Coupe du monde

Les moments de la Coupe du monde : L’Équipe de France se met en grève en 2010

Coupe du Monde

Alors que la Coupe du monde 2022 au Qatar doit débuter en novembre, nous nous penchons sur l'histoire de la Coupe du monde et sur les bons, les mauvais et les incroyables moments qui restent dans nos mémoires jusqu'à aujourd'hui et qui resteront à jamais gravés dans nos mémoires.

La Coupe du monde 2010 est peut-être célèbre pour les cornes de vuvuzela et les bruits qui ont résonné dans les stades. Cependant, le tournoi a également été célèbre pour certains incidents impliquant des joueurs très en vue. Et celui que nous avons choisi de partager avec vous aujourd'hui concerne le joueur français Nicolas Anelka. Cet attaquant français a été fantastique en club et en sélection pendant sa carrière, mais la Coupe du monde 2010 n'est pas celle dont il veut se souvenir.

Comme vous pouvez le voir dans le titre, Anelka a été renvoyé de l'événement en Afrique du Sud, ce qui a porté un coup dur à l'effectif de l'équipe de France. Et curieusement, la campagne de la France en Coupe du monde a parfaitement reflété le départ surprise de Nicolas Anelka. La France n'a pas réussi à sortir de la phase de groupes, ce qui est assez stupéfiant pour une équipe aussi prometteuse que celle de la France en 2010. En outre, elle n'a réussi à prendre qu'un seul point en trois matches de groupe.

Ce point a été obtenu lors du match d'ouverture de la France contre l'Uruguay, même si le match s'est terminé sur un score nul et vierge. Les performances de la France ne se sont malheureusement pas améliorées depuis, puisqu'elle n'a trouvé le chemin des filets qu'à une seule reprise en trois matches. Et comme Nicolas Anelka jouait en tant qu'attaquant lors de ce tournoi, certains pourraient dire qu'il n'a pas été à la hauteur. Cependant, comme nous le savons tous, un attaquant est aussi bon que les joueurs qui lui donnent le ballon. Enfin, à moins qu'il ne marque un but individuel épique, ce qui est difficile à faire dans une Coupe du monde. Outre l'échec de la France en huitième de finale, c'est l'exclusion d'Anelka qui a fait la une des journaux en 2010. Nous vous proposons de découvrir toute l'histoire.

Nicolas Anelka en Équipe de France – aperçu de la carrière

Anelka a été appelé pour la première fois en France en 1997, pour représenter l'équipe de France des moins de 20 ans. Il était déjà considéré comme un attaquant prometteur, et beaucoup pensaient qu'il serait sélectionné pour la Coupe du monde 1998 l'année suivante. En fait, il n'a pas été sélectionné pour ce tournoi, mais il était le premier sur la liste pour l'Euro 2000, d'autant plus qu'il a commencé à jouer pour l'équipe senior lors des qualifications pour l'Euro 2000. Comme c'était la première fois qu'il jouait pour l'équipe nationale française dans un tournoi majeur, il est assez impressionnant qu'il ait réussi à remporter le titre avec elle.

Anelka s'est montré essentiel lors de plusieurs matchs de qualification avant le tournoi, et il a également bien joué lors de l'événement principal. Mais à ce moment-là, il n'était pas encore l'homme clé de la France, principalement parce qu'il était si jeune. Quoi qu'il en soit, la France remporte le tournoi, et les choses se présentent bien pour Anelka et sa carrière internationale. Le seul problème, c'est qu'Anelka ne fait pas vraiment le poids en club et qu'il est souvent ballotté à cause de cela. Il n'a pas réussi à s'épanouir dans aucun club, ce qui l'a empêché d'être appelé pour les Coupes du monde 2002 et 2006.

Cependant, il a finalement été choisi pour faire partie de l'équipe principale de la Coupe du monde 2010, sous la direction de Raymond Domenech. Ces deux hommes ont toujours semblé s'opposer tout au long de la carrière d'Anelka, ce qui est probablement la raison principale pour laquelle il n'a pas été choisi plus souvent pour la France. Bien sûr, c'est aussi le tournoi où il a été renvoyé chez lui ! En tout et pour tout, Anelka a joué 69 fois pour la France, marquant 14 buts.

Anelka en 2010 – Retour sur sa saison avec le maillot Bleu

Étant donné qu'Anelka avait fait des allers-retours en équipe de France au cours de sa carrière, le fait qu'il ait été officiellement sélectionné en 2010 semblait prometteur. Domenech lui a donné une chance de s'imposer en France sur la plus grande scène du football mondial. Quant aux performances d'Anelka lors de l'édition 2010, elles n'ont pas été vraiment brillantes. Mais personne dans l'équipe française n'était en forme, ce qui explique pourquoi elle a été éliminée de façon spectaculaire en phase de groupes. En outre, elle n'a pas gagné un seul match, terminant à la dernière place de son groupe et n'inscrivant qu'un seul but.

