NBA

Palmares NBA : tous les records de la plus grande ligue du monde !

Palmares NBA

C’est ce mardi 18 octobre que débute la nouvelle saison de la NBA avec 30 équipes prêtes à en découdre pour soulever le trophée Larry O’Brien en juin 2023. Aujourd’hui, tour d’horizon des records au palmares NBA qui font de cette ligue la légende. Les Boston Celtics parviendront-ils à remporter un 18ème titre dans leur histoire ? Stephen Curry obtiendra-t-il un 5ème titre en carrière ? Retour sur le palmarès et les records de la NBA.

Palmares NBA : les Celtics bientôt devant les Lakers ?

C’est la plus grande rivalité du sport Américain qui existe entre les Los Angeles Lakers et les Boston Celtics. Avec 17 titres au palmares NBA pour les 2 franchises, ces équipes ont su traverser les époques pour marquer de leur empreinte l’histoire de la Ligue. Avec des joueurs emblématiques qui ont fait la légende de leurs équipes (Bill Russel, Magic Johnson, Larry Bird, Kareem Abdul Jabbar, K.C.Jones, Shaquille O’Neal, John Havlicek ou encore Kobe Bryant), ces 2 franchises dominent en long et en large ce classement. Sur la dernière place du podium, les Golden State Warriors, avec 7 titres au compteur, ont fait un bond spectaculaire ces dernières années en remportant pas moins de quatre trophées depuis 2015 dans le sillage de Stephen Curry et Klay Thompson. De quoi maintenant devancer les Chicago Bulls qui, avec leurs 6 titres acquis entre 1991 et 1998, se retrouvent à la 4ème place.

17 titres : Los Angeles Lakers (1949, 1950, 1952, 1953, 1954, 1972, 1980, 1982, 1985, 1987, 1988, 2000, 2001, 2002, 2009, 2010, 2020)

17 titres : Boston Celtics (1957, 1959, 1960, 1961, 1962, 1963, 1964, 1965, 1966, 1968, 1969, 1974, 1976, 1981, 1984, 1986, 2008)

7 titres : Golden State Warriors (1947, 1956, 1975, 2015, 2017, 2018, 2022)

6 titres : Chicago Bulls (1991, 1992, 1993, 1996, 1997, 1998)

5 titres : San Antonio Spurs (1999, 2003, 2005, 2007, 2014)

Nombre de titres en carrière : Bill Russell et les Celtics des années 1960 au sommet du palmares NBA

Au classement des joueurs les plus titrés, la génération des Boston Celtics, qui ont dominé comme jamais sur la NBA lors des années 1960, trustent le haut du palmares NBA. En tête avec 11 titres obtenus en carrière, le regretté Bill Russell. Nous ayant quitté durant l’été, la légende des Celtics a beaucoup œuvré sur et hors dehors des terrains de basket. Pivot défensif, il était une force de dissuasion comme rarement la NBA en a connu dans son histoire. La nette domination des Celtics durant cette époque se résume dans ce palmarès NBA avec 6 joueurs tout en haut. On y retrouve Sam Jones, Tom Heinsohn, K.C.Jones, Tom Sanders et John Havlicek. Ce dernier cependant, a remporté deux autres titres, toujours avec Boston, en 1974 et 1976. Pour trouver trace d’un joueur autre que du Massachussetts, il faut se tourner vers Robert Horry, qui, titré avec 3 équipes différentes (Houston Rockets, Los Angeles Lakers et les San Antonio Spurs), s’immisce dans ce ranking.

