il joue souvent beaucoup plus haut que ce qu'on peut penser. Une aubaine, alors qu'il n'est pas encore trop cher sur le jeu (20 millions). Auteur d'un doublé contre Lille, il n'a pas réussi à faire gagner son équipe, qui s'est finalement inclinée 3 buts à 2. Destin cruel pour Elis.

Des milliers buteurs hier, il y en a eu. Thomas Monconduit, Franck Honorat (7, 1 but), Benjamin André, Hugo Ekitike, Dimitri Payet (6,5, 1 but), Mario Lemina (6, 1 but)… Vous l'avez compris, il y avait le choix. Et si, par miracle, vous en aviez au moins 2 parmi les 3, vous avez sûrement passé un meilleur multiplex que vos amis et adversaires.

Doublette originale

Troisième joueur de Montpellier à intégrer ce top MPG, Stephy Mavididi a lui aussi participé à la fête contre Angers. Auteur d'un but, il a été crédité de la note de 8 sur MPG. Sacré score pour celui qui jouait milieu gauche à la Mosson hier. Également passeur (sur le but de Ristic), il est donc l'égal de Savanier. Et puisque le hasard fait bien les choses, c'est un autre attaquant reconverti milieu gauche pour l'occasion qui vient compléter ce 5-3-2 résolument offensif. Rarement décisif cette année, Justin Kluivert a marqué le but de la victoire hier pour Nice face à Lens. Avec une note de 7,5, il a largement suppléé Dolberg et Gouiri, en berne. C'est son 2e but de l'année seulement, et il doit faire un bien fou !

La Ligue 1 nous laisse du répit pendant 15 jours encore, avant la reprise. Pour de nombreuses équipes, le casse-tête risque de commencer, avec l'absence de nombreux joueurs africains partis à la CAN. Nul doute que de nouvelles têtes devraient encore voir le jour au sein de ce top MPG.

Dernières publications

En haut