Lors de son premier match, la France a fait match nul 0-0 avec l'Uruguay. C'est le seul point qu'elle a obtenu et Anelka a commencé ce match pour la France. Cependant, il n'a pas trouvé le fond du filet ni créé beaucoup d'occasions. C'est pourquoi il a été remplacé pendant le match. Ensuite, l'équipe française, ainsi qu'Anelka, devaient affronter une équipe mexicaine qui avait l'air convenable. C'est là que tout s'écroule pour Anelka. La France a été frustrée par l'équipe mexicaine, et elle s'est retrouvée menée 1-0 à la mi-temps.

Ce n'est pas vraiment un désastre, et la France dispose de nombreux joueurs capables de renverser la situation. C'est juste que l'un de ces gars ne serait pas Anelka. En fait, il ne jouera plus aucun rôle dans la défaite 2-0 contre le Mexique, et il prendra le prochain avion pour rentrer chez lui. Mais comment cela est-il arrivé, et pourquoi ? Nous sommes heureux que vous posiez la question !

Le fameux incident et l'expulsion qui s'ensuit

Pour parler de cet incident avec Anelka, il faut remonter le temps jusqu'au 19 juin 2010. Comme vous l'avez vu ci-dessus, la France a fait match nul en ouverture de son groupe contre l'Uruguay, ce qui signifie qu'elle avait 1 point. Mais avant le match contre le Mexique, toutes les équipes du groupe avaient un point, donc ce n'est pas comme s'ils avaient eu le début le plus horrible de l'histoire de la Coupe du monde. En fait, il y avait tout à jouer, même s'ils étaient menés 1-0 par le Mexique à la mi-temps. Ce qui nous amène à notre sujet principal : le remplacement d'Anelka à la mi-temps et son renvoi par la France.

Les insultes d'Anelka sur le manager dans le vestiaire.

Pour répéter une fois de plus, Anelka a été remplacé à la mi-temps du match contre le Mexique. Et lorsque la France est revenue sur le terrain sans Anelka, beaucoup ont été surpris de son absence. Après tout, il ne faisait pas un match horrible – pas aussi mauvais que d'autres gars de l'équipe française. Cependant, la France est revenue sur le terrain avec une absence notable, et nous apprendrons plus tard pourquoi c'était le cas. Selon des témoignages et d'autres rapports, Anelka s'est emporté contre le manager dans le vestiaire pendant la mi-temps.

Le manager, Raymond Domenech, aurait été en colère contre Anelka pour ce qu'il a appelé “jouer hors position”. Par conséquent, Anelka a clairement interprété cela comme si le manager pensait qu'il était responsable de la position 1-0 à la mi-temps. Bien sûr, nous ne savons pas exactement ce qui s'est passé dans le vestiaire pendant ces 15 minutes. Mais ce que nous savons, c'est qu'Anelka s'est défendu de manière spectaculaire. D'après les souvenirs officiels, Anelka a dit au manager : “Va te faire foutre”.

Comme si cela ne suffisait pas, il a continué à traiter le manager de “fils de pute” ! Furieux, Domenech a exclu Anelka du match, mais ce n'est que la moitié de l'histoire.

La demande d'excuses de la Fédération française de football

Bien qu'Anelka ait été remplacé à cause de ce débordement, il n'allait pas manquer le dernier match de la Coupe du monde 2010. En fait, il n'allait même pas être renvoyé à la maison, bien que des choses se préparent en coulisses qui mèneront finalement à son renvoi. Étant donné que la nouvelle de cette débâcle est également parvenue au président de la Fédération française de football, Anelka a été invité à présenter des excuses officielles, en public. Il s'agit là d'une autre partie intéressante de l'histoire, qui explique comment tout cela est devenu public.

Quoi qu'il en soit, Jean-Pierre Escalettes (président de la FFF), avait demandé ces excuses à Anelka. Mais Anelka a refusé catégoriquement de s'excuser publiquement, ce qui n'a pas été très apprécié.

Patrice Evra met en avant un “traître” dans l'équipe

Pour la Coupe du monde 2010, le capitaine était Patrice Evra. Et lorsqu'il a été interrogé sur l'incident dans les médias, il n'a pas parlé d'Anelka, du manager ou du président de la FFF. Au lieu de cela, Evra a simplement affirmé que tout ce problème avait surgi et s'était transformé en quelque chose d'énorme à cause d'un “traître” dans les rangs. Pour être honnête, nous pouvons comprendre son point de vue. Comment les médias pourraient-ils savoir ce qui s'est passé si personne de l'équipe ne partageait l'histoire ? Après tout, cela s'est passé dans le vestiaire français au milieu d'un match.

Il faut également respecter la position d'Evra et sa façon de gérer l'affaire. En tant que capitaine, il ne peut diaboliser les joueurs, le manager ou la fédération derrière l'équipe. Son travail consiste à essayer d'harmoniser l'équipe une fois de plus, d'autant plus qu'il restait un match à jouer à ce moment-là. Mais quelle que soit l'opinion publique d'Evra, Anelka est exclu du prochain camp d'entraînement, et il est ensuite renvoyé chez lui par la Fédération française de football. En raison de son refus de s'excuser, il a été exclu des 18 matchs internationaux suivants de l'équipe de France.


Dernières publications

En haut