Handball

Les Bleues victorieuses du Danemark

La France s'en est sortie ce soir contre le Danemark à Herning (23-20). Avec beaucoup de maîtrise et d'engagement, l'Equipe de France féminine remporte son tour preliminaire et abordera le tour principal avec plus de sérénité. 

C'est le début des finales pour l'Equipe de France. Si ce n'est que le dernier match du tour préliminaire, tous doivent maintenant être gagnés pour espérer aller au bout. Une victoire ce soir à Herning et 4 points seront au compteur – le maximum possible – à l'entame du tour principal. Le sélectionneur Olivier Krumbholz a d'ores et déjà fait un changement dans son groupe des 16. Les douleurs au dos ont bien diminué pour Orlane Kanor et l'arrière messine prend la place de Coralie Lassource.

La France peut dire “merci Grace” dans ce début de partie. La demi-centre de Rostov-Don envoie deux shoots téléguidés dans les angles de la cage de Sandra Toft. Les défenses sont déjà au rendez-vous de ce match décisif (2-2 ; 7e). Les Danoises jouent d'entrée sur leurs qualités. Avec plusieurs filles culminant à 1m90 et au-delà, beaucoup de tentatives lointaines de la part des Nordiques. La jeune Jørgensen trouve deux fois consécutivement la lucarne (5-6 ; 13e).

37% d'arrêts pour Amandine Leynaud

Orlane Kanor débute brillamment sa compétition en effectuant deux tirs par-dessus la défense danoise. L'un d'eux passe la barre des 100km/h. Les Bleues ont le mérite de varier leur jeu puisqu'elles sont également dangereuses au poste de pivot avec Pauletta Foppa, qui trouve de bonnes positions (8-8 ; 18e). Comme prévu, les gardiennes sont précieuses ce soir. Aucune ne fait réellement déjouer les tireuses adverses mais Leynaud et Toft font correctement leur travail (11-11 ; 27e).

En fin de période, Olivier Krumbholz tente de pratiquer le jeu à 7 contre 6 pour trouver des décalages plus importants au coeur du bourbier danois. Les Françaises ne sont pas des plus à l'aise avec ce système. Après deux jets de 7 mètres manqués par Lacrabère et Zaadi, Amandine Leynaud sort un penalty sur le buzzer. La France est devant à la pause (12-11 ; 30e).

Les Bleues débutent du bon pied cette seconde période. En défense, les dames d'Olivier Krumbholz sont solidaires et flottent bien. Pauline Coatanea fait une bonne entrée avec deux réalisations contre Toft, sa partenaire du Brest Bretagne Handball (16-13 ; 39e). Cléopâtre Darleux supplée parfaitement Leynaud sur jet de 7m puisqu'elle sort une parade importante face à Christina Jørgensen. De l'autre côté du terrain, la prometteuse gardienne Althea Reinhardt entre en jeu (18-14 ; 43e).

Le bloc des Bleues récompensé 

La deuxième mi-temps fait la part belle aux défenses et aux gardiennes. 18 minutes de jouées et un 6-4 pour la France. La paire française fait réellement la différence quelques instants avant la fin du match (18-15 ; 48e). À l'entrée du money-time, le Danemark tente le tout pour le tout avec un jeu offensif à 7 contre 6 mais vendange sa premiere chance de tir (22-18 ; 55e). Orlane Kanor scelle le sort du match avec un nouveau tir longue distance. La guadeloupéenne termine à 5/6 statistiquement parlant (23-19 ; 57e).

L'Equipe de France s'adjuge le groupe A grâce à cette victoire sur le pays hôte, le Danemark (23-20). 4 points et du confort pour les Bleues. Le rendez-vous est pris pour vendredi contre la Russie, pour le début du tour principal.

Crédits photo : Henning Bagger / AFP


Dernières publications

En haut