NBA

Le retour de Klay Thompson est imminent

Klay Thompson n'a plus foulé les parquets de NBA depuis les Finales 2019, perdues face aux Raptors de Toronto. Et, bonne nouvelle pour les fans des Warriors et de basketball en général, le second Splash Bro ne devrait pas tarder à revenir. Initialement annoncé pour décembre, son retour ne devrait pas arriver avant le mois de janvier. Mais qu'importe, nous ne sommes plus à un mois près. Et lui non plus.

Deux terribles blessures

On joue le 6e match des Finales de 2019 lorsque, à la réception d'un dunk, Klay Thompson se rompt le ligament croisé du genou. Match terminé et saison 2020 annulée pour lui. Mais alors qu'il reprend enfin l'entraînement, il se rompt le tendon d'Achille, et fait une croix sur une seconde saison de suite. Plusieurs fois, les images du numéro 11 en larmes en bord de terrain ont fait le tour. Et pour cause, après près de 30 mois sans jouer, il lui arrive parfois d'avoir des moments de faiblesse.

Draymond Green l'expliquait parfaitement en conférence de presse : “il y est, il est au bout du chemin. Ou au début selon votre manière de voir les choses. Il a vécu des jours difficiles de temps en temps, et sans le vivre, je le comprends du mieux que je puisse. Je ne connais pas beaucoup de gens qui aiment le basket comme Klay aime le basket, qui aiment la compétition comme il aime la compétition. Il a tendance à avoir des journées difficiles de temps en temps, et qui suis-je pour juger ou même essayer de comprendre ? Je peux simplement lui montrer mon amour, lui apporter mon soutien, essayer de le pousser”.

Parole de Splash Bro

Son frère de toujours, Stephen Curry, résumait le tout : “plus de deux ans, c’est long. Je pense que c’est une saison si particulière car il n’a jamais été aussi proche de revenir sur le terrain. On pouvait prédire que ce serait la phase la plus compliquée de son parcours parce qu’il a de nouveau le ballon dans les mains tous les jours, et il se sent lui-même. Il joue des matches d’entraînements, il est présent à nos entraînements et il est de retour avec nous dans ce genre de situations, mais il n’est toujours pas présent sur le terrain. Et ce qui est bien, c’est que nous parlons de semaines désormais pour son retour, et non plus de mois”.

À quand le retour ?

Alors qu'il a repris l'entraînement depuis de longues semaines et qu'il a même été rappelé tout récemment des Warriors de Santa Cruz, l'équipe G-League affiliée des Dubs, le retour de Klay Thompson paraissait imminent. Encore plus lorsque Shams Charania, insider bien connu de la NBA, annonçait son retour pour la semaine précédent Noël. Mais, récemment, les Warriors sortent d'un road-trip épuisant et d'une victoire face aux Kings, à domicile, où il n'a toujours pas joué. Enfin surtout, son retour vient d'être légèrement décalé, à janvier.

Selon le tout aussi bien renseigné Adrian Wojnarowski, le retour de l'arrière des Warriors devrait plus se situer autour de mi-janvier. Deux dates sont évoquées : le 9 contre Cleveland, et le 18 contre Détroit. Les deux matchs ont l'avantage de se disputer à domicile. Il s'apparente que les Warriors ne souhaitent pas prendre de risque, et lui non plus d'ailleurs. Le risque de rechute existe, et il y a déjà eu un précédent. Hors de question pour les deux parties, tout comme pour les fans, de connaître une troisième année sans Klay.

Intégrer Klay Thompson, un casse-tête ?

C'est l'une des autres questions principales qui englobent son retour. Mais comment Steve Kerr va-t-il intégrer Klay Thompson à la rotation des Warriors ? Pour l'heure, Andrew Wiggins et Jordan Poole sont en protocole covid, mais ils devraient largement être revenus pour mi-janvier. James Wiseman aussi a été autorisé à reprendre des entraînements complets, et le board a fait un recrutement intelligent. Gary Payton II, Otto Porter Jr., Andre Iguodala de retour… le banc des Warriors ne manque pas de consistance. Si une death lineup devait à nouveau se décanter, il s'apparente que Curry – Thompson – Wiggins – Iguodala – Green ferait peur à approximativement toute la sphère NBA. D'autant que les rookies Jonathan Kuminga et Moses Moody pourraient aussi apporter leur pierre à l'édifice.

Draymond Green lui-même en avait d'ailleurs plaisanté il y a peu : “c’est drôle parce que Kevon Looney et moi parlons souvent du positionnement des joueurs dans la NBA actuelle, et on dit souvent à Klay que ce n’est plus la même NBA qu’il a connue en 2019. Quand il va revenir il sera un ailier fort au large ! La NBA fonctionne comme ça désormais. Il y a des meneurs qui ressemblent plus à des ailiers maintenant. Kevon est arrivé dans la ligue comme petit pivot, il est désormais trop grand pour le poste“.

Il reste tout de même difficile d'imaginer les Warriors jouer avec un autre back-court que le duo Curry – Thompson. Malgré la belle éclosion de Jordan Poole. Cela devrait en revanche signifier que les Warriors possèderont à partir de janvier un 6e homme explosif. Et ça, c'est précisément ce qui leur a fait défaut ces dernières années. En revanche, Draymond Green n'a pas vraiment tord et la NBA a bien changé ces deux dernières années, et l'effectif des Warriors aussi. Du tall ball des Cavaliers au small ball hypothétique des Warriors, le 9 janvier pourrait bien être incroyable.

Et en pratique ?

En pratique, Thompson a souvent débuté le second quart-temps pendant que Steph Curry se reposait, pour ensuite enflammer ensemble le troisième quart-temps. Longtemps la marque de fabrique des Warriors, le retour des vestiaires pourrait être le point d'ancrage des rotations de Kerr. Contrairement à l'année dernière, ce dernier s'acclimate bien plus à l'adversaire, et n'hésite pas à varier les rotations, notamment celles du Chef. Le maigre bilan de 2020 est derrière eux, et cette année les Warriors (en 25-6) rentrent déjà dans la catégorie des contenders, alors même que Thompson n'est pas sur les parquets. Et ça, Monta Ellis lui-même l'a bien compris.

Lors du podcast 95.7 The Game’s Steiney and Guru, l'ancien joueur des Warriors avait déclaré que “ça va être effrayant pour les autres équipes étant donné la façon dont ils jouent actuellement. On peut dire qu’il est déterminé à revenir. Il le fait de la bonne façon et il n’essaye pas de forcer son retour“. La NBA est prévenue…

Le retour de Klay Thompson est imminent, et les fans des Warriors ne sont pas les seuls à pouvoir se réjouir. Quiconque regarde un temps soit peu le basket peut s'émouvoir du retour d'un des plus grands artilleurs que la Ligue n'ait jamais connu. Que ce soit en décembre, en janvier ou en février, tant que son retour est fait en toute sécurité, chacun est alors en droit de rêver.


Antoine Pecchia

Gone de Gerland en exil à Roazhon. Oviedo est ma ville préférée d'Espagne. Il est grand temps de rallumer les étoiles.

Dernières publications

En haut