Natation

Léon Marchand (Natation) : Biographie, Gains en carrière et Palmarès

Prodige de la natation, Léon Marchand est déjà l'une des plus grandes stars des bassins. La vingtaine à peine passée, il s'affirme déjà comme l'un des nageurs les plus dominants de son époque. Et peut-être même, déjà, de l'histoire.

Biographie : Qui est Léon Marchand ?

Léon Marchand est né le 17 mai 2002 à Toulouse, Haute-Garonne. Il est issu d'une famille de nageurs, où son oncle, sa mère et son père ont tous été champions de France. Son père, Xavier Marchand, fut même médaillé lors d'un Championnat du monde, décrochant l'argent sur 200m 4 nages à Perth (Australie) en 1988.

Profitant de ce contexte familial, il débute la natation jeune, chez les Dauphins du TOEC à Toulouse. Nageur polyvalent, il fait du 400m 4 nages l'une de ses spécialités, mais décroche son premier titre champion de France sur le 200m papillon en 2019, à seulement 16 ans. Léon Marchand se développe à une vitesse éclair, devenant champion de France dans d'autres courses les années suivantes, et découvre les Jeux olympiques à Tokyo en 2021. Participant à trois courses, il signe son meilleur résultat sur 400m 4 nages où il prend la sixième place de la finale.

L'explosion sous Bob Bowman

Après les JO de Tokyo, Léon Marchand donne une nouvelle direction à sa carrière en rejoignant l'université d'Arizona State. Il y rejoint Bob Bowman, ancien entraîneur de Michael Phelps, qui va devenir son mentor. Sous sa tutelle, le natif de Toulouse explose aux yeux du monde lors des Championnats du monde 2022 à Budapest (Hongrie). Il y remporte les titres mondiaux sur 200 et 400m 4 nages, devenant seulement le troisième français double médaillé d'or sur une édition des Mondiaux.

2023 est l'année de la confirmation pour Marchand. Après avoir brillé lors des championnats universitaires américains, il réalise de très grands Mondiaux à Fukuoka (Japon). Le Français conserve ses titres sur 200 et 400m 4 nages, pulvérisant au passage le record du monde – qui appartenait à Michael Phelps – sur cette deuxième distance de plus d'une seconde, et devient champion du monde du 200m papillon. Ces trois nouveaux titres font de lui le nageur français le plus titré dans l'histoire des Mondiaux, et ce à seulement 21 ans.

À la veille des Jeux olympiques de Paris, Léon Marchand brille à nouveau en conduisant son université, Arizona State, vers le titre NCAA : une première dans l'histoire du programme. De bon augure avant des JO de Paris où il est attendu comme l'une des stars à suivre.

La carrière de Léon Marchand en 5 dates clés

  • 18 avril 2019 – Il est sacré champion de France du 200m papillon à seulement 16 ans, devenant le plus jeune nageur titré dans la compétition.
  • 24 juillet 2021 – Il découvre les Jeux olympiques à Tokyo en participant à trois courses. Il signe son meilleur résultat sur le 400m 4 nages (6e), sa spécialité.
  • 18 juin 2022 – Il devient champion du monde du 400m 4 nages à Budapest (Hongrie). Il repart de ces Mondiaux avec une autre médaille d'or (200m 4 nages) et une d'argent (200m papillon).
  • 23 juillet 2023 – Il bat le record du monde du 400m 4 nages, qui appartenait à Michael Phelps, aux Mondiaux de Fukuoka (Japon). Il y gagne trois titres : 400 & 200m 4 nages, 200m papillon.
  • 30 mars 2024 – Il devient champion NCAA avec l'université d'Arizona State, le premier titre de l'histoire du programme. Il est aussi élu nageur de la compétition.

Quels sont les gains en carrière de Léon Marchand ?

Il est difficile d'estimer précisément le salaire de Léon Marchand sur une année, étant donné qu'une part importante de ses revenus est issue des primes de performance qu'il touche en fonction de ses revenus en course. On sait toutefois que lors des Mondiaux 2022, il a touché 55 000 dollars de la part de World Aquatics pour ses deux médailles d'or et sa médaille d'argent : une somme que l'on peut doubler, puisque la Fédération française de natation distribuait des primes équivalentes.

L'année suivante, lors des Mondiaux de Fukuoka, Léon Marchand a touche près de 90 000 dollars, uniquement via World Aquatics : 20 000 dollars par médaille d'or, ainsi qu'une prime de 30 000 dollars pour avoir battu un records du monde.

À cela, il faut ajouter les revenus liés à ces sponsors. Il est aujourd'hui sous contrat avec Louis Vuitton, dont il est ambassadeur, et l'horloger Omega, qui est aussi le chronométreur officiel des Jeux olympiques de Paris 2024.

Les performances et records de Léon Marchand

En France, Léon Marchand n'a pas d'équivalent. Au fur et à mesure des années, il a étendu sa domination à de plus en plus de courses, étant aujourd'hui champion de France sur cinq distances : 200m papillon, 200m brasse, 200m nage libre, 200m 4 nages et 400m 4 nages. Il est également recordman de France sur toutes ces distances, à l'exception du 200m nage libre.

À l'échelle internationale, il s'est déjà affirmé comme l'un des meilleurs nageurs 4 nages de l'histoire. Sur 200m 4 nages, il est double champion du monde et possède le record d'Europe, à 82 centièmes du record du monde de l'Américain Ryan Lochte établi en 2011. Sur 400m 4 nages, où il est aussi double champion du monde, il est en revanche déjà recordman du monde. Il possède le meilleur chrono de l'histoire depuis les Mondiaux de Fukuoka en 2023, où il a battu de plus d'une seconde le record de Michael Phelps, qui tenait depuis les JO de Pékin en 2008.

Les meilleures performances de Léon Marchand par distance
Distance Temps Type de record

100m brasse

1'01"02

100m papillon

52"44

200m 4 nages

1'54"82

Record d'Europe

200m papillon

1'52"43

Record de France

200m nage libre

1'46"44

200m brasse

2'06"59

Record de France

400m 4 nages

4'02"50

Record du monde

À noter qu'il possède également quatre records du monde en petit bassin sur des distances universitaires (en yards et non en mètres) :

  • 200 yards brasse [1'46″35]
  • 200 yards 4 nages [1'28″97]
  • 400 yards 4 nages [3'28″82
  • 500 yards nage libre [4'02″31]

Le palmarès de Léon Marchand

Championnats du monde

  • 200m papillon : Or (2023), Argent (2022)
  • 200m 4 nages : Or (2022, 2023)
  • 400m 4 nages : Or (2022, 2023)

Championnats de France

  • 100m papillon : Argent (2020)
  • 200m papillon : Or (2019, 2020, 2021, 2023)
  • 200m brasse : Or (2023)
  • 200m nage lire : Or (2023)
  • 200m 4 nages : Or (2020, 2021, 2023), Bronze (2019)
  • 400m 4 nages : Or (2021, 2023), Argent (2020)

Championnats NCAA

  • 200 yards brasse : Or (2022, 2023, 2024)
  • 200 yards 4 nages : Or (2022, 2023, 2024)
  • 400 yards 4 nages : Or (2023, 2024), Argent (2022)
  • 500 yards nage libre : Or (2024)
  • Relais 4×50 yards 4 nages : Argent (2023, 2024)
  • Relais 4×100 4 nages : Or (2024), Bronze (2023)
  • Relais 4×100 yards nage libre : Or (2024), Argent (2022), Bronze (2023)
  • Relais 4×200 yards nage libre : Argent (2023, 2024)

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut