Le XV de France de légende de la rédaction

0
Ligue 1

Cette période famélique en événements sportifs nous laisse le temps d’une introspection sur notre sport fétiche : le rugby. Ainsi nous vous proposons le XV de France de légende de la rédaction. Une sélection représentative de l’ère moderne du rugby sans les Ondarts, Dubroca, Paparemborde, Cholley, Spanghero, Rives, Fouroux et consorts qui auraient largement pu prétendre à une place dans une équipe all-time.

 

1- Christian CALIFANO (72 sélections – 7 essais)

L’un des premiers piliers “moderne”. Charismatique, très fort en mêlée fermée mais aussi balle en main, “Cali” a marqué l’histoire du poste de pilier gauche en France et à l’étranger. En effet, cet infatigable voyageur qui a montré l’étendu de son talent à Toulouse, Agen et Gloucester est également le premier français à avoir disputé le Super 12 en Nouvelle-Zélande. Avec les Bleus il compte 2 Grand Chelem (1997, 1998) et 2 Coupes du Monde (3e place en 1995, finaliste en 1999 bien qu’exclu du tournoi en phase de poule).

2- Raphaël IBANEZ (98 sélections – 8 essais)

Aujourd’hui manager de l’équipe de France, Ibanez a d’abord marqué l’histoire des Bleus par sa détermination à défendre le maillot frappé du coq en étant capitaine de la sélection à 41 reprises. Homme de devoir, il est présent dans les équipes qui terrassent les All-Blacks en Coupe du Monde 1999 et 2007. Il quitte les Bleus à la suite de cette Coupe du Monde en France avec à son palmarès 2 Grand Chelem (1998, 2002), 2 victoires dans le tournoi (2006, 2007) et 3 Coupes du Monde (finaliste en 1999, 4e en 2003 et 2007).

3- Pieter DE VILLIERS (69 sélections – 2 essais)

Discret, le sud-africain d’origine n’en reste pas moins un joueur qui a marqué l’histoire du XV de France. Présent, lors des grandes batailles de Coupe du Monde, il défendra vaillamment la tunique Bleu en 6 Nations avec au final 27 matchs du Tournoi. En Bleu il part avec 2 Grand Chelem (2002, 2004), 2 victoires (2006, 2007) et 2 Coupes du Monde (finaliste 1999 et 4e en 2007).

 

4- Fabien PELOUS (118 sélections – 8 essais)

Recordman des sélections sous le maillot bleu avec 118 sélections dont 42 capitanats, Fabien Pelous est le symbole d’une équipe de France victorieuse et conquérante. 5 victoires dans le tournoi avec 4 Grand Chelem (1997, 1998, 2002, 2004 record partagé avec Olivier Magne) et 3 Coupes du Monde (finaliste 1999, 4e 2003 et 2007), le grand Fab a aussi la particularité d’être présent dans la liste des 10 joueurs français les plus effrayants du Times. A sa décharge, il faut noter qu’il était également un excellent sauteur de haies !

5- Adbelatif BENAZZI (78 sélections – 9 essais)

Parfait complément de Fabien Pelous, Adbel nous aura fait vibrer par ses charges dévastatrices. Un Grand Chelem en tant que capitaine en 1997, 3 Coupes du Monde (1991, 1995, 1999), il est même à deux doigts de nous ouvrir les portes de la finale mondiale en 1995. Cependant, nous préférons garder de ce gaillard au grand coeur, l’image de ses larmes de joie après la demi-finale de 1999. Du travail propre et classe à l’image de l’homme.

 

6- Serge BETSEN (63 sélections – 9 essais)

Le cauchemar de Johnny Wilkinson. Infatigable chasseur de numéro 10, le numéro 6 casqué était un maître dans l’art du placage. 2 Coupes du Monde avec un essai en demi-finale face à l’Angleterre en 2003, 2 Grand Chelem (2002, 2004) et une place largement méritée pour celui que l’on surnommait “la faucheuse”.

7- Thierry DUSAUTOIR (80 sélections – 6 essais)

Un autre troisième ligne aile casqué, un autre sécateur. Le joueur que la planète entière nous enviait. Baptisé “The Dark Destroyer”, il est le recordman de capitanat chez les Bleus avec 56. Meilleur joueur du monde IRB en 2011, le capitaine courage du XV de France nous aura également fait vibrer en 2007 et 2011 avec 2 essais face aux All-Blacks. Une finale de coupe du Monde en 2011 et un Grand Chelem en 2010 constituent les grands faits d’armes en Bleu de l’un des meilleurs joueurs français de l’histoire.

