Le talent de la botte : El-Shaarawy, le retour du Pharaon

Chaque semaine, We Sport FR vous présente “Le talent de la botte”, récompensant un joueur qui a marqué le Calcio le week-end précédent. Ce week-end, pour la onzième journée de Serie A, focus sur “Il Faraone” : Stephan El-Shaarawy

Tombeur du CSKA Moscou mercredi, l’AS Rome devrait se qualifier aisément pour les huitièmes de finale de Ligue des champions. Dimanche, ils retrouvaient les pelouses italiennes face à la Sampdoria Gênes, 12ème du classement. Avec un début de championnat plutôt moyen (seulement 4 victoires sur les onze premiers matches), le demi-finaliste de la Champion’s League passée abordait donc ce match avec rage. Ils retrouvaient pour l’occasion le stade Olympique de Rome. Dans un classement assez serré, il était important, pour les hommes d’Eusebio Di Francesco de recoller au haut de tableau et de se placer ainsi pour la course à l’Europe.

Doublé pour le Pharaon 

Di Francesco avait mis en place un 4-2-3-1. On retrouvait le champion du monde Steven N’zonzi au milieu. Lorenzo Pellegrini, dont nous vous parlions il y a quelques semaines, était positionné en meneur de jeu, derrière le tchèque Patrick Schick. Le jeune Kluivert était positionné sur l’aile droite, tandis que Stephan El-Shaarawy occupait le couloir gauche. Le match commençait doucement, mais sur corner, Bryan Crisante et Juan Jesus allait dévier la balle pour l’envoyer dans le but d’Audero. Alors que les joueurs regagnait le vestiaire, l’avantage était mince mais plutôt logique pour les giallorossi. Au retour des vestiaires, El-Shaarawy décale Kolarov, qui centre en retrait pour Schick. 2-0 pour la Roma. Quelques minutes plus tard, El-Shaarawy s’avance face à Audero, qui remporte son duel mais laisse filer la balle sur le côté. Le Pharaon se relève et lobe le gardien, inscrivant un magnifique but qui scellait l’avantage pour les Romains.

Après la réduction de Defrel, ancien romain, El-Shaarawy allait inscire un nouveau but pour les romains. 4-1 score final, les Romains revenaient à la 6ème place. Un match de haute volée pour El-Shaarawy, et une victoire importante avec la manière pour l’AS Rome.

Une saison pleine pour El-Shaarawy ? 

Un doublé hautement symbolique pour lui, parfois un peu en difficulté  du côté de l’AS Rome. En France, on le connaît aussi pour son passage raté à l’AS Monaco, sa seule expérience hors de la Botte : 0 but en championnat et un retour express en Italie.

El-Shaarawy a évolué en 2015 sous les couleurs monégasques (Crédit : Eurosport)

Lui qui avait explosé 2 saisons plus tôt du côté de San Siro avait rejoint la Roma, où il comptait donner un nouveau départ à sa carrière. D’origine égyptienne, le Pharaon est un ailier rapide, technique et efficace, qui a fait le bonheur de l’équipe d’Italie avant la coupe du Monde 2014. Mais une difficulté à enchaîner les matches et de nombreuses blessures ont un peu ralentit l’éclosion d’El-Shaarawy. Pourtant son aventure à Rome avait vraiment bien commencé, avec un but dès son premier match et des performances de haute volée pendant ses six premiers mois. Cette saison, il est revenu en forme et pourrait bien réussir une saison pleine, une saison à la pleine mesure de son talent. Après tout, il n’a que 26 ans ! Rendez-vous dans deux semaines sur We Sport FR pour découvrir le talent de la prochaine journée de Calcio !

(Crédits photos : Getty Images)

A propos de l'auteur

Très très grand fan de football... Et du Stade Malherbe de Caen !

Poster un commentaire

nunc odio dolor luctus Donec non