Les catcheurs qui ont marqué l’histoire, épisode 3 : John Cena

0
Ligue 1

The Champ is here ! Eh oui, John Cena se joint à notre liste de la chronique des catcheurs qui ont marqué l’histoire. Toujours plus ou moins en activité, Cena a une carrière au combien impressionante. Retour sur 15 ans du Champ, du Prototype à devenir le champion WWE le plus titré de l’histoire.

Le prototype (1999-2002)

Si nous connaissons tous John Cena par son nom, le lutteur de West Newbury dans le Massachusetts commence ça carrière par un gimmick : The Prototype. Il lance ce gimmick en entrant à l’UPW (Ultimate Pro Wrestling) où il ne fera qu’un court passage. La carrière de Cena débute en 2000 à L’OVW (Ohio Valley Wrestling), le “centre de formation” de la WWF à l’époque. Il y incarne un personnage mi-homme mi-robot. Très vite Cena gravit les échelons, en à peine 1 an à la OVW et en passant par quels show non télévisés à SmackDown. Il devient champion par équipes de la OVW puis champion poids-lourds. Les portes de la WWF semblent grandes ouvertes, le nom de Cena commence à circuler dans les vestiaires.


Les débuts difficiles (2002-2004)

Premier match de Cena à la WWE face à Kurt Angle (crédit photo : wwe.fr)

27 juin 2002. Tout grand fan de Cena connaît cette date. Ce fameux match face à Kurt Angle, le premier de la carrière de Cena dans un show télévisé de la WWF. Ce combat, Angle le remportera. Cena tentera de lui serrer la main à la fin de la rencontre, geste que refusera Angle. Dans les vestiaires, il sera notamment félicité par un certain Undertaker. Malgré ce premier match marquant, la carrière de Cena peine à décoller. Des rivalités diverses avec Chris Jericho, les Guerrero ou encore Billy Kidman. Le premier tournant de la carrière de Cena intervient juste après Wrestlemania XIX auquel il ne participe pas. Cena s’offre la possibilité d’affronter un certain Brock Lesnar, déjà champion de la WWE pour le titre à Backlash après avoir remporté un tournoi pour devenir aspirant numéro 1. Lors de ce tournoi il bat l’Undertaker, Chavo Guerrero et Chris Benoit, ce qui commence à créer une vraie crédibilité autour de lui. Cena perd le match face à Lesnar à Backlash.


La naissance du Champ (2004)

Le Royal Rumble 2004 sera le déclic pour Cena. Une élimination par le Big Show dans le Rumble le conduit à une rivalité avec ce dernier qui est alors champion des Etats-Unis. Lors du PPV suivant No Way Out. Cena affronte Show et Angle dans un triple threat pour avoir un match au titre WWE à Wrestlemania XX. Angle remporte ce match par soumission sur Cena. Finalement Cena affrontera Show à Wrestlemania XX pour le titre US. Ce combat marquera les esprits lorsque Cena portera un F-U sur le Big Show, montrant une puissance chez Cena rarement vu dans le monde du divertissement sportif. Cena deviendra champion des Etats-Unis à Wrestlemania XX. Le Champ est né ! Il s’engagera dans les luttes avec Angle et Carlito, perdant son titre plusieurs fois mais le récupèrera en novembre après avoir tourné The Marine. Il profitera de son règne pour changer l’apparence du titre US.

Vers les sommets (2005-2008)

Cena perd le Royal Rumble match contre Batista après que les deux hommes aient chutés en même temps. Il perd dans la foulée son titre des Etats-Unis. Mais Cena obtient un match à Wrestlemania 21 pour le titre suprême. Il devient champion WWE lors de Wrestlemania 21. Le premier de son long règne. Cena va ensuite enchaîner des rivalités, parfois violentes notamment avec Randy Orton. Il inventera aussi le STFU (Shut the Fuck Up), on vous laisse traduire. Il en fait sa prise de finition par soumission. Pendant cette période, Cena devient le Champ tel qu’on le connaît, prenant au passage des records notamment du règne de champion WWE le plus long (détroné par CM Punk en 2012). Il remportera aussi le Royal Rumble 2008 en faisant son retour surprise en 30ème position après une violente déchirure du muscle pectoral.

