Les championnats d’Europe d’athlétisme 2020 n’auront pas lieu

0
Ligue 1

Les championnats d’Europe d’athlétisme prévus à Paris du 25 au 30 août prochain sont annulés en raison de la crise sanitaire. Coup dur pour un sport dépourvu de grands rendez-vous cette année.

On attendait impatiemment le dénouement, le verdict est finalement tombé en début de soirée. L’incertitude liée à la pandémie de COVID-19 a obligé les organisateurs à renoncer aux championnats d’Europe d’athlétisme prévus au stade Charléty, dans la ville parisienne, à la fin du mois d’août 2020. Alors que le report pressenti en 2021, comme les JO, n’a finalement pas été conservé, la compétition se trouve annulée.

La décision a été prise cette après-midi, lors d’une réunion importante entre les différentes parties prenantes (la Fédération Française d’athlétisme, le comité d’organisation, la délégation interministérielle aux grands événements ainsi que les ministères des Sports et de l’Intérieur). European Athletics, la fédération européenne d’athlétisme, n’a pas eu d’autres choix que de respecter cette décision et d’officialiser l’annulation du championnat.

Le report, un temps évoqué, n’a pu être retenu. “Les risques liés à la pandémie rendent en effet le calendrier 2021 des compétitions internationales plus qu’incertain” déclare la FFA dans son communiqué, avant de poursuivre “Paris Athlé 2020 et la FFA n’ont pas souhaité prendre le risque d’engager les coûts supplémentaires inhérents à un report et préserver ainsi l’avenir de l’athlétisme“.

Saison blanche ?

En parallèle à cette annulation, les Jeux Olympiques de Tokyo et les championnats du monde en salle (Nankin, Chine) se dérouleront en 2021. Orphelin de championnats internationaux et continentaux, l’athlétisme se dirige vers une saison à oublier.

L’évolution de la crise sanitaire influencera l’organisation des compétitions restantes. Parmi elles, la Diamond League, circuit mondial composé de 14 rencontres, reste incertaine. Les meetings d’avril à juin, dont celui de Paris, sont pour le moment reportés, à l’exception de celui d’Oslo. La capitale norvégienne prévoit un meeting spécial, accueillant peu d’athlètes. Karsten Warholm, champion du monde du 400m haies, tentera de battre le record du monde du 300m haies. A la perche, Mondo Duplantis et Renaud Lavillenie s’affronteront à distance : le Suédois à Oslo, le Français dans son jardin en Auvergne.

La suite de la saison s’annonce floue, les championnats nationaux sont également menacés.

La tragique crise sanitaire prive les amoureux de sport de leur péché mignon. Jusqu’à quand ?

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here