Les Panthers lancent un nouveau cycle

0
(Crédits : Carolina Panthers)
Ligue 1

Les Panthers ont changé de direction durant au cours de cette intersaison. Nouveau coach, nouveau staff et désormais un nouveau groupe de quarterbacks, totalement différent du précédent. Des anciens aux nouveaux visages de la franchise, point sur la situation en Caroline du Nord.

Avant :

Ron Rivera (HC) :
Panthers
Nouveau départ pour Ron Rivera, loin de la Caroline du Nord. (Crédits : Washington Redskins)

Il aura été à la tête de la franchise pendant presque toute la décennie, de 2011 à 2019. Sous son égide, la franchise va peu à peu s’imposer comme une place forte en NFC, remportant consécutivement trois titres de division NFC Sud entre 2013 et 2015. point d’orgue de son passage en Caroline du Nord, la saison 2015. Cette année là, les Panthers écrasent la ligue et finissent avec un bilan de 15-1. Cam Newton est élu MVP (voir plus bas), Ron Rivera est coach de l’année et les Panthers vont jusqu’au Superbowl. Toutefois, les Panthers s’inclineront dans ce duel face aux Broncos, et la franchise ne se relèvera pas.

Suite à cet échec, Carolina ne se ré-imposera plus comme une des têtes d’affiche de la conférence ou même de la division. En 2018, David Tepper rachète la franchise et veut redonner ses lettres de noblesse à la franchise. Cela se fera malheureusement sans Ron Rivera, renvoyé au cours de la saison 2019 et qui rebondira ensuite chez les Redskins.

Cam Newton (QB) :
Panthers
Les blessures auront eu raison de la carrière de Cam Newton chez les Panthers (Crédits : Carolina Blitz)

Si Carolina a dominé sa division pendant plusieurs années, Cam newton y est loin d’être étranger. Drafté avec le choix n°1 par les Panthers en 2011, il s’impose très vite comme la star de la franchise. Correct à la passe, il est rookie de l’année cette même année grâce à son style de joueur double menace, les défenses n’arrivant pas à le stopper lorsqu’il court avec le ballon. À l’image de sa franchise, il atteint son prime en 2015, année où il est nommé MVP de la ligue.

Malheureusement pour lui, sa carrière va prendre une toute autre direction suite à la défaite lors du Superbowl L. Sa santé ne suit plus et Newton enchaîne les pépins physiques, pas aidé par des arbitres qui laissent les défenses le plaquer assez brutalement. Avec l’arrivée d’un nouveau coaching staff cette saison, les Panthers ont décidé de le libérer de son contrat. Malgré sa santé fragile, il reste une option intéressante au poste de quarterback et devrait réussir à trouver une nouvelle équipe d’ici quelques jours.

Kyle Allen (QB) :
Kyle Allen s’en va retrouver son ancien coach dans la capitale fédérale (Crédits : The Game Haus)

Un petit tour et puis s’en va. Engagé pour faire le nombre en 2018, Kyle Allen s’est retrouvé propulsé sur le devant de la scène cette année après la blessure de Cam Newton. S’il a montré de belles choses (notamment un match à 4 TD), il a aussi montré ses limites lors de ses sorties dominicales. Toutefois, le staff de Ron Rivera semble avoir confiance en lui et a profité du renouvellement sur le poste dans la franchise pour faire venir le jeune QB à Washington. Il devrait jouer les doublures pour Dwayne Haskins dans la capitale fédérale, à moins que son coach ne lui offre une nouvelle chance de faire ses preuves.

Après :

Matt Rhule (HC) :
Panthers
Novice en NFL, Matt Rhule va devoir rapidement montrer ses qualités. (Crédits : Sports Illustrated)

Pour prendre la suite de ron Rivera (et de Perry Fewell, coach intérimaire), le propriétaire David Tepper a fait confiance à un novice en engageant Matt Rhule. Coach universitaire à Temple puis Baylor, il a montré qu’il était capable de reconstruire des programmes en difficulté ; reste désormais à faire de même en NFL. Il amène avec lui son coordinateur défensif Phil Snow (ex-DC Baylor) ainsi que le jeune Joe Brady (ex-OC LSU). Le jeune stratège offensif a impressionné avec l’attaque de LSU et sera d’une aide précieuse pour le nouveau coach des Panthers.

Teddy Bridgewater (QB) :
Après leur avoir fait face, Teddy Bridgweater a rejoint les Panthers (Crédits : UPI)

Après une demi-saison réussie comme chef d’orchestre des Saints, il était presque certain qu’une équipe proposerait un poste de n°1 à Teddy Bridgewater. Ce sont donc les Panthers qui ont sauté le pas en allant débaucher l’ancienne doublure du rival de la Nouvelle Orléans. Bridgewater a des qualités certaines et semble débarrassé des problèmes physiques qui l’aveint éloigné des terrains lorsqu’il évoluait chez les Vikings. Carolina a fait un pari en lui offrant un contrat mais pourrait bien se frotter les mains si le quarterback confirme sous son nouvel uniforme.

PJ Walker (QB) :
Free Agency NFL
(Crédits : Sky Sports)

En parlant de pari, celui-ci est aussi osé. Passé par le practice squad des Texans il y a quelques saisons, PJ Walker a explosé aux yeux de tous lors de sa demi-saison en XFL. Dans une équipe des Houston Roughnecks dominante et invaincu jusqu’à l’interruption de la saison, il a brillé et s’est imposé comme un des meilleurs joueurs de la ligue. Suffisant pour convaincre une franchise NFL de le signer ? Oui, les Panthers ayant franchi le pas en premier. S’il n’a peut-être pas la carrure d’un n°1, il pourrait être une excellente option comme n°2 derrière Bridgewater. Hors dans la NFL actuelle, il est primordiale d’avoir un backup de qualité, et ça Carolina l’a bien compris en faisant venir le probable MVP de la saison 2020 de XFL.

Seul Will Grier a pour l’instant survécu à ce renouvellement au poste de quarterback imposé par la nouvelle direction. Les paris effectués sont osés et les nouvelles recrues devront rapidement faire leurs preuves dans une division encore plus relevée qu’auparavant après l’arrivée de Tom Brady du côté de Tampa.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here