Catch

Les 30 Moments marquants de 2020 : Edge, le retour inattendu au Royal Rumble

Edge Retour 30moments marquants 2020

Le moment le plus fou de 2020 dans le monde du catch, le retour de Edge au Royal Rumble !

Dans une année où la pandémie mondiale de Covid-19 a chamboulé les programmations sportives et autres évènements planétaires (J.O, Euro, …), chaque sport a dû s’adapter pour survivre. Si 2020 restera une année morose pour bien des personnes, les douze mois qui la composent furent tout de même riches en émotions pour tout fan de sport. Du passage de la NBA à Paris aux records de Lewis Hamilton, en passant par les prouesses de Tadej Pogacar ou le Final 8 de la Ligue des Champions, la rédaction de We Sport revient pour vous sur les trente moments marquants de 2020. Aujourd’hui, retour sur la participation de Edge au Royal Rumble.

Chaque départ en retraite d’un athlète est un crève-cœur pour tout fan de catch et de sport. En 2011, il y en a eu un qui avait fait pleurer petits et grands. En effet, Edge devait annoncer la fin de sa carrière à seulement 38 ans. Mais voilà que le 26 janvier 2020, au Minute Maid Park de Houston, il a fait un retour inattendu lors de la 33ème édition du Royal Rumble en entrant en 21ème position. Revenons sur cet événement qui aura marqué le début d’année, et faisons un retour rapide ensemble sur la carrière de la Superstar classée X !

 

Trouver sa vocation

Edge, de son vrai nom Adam Joseph Copeland, trouve sa vocation le 1er avril 1990 lors de Wrestlemania VI à Toronto. Alors âgé de 17 ans, il assiste au combat entre Hulk Hogan et The Ultimate Warrior. C’est en 1992 qu’il commence à se consacrer totalement au catch. Les années suivantes, il remportera quelques titres dans des promotions telles que l’IWA et la CWA.

 

Première apparition à la WWF

En 1996, il fit sa première apparition à la WWF, sous le nom de Sexton Hardcastle, lors d’un House Show dans l’Ontario où il perdit son match. Il ne signera que deux ans plus tard pour la compagnie aux côtés de son ami, Christian, grâce à l’agent de Bret Hart, Carl de Marco. Le 22 juin 1998, Edge fait officiellement ses débuts à la WWF sous son pseudonyme tiré de l’émission « The Edge » de la station de radio New Yorkaise WQBK-FM. Il apparaît comme un homme solitaire traînant dans les rues et agressant les passants. Il remportera son premier combat face à Jose Estrada.

 

13 belles années

Un mois après avoir signé à la WWF, le 24 juillet, Edge remporte son premier titre Intercontinental face à Jeff Jarrett et le perdra dès le lendemain. En octobre, aux côtés de Christian, il entre en rivalité avec les Hardy Boyz. Les quatre hommes se feront face à No Mercy dans un Ladder Match. Un an et demi plus tard, lors de Wrestlemania 2000, Edge & Christian affrontent les Hardy Boyz et les Dudley Boyz dans un Ladder Match mémorable pour les titres WWF Tag Team qu’ils remporteront. Un combat inoubliable pour tout fan de catch et qui sera élu match de l’année. Edge & Christian, ce sont aussi les gagnants du premier match TLC de l’histoire. En se séparant de son ami, il remporte le tournoi King of the Ring en 2001, et un second titre Intercontinental à Summerslam qu’il cédera à Christian lors d’Unforgiven. Edge fut le premier gagnant du Money in the Bank Ladder Match à Wrestlemania 21. Il se servira d’ailleurs de ce contrat pour remporter son premier WWE Championship sur John Cena à Elimination Chamber. Edge à la WWE, c’est un palmarès immense. Une fois champion des Etats-Unis WCW, 4 fois champion de la WWE, 7 fois champion du monde poids lourd, 5 fois champion Intercontinental, 12 fois champion du monde par équipe (un record !), 2 fois champion par équipe de la WWE, 2 fois Mr Money in the Bank, vainqueur du King of the ring en 2001, et vainqueur du Royal Rumble en 2010.

Il rendra d’ailleurs son ultime titre de Champion du monde poids lourd le 15 avril 2011 à Smackdown après avoir annoncé sa retraite quelques jours plus tôt.

 

2011, l’annonce déchirante

Crédits photo : wwe.com

Le 11 avril 2011 à RAW, Adam Copeland était contraint d’annoncer sa retraite des rings. En effet, il souffrait d’une sténose cervicale de la colonne vertébrale. S’il avait poursuivi sa carrière, il risquait la paralysie cervicale. Il avait donc dû se faire opérer, puis a été intronisé au Hall of Fame de la WWE en 2012. Qui ne se rappelle pas de ce moment déchirant où il avait remercié les fans et l’ensemble du vestiaire pour ces treize belles années.

 

Un Spear qui présageait un renouveau

Lors de Summerslam 2019 qui se déroulait à Toronto, Edge assénait son fameux Spear sur Elias. Il était arrivé sous une belle ovation, et avait surpris la foule en utilisant sa célèbre prise de finition. Suite à cela, il avait déclaré « Je pense que je peux participer à un match dès demain. Je vais peut-être me faire exploser mais ça ira. Mais d’après ce que j’en sais, les médecins de la WWE ne me laisseront pas faire. ». Même s’il n’évoquait pas de faire son retour, cela ne pouvait présager que du positif pour le futur…

 

Le grand retour !

Nous sommes le 26 janvier 2020 au Minute Maid Park de Houston pour la fameuse Bataille Royale. 20 superstars ont déjà fait leur entrée, lorsque la musique du groupe Alter Bridge retenti. Non, nous ne rêvons pas, Edge est bien là après neuf longues années d’absence ! C’est avec une vive émotion qu’il s’avance vers le ring ; les fans présents, et même ceux derrière leur écran, n’en reviennent pas. L’émotion, les pleurs, la joie, les frissons, les feux d’artifices, la folie, les cris, tout y est, même la nostalgie qui nous ramène à notre adolescence et à la génération Catch Attack. Même Booker T à la table des commentateurs n’en revient pas. À ce moment, nous entendons tous dans nos têtes la voix de Tony Chimel qui hurle le fameux « Ladies and gentlemen, please welcome the Rrrrrrrated R Suuuuuperstar Edge ! » Il retrouve alors son ancien partenaire de la Rated-RKO, Randy Orton. En fin de rencontre, il l’éliminera ainsi qu’AJ Styles et Luke Gallows. Il fera également face à des superstars telles que Drew McIntyre, et Roman Reigns. Et c’est d’ailleurs ce dernier qui le fera sortir par-dessus la troisième corde après 25 minutes passées sur le ring. Une prouesse après tant d’années écarté loin des rings de catch. Suite à ce retour, il entre en rivalité avec Randy Orton. Les deux hommes se feront face à Wrestlemania 36 dans un Last Man Standing Match où ils se donneront corps et âmes et que Edge remportera. Si vous avez louper ce moment inoubliable de 2020, ou si vous souhaitez le revoir, voici la vidéo de cette magnifique entrée que l’on peut regarder des dizaines de fois sans jamais s’en lasser.

 

À 46 ans, Edge semble inarrêtable, et signe alors un contrat de trois ans avec la WWE. Son retour sur un ring était inespéré et reste le moment le plus fou de 2020 dans le monde du catch. Le 11 fois champion du monde le deviendra-t-il un jour une 12ème fois ?

 

Crédits photo en Une : @CBR

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
mattis elementum dolor. Phasellus ut quis,