Top 15 des mouvements marquants de l’intersaison MLB

0
Intersaison MLB
(Crédits : Forbes)

Alors que certains joueurs vont commencer à reprendre l’entraînement dans les jours à venir, We Sport vous propose un Top 15 des meilleures signatures de l’intersaison MLB.

15 – Dallas Keuchel, Lanceur partant (Atlanta Braves → Chicago White Sox)

Signé pour 3 ans, 55,5 M de $ (4e année en option)

Dans le dernier tiers de la grande majorité des statistiques liées au Pitching, les White Sox ont réalisé une belle opération en signant Dallas Keuchel. Plus tout à fait à son niveau de 2015 lorsqu’il avait remporté le trophée Cy Young, il vient tout de même renforcer une rotation en difficulté l’an passé.

14 – Didi Gregorius, Shortstop (New York Yankees → Philadelphia Phillies)

Signé pour 1 an, 14 M de $

Très bon en 2018, Didi Gregorius a vu sa saison 2019 gâchée en partie par une blessure (Tommy John). Sa valeur a donc considérablement baissé, à tel point que les Yankees, son ancienne équipe, ne lui a même pas proposé de contrat. Presque une aubaine pour les Phillies, qui récupère un joueur talentueux avec une prise de risque minimale (contrat d’un an).

13 – Nicholas Castellanos, Champ extérieur (Chicago Cubs → Cincinnati Reds)

Signé pour 4 ans, 64 M de $ (opt outs en 2020 et 2021)

En grande difficulté offensivement l’an dernier, les Reds ont mis les petits plats dans les grands durant cette intersaison. Cincinnati a notamment blindé son outifeld, en faisant venir Nicholas Castellanos. Joueur régulier et constant, il apportera son talent offensif à une équipe qui en a bien besoin.

12 – Will Harris, Lanceur de relève (Houston Astros → Washington Nationals)

Signé pour 3 ans, 24 M de $

Héros malheureux des dernières World Series, Will Harris a décidé de rejoindre… l’équipe qui l’a battu en finale ! Lanceur de relève de qualité et souvent sous-estimé, il vient renforcer un bullpen en délicatesse du côté des champions en tête. Bémol toutefois sur son contrat, volumineux pour un joueur qui a déjà 36 ans.

11 – Cole Hamels, Lanceur partant (Chicago Cubs → Atlanta Braves)

Signé pour 1 an, 18 M de $

Dans une rotation talentueuse, Atlanta devait amener un lanceur d’expérience. C’est chose faite en signant Cole Hamels pour une saison, en lieu et place de Dallas Keuchel qui occupait un rôle similaire l’an passé. Malgré ses 36 ans, il apportera une véritable plus-value à sa nouvelle équipe.

10 – Marcel Ozuna, Champ extérieur (St Louis Cardinals → Atlanta Braves)

Signé pour 1 an, 18 M de $

Après avoir perdu Josh Donaldson plus tôt durant l’intersaison, Atlanta avait besoin de puissance offensif. Marcel Ozuna est un bon batteur, qui fera grand bien dans l’outfield géorgien. Il aura une saison pour convaincre la ligue de lui offrir un contrat sur le long terme. Un peu comme un certain Josh Donaldson…

9 – Zach Weelher, Lanceur partant (New York Mets → Philadelphia Phillies)

Signé pour 5 ans, 118 M de $

Bon derrière Jacob deGrom depuis quelques saisons, Zack Wheeler va venir renforcer une rotation assez faible à Philadelphie derrière Aaron Nola. Solide, il reste toutefois assez cher payé pour un lanceur de son calibre. Quoique, les White Sox lui ayant proposé un contrat encore plus juteux…

8 – Hyun-Jin Ryu, Lanceur partant (Los Angeles Dodgers → Toronto Blue Jays)

Signé pour 4 ans, 80 M de $

Désastreuse en fin de saison dernière, la rotation de Toronto enregistre un renfort de poids avec l’arrivée de Hyun-Jin Ryu, 2e au vote du Cy Young en NL l’an passé. Excellent, le coréen va toutefois devoir confirmer ses performances récentes, lui qui n’était encore qu’un lanceur moyen il y a peu malgré qu’il soit dans la force de l’âge.