Changement d’objectif (2008-2010)

Cena s’attaque au titre poids-lours aux Survivor Series 2008 et l’emporte face à Chris Jericho. Titre qu’il perd à No Way Out face à Edge. Mais lors de Wrestlemania XXV, Cena récupère le titre dans un triple threat match face à Edge et au Big Show. Puis vient l’année 2009, la rivalité avec Orton, rivalité qui impliquera notamment son père. Cena continue d’enchaîner des titres à répétition, devenant le visage de la fédération. Il est le bon patriote américain avec sa devise légendaire HUSTLE-LOYALTY-RESPECT. Son Never Give Up est lui aussi devenu célèbre.


La remise en question (2010- 2017)

Le rôle de Cena en tant que visage de la WWE est remis en question. La Nexus débarque en 2010 et ravage tout sur son passage avec une agression d’une violence rarement vue à la WWE. Une agression sur Cena qui avait choqué l’univers de la WWE. Il entame une longue rivalité avec la Nexus, il en deviendra même le leader avant de se remettre face à eux avec pour nouveau leader CM Punk. CM Punk qu’il retrouve pendant l’été 2011 où ce dernier prend le contrôle de la WWE voulant partir de la fédération avec le titre WWE. Un match à Money In The Bank perdu par disqualification par Cena à cause de Mr.McMahon devait conduire à son licenciement mais c’est finalement Mr.McMahon qui est viré et remplacé par Triple H à la tête des opérations. S’en suit une phase de transition ou Cena reprend encore le titre WWE.

Cena va aussi connaître l’une des rivalités les plus attendues de la décennie, avec The Rock qui est intervenu à Wrestlemania XXVII pour faire perdre Cena. Dwayne Johnson et Cena s’enverront des grandes piques par paroles interposées avec comme objectif un match à Wrestlemania XXVIII. Un match historique entre deux légendes de la WWE. Match que The Rock remporte après 30 minutes de bataille intense, sûrement un des plus grands combats de Cena. Les deux hommes remettent ça à Wrestlemania XXIX pour le titre WWE que detient alors The Rock. Cena s’impose, et un grand moment de respect entre les deux hommes s’en suit. Un passage de témoin entre deux des plus grandes superstars de l’histoire du divertissement sportif et deux stars du box-office hollywoodien.

Cena, se rapprochant de la fin de sa carrière continue des rivalités qui le rapprochent du 16ème titre mondial, un record. Il l’obtient suite à une rivalité avec AJ Styles au Royal Rumble 2016. Un passage de témoin avec Roman Reigns est tenté par la WWE. Reigns bat Cena à No Mercy 2017. Mais le public ne prend pas à cette passation de pouvoir. Il rejette en partie Cena mais aussi Reigns. Le Champ ne peut pas être remplacé.

La fin du mythe ? (2018)

Cena affrontant l’Undertaker à Wrestlemania 34. (crédit photo : catch-newz.com)

Cena se lance un de ses derniers objectifs : Battre l’Undertaker à Wrestlemania, son jardin. Dans une rivalité qui n’a pas vraiment lieu, Cena obtient son match après avoir titiller le Taker pendant des mois sans réponse. Cena perd le match en 2 minutes 45. Le Champ n’est plus.

Palmarès :

  • 13 fois WWE Champion (Recordman de règne)
  • 3 fois World Heavyweight Champion
  • 5 fois WWE United States Champion (Recordman de règne)
  • 2 fois WWE Tag Team Champion
    • 1 fois avec David Otunga
    • 1 fois avec The Miz
  • 2 fois World Tag Team Champion
    • 1 fois avec Shawn Michaels
    • 1 fois avec Batista
  • Vainqueur du Royal Rumble (2008 et 2013)
  • Vainqueur du Mr. Money in the Bank (2012)





Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here