8- Imanol HARINORDOQUY (82 sélections – 13 essais)

La force basque à l’état pur. Mobile, doué ballon en main, solide en défense, l’emblématique numéro 8 du BO aura toujours répondu présent en 10 ans chez les Bleus. À la clé, 3 coupe du Monde (2003, 2007, 2011) et 3 Grand Chelem (2002, 2004, 2010) avec un titre de meilleur marqueur d’essais français en 2004.

 

9- Fabien GALTHIE (64 sélections – 10 essais)

Étant un véritable meneur d’hommes durant sa carrière, rien d’étonnant à le retrouver à la tête des Bleus aujourd’hui. Auteur d’une carrière à la longévité remarquable, le numéro 9 a disputé 4 Coupe du Monde (1991, 1995, 1999, 2003) et remporté 3 Grand Chelem (1997, 1998, 2002).

10- Christophe LAMAISON (37 sélections – 2 essais)

Deux Grand Chelem en 1997 et 1998, une finale de Coupe du Monde 1999. Sans doute pas le numéro 10 avec la plus grande longévité sous le maillot Bleu. Cependant, 380 points inscrits en 37 sélections et une masterclass en demi-finale de Coupe du Monde 1999 face à la Nouvelle- Zélande suffisent amplement à placer “Titou” à l’ouverture de notre sélection.

 

11- Christophe DOMINICI (65 sélections – 25 essais)

Un autre Christophe, un autre héros de la demi-finale de 1999. Le parcours de Dominici en équipe de France aura eu des hauts et des bas pourtant à l’heure du bilan nul doute que le varois a entièrement sa place dans cette équipe. Véritable dynamiteur de défense, l’ailier de poche du Stade Français compte 3 Coupes du Monde (Finaliste 1999, 4e 2003 et 2007) disputées, 2 Grand Chelem (1998, 2004) et 25 essais.

12- Yannick JAUZION (73 sélections – 20 essais)

Considéré comme l’un des meilleurs centre du monde, Jauzion est nommé au titre de meilleur joueur IRB en 2007. En 10 ans de présence, le tarnais nous aura enchanté sous le maillot français. Joueur puissant en pénétration, en défense, excellent au pied, la force du numéro 12 toulousain résidait également dans sa capacité à libérer la balle après contact. Chez les Bleus il part en 2011 avec au compteur 20 essais, 2 Coupes du Monde disputées (2003, 2007) et 2 Grand Chelem (2004, 2010). Jauzion dans notre sélection et en terre promise !

13- Philippe SELLA (111 sélections – 30 essais)

Sans doute l’agenais le plus célèbre du monde juste derrière Francis Cabrel et le Pruneau ! Longtemps recordman de sélections du XV de France, considéré par beaucoup comme le meilleur trois-quart centre de l’histoire, difficile de présenter une nouvelle fois ce monstre du rugby français. Extrêmement technique et physique, le lot et garonnais était aussi un joueur très accrocheur en défense. Il laisse en équipe de France quelques essais mémorables, 1 Grand Chelem en 1987 et 3 participations en Coupe du Monde (Finaliste en 1987, 1991 et 3e en 1995).

14- Vincent CLERC (67 sélections – 34 essais)

Meilleur marqueurs d’essais français en Coupe du Monde avec 11 essais. Vincent Clerc a disputé 2 coupes du Monde (2007, 2011) et remporté 2 Grand Chelem (2004, 2010). Finisseur hors pair, il nous aura souvent fait lever de notre siège par ses courses et fulgurances comme face aux anglais en 2011 ou à Croke Park un soir de 2007.

 

15- Serge BLANCO (93 sélections – 38 essais)

Surnomé le “Pelé du Rugby”, Serge Blanco est avec le nombre de 38 le recordman d’essais en équipe de France. Capable de conclure des essais de plus de 100m, il est l’un des artisans de la première finale mondiale du XV de France en 1987. Vainqueur de 2 Grand Chelem en 1981 et 1987, il est également co-détenteur du record d’essais français dans le tournoi des 5 nations (14 essais avec Philippe Sella).

 

Bien évidemment au gré des goûts et des couleurs de chacun, d’autres joueurs auraient pu intégrer cette équipe. Mas, Marconnet, Servat, Thion, Nallet, Magne, Michalak, Saint-André, Heymans… ont eux également fait vibrer les chaumières françaises. Cependant, avouez mesdames et messieurs que cette équipe est un concentré d’émotions en Bleu !

 

Bonus: Le French Flair

Parce qu’on ne se lassera jamais de cet essai légendaire.

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here