7 – Will Smith, Lanceur de relève (San Francisco Giants → Atlanta Braves)

Signé pour 3 ans, 40 M de $ (team option en 2023)

Meilleur lanceur de relève sur le marché (et accessoirement un des meilleurs de la ligue), Will Smith vient renforcer un bullpen des Braves qui était loin d’être la force de l’équipe l’an passé. L’ancien des Giants fait coup double en obtenant un contrat sur plusieurs années et en retournant dans sa Géorgie natale.

6 – Madison Bumgarner, Lanceur partant (San Francisco Giants → Arizona Diamondbacks)

Signé pour 5 ans, 85 M de $

Parmi les meilleurs joueurs disponibles cet automne, Madison Bumgarner a décidé de prendre la direction de l’Arizona. Si ses qualités ne sont plus à prouver, notamment en postseason, il n’est plus dans les meilleures années de sa carrière. Il devrait toutefois apporter beaucoup à une équipe qui visera les playoffs l’an prochain.

5 – Josh Donaldson, 3e base (Atlanta Braves → Minnesota Twins)

Signé pour 4 ans, 84 M de $

Blessé en 2018, Josh Donaldson a retrouvé un excellent niveau l’an passé. Courtisé par de nombreuses équipes, il rejoint les Twins (qui ont compensé leur échec au poste de lanceur en signant un nouveau joueur offensif), l’équipe la plus impressionnante offensivement l’an dernier. Au vu des qualités du 3e base, ce mariage promet beaucoup.

4 – Yasmani Grandal, Catcher (Milwaukee Brewers → Chicago White Sox)

Signé pour 4 ans, 73 M de $

Équipe remplie de talent, les White Sox avait besoin d’un catcher solide. Le Front Office a alors frappé un grand coup en offrant le plus gros contrat de l’histoire de la franchise à Yasmani Grandal, une référence sur la position. Son arrivée renforce l’équipe des deux côtés du terrain, et devrait faciliter la tâche à la rotation de la franchise, en grande délicatesse l’an dernier.

3 – Mookie Betts, Champ extérieur (Boston Red Sox → Los Angeles Dodgers)

Arrivé (notamment en compagnie de David Price) dans un échange à trois équipes avec les Dodgers et les Twins

C’est le mouvement le plus récent, et d’ailleurs le seul transfert de cette liste. Dans les rumeurs pour accueillir Mookie Betts ou Francisco Lindor, les Dodgers ont finalement réussi à obtenir l’AL MVP 2018. Un très gros coup pour la franchise californienne qui accueille un des meilleurs champs extérieurs de la ligue.

2 – Anthony Rendon, 3e base (Washington Nationals → Los Angeles Angels)

Signé pour 7 ans, 245 M de $

Meilleur joueur de position disponible cet automne, Anthony Rendon est parti du côté de la Californie pour obtenir un très gros contrat. À défaut d’avoir recruter un lanceur élite, les Angels ont signé le meilleur joueur possible sur leur position la plus faible offensivement. Une valeur ajoutée significative, mais suffisant pour entourer Mike Trout dans sa quête de titre ? Pas forcément…

1 – Gerrit Cole, Lanceur partant (Houston Astros → New York Yankees)

Signé pour 9 ans, 324 M de $ (opt out en 2024)

C’était le plus gros joueur disponible sur le marché, et ce sont les Yankees qui ont raflé la mise. Pour se faire, ils ont offert au Cy Young 2019 le plus gros contrat de l’histoire pour un lanceur. En manque d’un véritable ace, New York a ici trouvé LE joueur que la franchise se devait de signer cet automne.

Une intersaison marquée par de gros contrats, et l’arrivée de deux nouvelles superstars à Los Angeles. Rendez-vous dès le 21 Février pour le début du Spring Training et la reprise progressive de la saison de baseball.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here