L’équipe de France de volley-ball qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo

0
Qualifiée pour la finale de ce Tournoi Qualificatif pour les Jeux Olympiques grâce à une superbe remontée face à la Slovénie en demie (13-25, 22-25, 25-14, 25-21, 15-9), l’équipe de France de volley-ball faisait face à l’Allemagne qui avait l’avantage de jouer à Berlin à domicile. Mais, les Bleus ont dominé cette final par trois sets à zéro (25-20, 25-20, 25-23).

Set 1 : Allemagne 20-25 France

D’abord, les Bleus ont parfaitement débuté les hostilités en menant 4-6 avec notamment un bloc de Le Goff et une grosse attaque de Jean Patry. Mais, les Allemands ont réagi en éclatant le bloc Français (11-9) sous l’impulsion de Brizard. Ensuite, les deux équipes se sont répondu (15-15). Puis, grâce à un bloc sensationnel de Le Goff et un génial Ngapeth, les Bleus ont repris les rênes du match (16-21). Après un réveil Allemand de Grozer, les Français ont réussi à conclure victorieusement ce premier set (20-25).

Set 2 : Allemagne 20 – 25 France

Comme lors de la premier set, l’équipe de France ont encore très bien débuté en menant 5-1. Mais, l’Allemagne a réussi à revenir au score (6-6) avec une attaque complètement manquée de Ngapeth. Par la suite, les Bleus ont répondu aux Allemands avec encore Patry très performant en attaque (10-11). Ensuite, les Bleus ont accéléré en attaque avec Patry, remarquable depuis le début du TQO (16-20). Après Louati se soit régalé au filet et malgré un gros bloc Allemand, la Team Yavbou a conclu très sérieusement ce deuxième set (20-25).

Set 3 : Allemagne 23 – 25 France

Menés de deux sets, les Allemands ont commencé de la meilleure des façons ce troisième set avec deux points d’avance (5-2) grâce à son artilleur Brizard. Puis, les Bleus ont gratté petit à petit leur retard (10-9) grâce à notre meilleur joueur du tournoi Patry. Mais, par la suite et malgré trop de fautes Françaises, les Tricolores ont recollé (15-15) avec une attaque de Le Goff. Cependant, les Français ont montré une grosse combativité pour reprendre les devants (19-20). En face, Grozer a essayé de tenir le bateau Germanique à flot. Mais, Ngapeth a conclu le match au service (23-25).

Ce sera la cinquième participation pour l’équipe de France de volley-ball après 1988, 1992, 2004 et 2016.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here