  • Bill Russel – 11 titres
  • Sam Jones – 10 titres
  • Tom Heinsohn, K.C.Jones, Tom Sanders et John Havlicek – 8 titres
  • Franck Ramsey et Robert Horry – 7 titres
  • Bob Cousy, Jim Loscutoff, Kareem Abdul Jabbar, Michael Jordan et Scottie Pippen – 6 titres

Kareem Abdul Jabbar, MVP à 6 reprises

Le trophée de MVP (Most Valuable Player) est la récompense individuelle la plus convoitée de la NBA. Récompensant le meilleur joueur de la saison régulière, son lauréat entre ainsi dans la légende en obtenant cette distinction. Il faut donc montrer une régularité lors des 6 mois de compétition, et à ce jeu, Kareem Abdul Jabbar était un maître en la matière. Tout d’abord aux Milwaukee Bucks puis ensuite aux Lakers de Los Angeles, le pivot mettait toutes les défenses à sa merci avec son hook shot. Inarrêtable, Lew Alcindor de son vrai nom, a été désigné MVP de la saison à 6 reprises et domine ce NBA palmares. Derrière, deux autres légendes le suivent de très près, Bill Russell et Michael Jordan. Si le pivot des Celtics a été le leader des Celtics des années 1960, MJ a de son côté fait passer le basketball dans une autre dimension. Sacrés à 5 reprises, ils auraient bien pu en obtenir plus ! Enfin, avec 4 titres chacun, Wilt Chamberlain et Lebron James ne sont pas bien loin derrières et ont eux aussi marqué l’histoire de la NBA.

Kareem Abdul Jabbar – 6 titres de MVP (1971, 1972, 1974, 1976, 1977, 1980)

Bill Russell – 5 titres de MVP (1958, 1961, 1962, 1963, 1965)

Michael Jordan – 5 titres de MVP (1988, 1991, 1992, 1996, 1998)

Wilt Chamberlain – 4 titres de MVP (1960, 1966, 1967, 1968)

Lebron James – 4 titres de MVP (2009, 2010, 2012, 2013)

Larry Bird – 3 titres de MVP (1984, 1985, 1986)

Magic Johnson – 3 titres de MVP (1987, 1989, 1990)

Moses Malone – 3 titres de MVP (1979, 1982, 1983)

MVP des finals NBA, Michael Jordan et les autres

Si un trophée peut prouver la domination d’un joueur dans le moment le plus important de la saison, celui de MVP des finales (Bill Russel trophée de son nom) en est la meilleure image. Se retrouver en finale, avec tous les projecteurs braqués dessus, peut déstabiliser beaucoup de personnes, mais pas tous. Et Michael Jordan en est tout simplement le meilleur exemple. Avec 6 finales NBA dans sa carrière, 6 victoires et 6 titres de meilleur joueur de la série, il est difficile de faire mieux que sa majesté. MJ domine ce palmares NBA comme personne. Derrière, on retrouve le King, Lebron James, qui avec 4 trophées glanés avec 3 équipes différentes (Miami Heat, Cleveland Cavaliers et Los Angeles Lakers) est dans le sillage du GOAT. Sur le podium, 3 joueurs se partagent cette place, à savoir Magic Johnson, Tim Duncan et Shaquille O’Neal.

Michael Jordan : 6 titres (1991, 1992, 1993, 1996, 1997, 1998)

Lebron James : 4 titres (2012, 2013, 2016, 2020)

Magic Johnson : 3 titres (1980, 1982, 1987)

Tim Duncan : 3 titres (1999, 2003, 2005)

Shaquille O’Neal : 3 titres (2000, 2001, 2002)

Palmares NBA : les records sur un match

Les performances individuelles sur un match restent gravées dans les livres des records de longues années voir des décennies ! Si certaines semblent inatteignables, d’autres pourraient bien tomber un jour :

Records de points sur un match

  • Wilt Chamberlain (Philadelphie) – 100 pts, le 2 mars 1962

Records de rebonds sur un match

  • Wilt Chamberlain (Philadelphie) – 55 rbds, le 24 novembre 1960

Records de passes décisives sur un match

  • Scott Skiles (Orlando) – 30 passes, le 30 décembre 1990

Records d’interceptions sur un match

  • Larry Kenon (Spurs) et Kendall Gill (Nets) – 11 ints

Records de contres sur un match

  • Elmore Smith (Lakers) – 17 ctrs, le 28 octobre 1973

Records du nombre de tirs à 3 points sur un match

  • Klay Thompson (Warriors) – 14, le 29 octobre 2018

Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut