F1

Les sportifs de l’année 2020 : Lewis Hamilton, la saison de tous les records

À l’aube d’une année 2021 qui s’annonce d’ores et déjà riche en sport, entre reports (Jeux Olympiques, Euro, …) et autres compétitions qui devraient retrouver leur rythme de croisière, revenons une nouvelle fois sur cette année 2020 pour le moins inédite. Dans chaque discipline, l’impact du contexte sanitaire fut plus ou moins important, néanmoins des athlètes ont marqué l’année de leur discipline. Cette série des Sportifs de l’année 2020 va nous permettre de faire le bilan de la saison de ces champions, de ceux qui nous ont fait vibrer cette année, chacun dans leur spécialité.

Pour ce nouveau numéro de la série, zoom sur la figure qui a marqué la Formule 1 et les sports mécaniques en général en cette année 2020, le Britannique Lewis Hamilton, champion du monde et détenteur de nombreux nouveaux records. Retour sur une année exceptionnelle pour lui et pour son écurie Mercedes, et cap sur l’année 2021 pour celui qui fête ses 36 ans aujourd’hui même.

 

Une année sous le signe des records

2020 marque la huitième saison de Lewis Hamilton sous les couleurs de Mercedes. Au volant de sa Mercedes W11, la saison de Formule 1 2020, raccourcie en raison de la pandémie, débute en Autriche sur le Red Bull Ring.

Après une décevante quatrième place sur cette première course, le Britannique va tout de suite réagir en s’offrant la 89è pole position de sa carrière avant de s’offrir sa 85è victoire. La légende continue de s’écrire en 2020.

Le prochain Grand Prix, à domicile, sera mouvementé sur la fin avec une crevaison dans le dernier tour qui ne l’empêchera pas de l’emporter. Les victoires s’enchaînent, les podiums également lorsqu’il égale le nombre de podiums en carrière de Michael Schumacher, 155, pour le second Grand Prix à Silverstone.

En enchaînant les victoires en Espagne, Belgique et Italie, Lewis Hamilton possède déjà un bon matelas d’avance sur son adversaire et coéquipier Valtteri Bottas, à la peine en chasse du Britannique.

En Allemagne, du côté du Grand Prix de l’Eifel, Lewis Hamilton égale même le record de victoires de la légende Michael Schumacher avec 91 victoires, il rentre un peu plus dans le panthéon de son sport. Il n’attend que deux semaines pour devenir seul détenteur de ”son” record, et s’offrir lors du Grand Prix du Portugal seul le record de victoires en Grand Prix en Formule 1.

Avant le Grand Prix de Turquie, Lewis Hamilton enchaîne une nouvelle victoire pour le Grand Prix d’Emilie Romagne, la saison est ultra-dominée par les Mercedes qui remportent lors de ce week-end le titre constructeur.

Une semaine après avoir empoché son septième titre de champion du monde, il est diagnostiqué positif au Covid-19, et manque sa première course depuis 2007 … 265 départs plus tard.

La saison de celui qui a débuté chez McLaren en 2007 s’achève à Abu Dhabi avec un dernier podium et se plonger définitivement vers la prochaine saison 2021 et s’imaginer atteindre les 100 victoires en Formule 1, un nombre qui paraissait inimaginable jusqu’ici.

Crédits Photo: Getty Images

Son fait d’armes : Le Grand Prix de Turquie, son septième sacre

Nous sommes le 15 Novembre 2020, Lewis Hamilton prend son 265è départ en Formule 1, en Turquie, neuf ans après le dernier Grand Prix dans le pays.

En qualifications, c’est une énorme surprise que réalise Lance Stroll, en empochant la pole position. Plus surprenant encore, Lewis Hamilton ne prend le départ qu’en sixième position.

Et pourtant, la course va se conclure avec ces paroles ”Pour tous les enfants qui rêvent à des choses impossibles, vous pouvez le faire aussi ! ”. L’auteur de ce beau message de vie n’est personne d’autre que le Britannique, auteur d’une fabuleuse remontée, qui s’offre son 94è succès en carrière, et surtout son septième titre de champion du monde, au terme d’une course durant laquelle il ne s’arrêtera qu’à une seule reprise.

Crédits photo: AFP

Cap sur 2021 : Faire encore plus fort ? 

S’arrêter à ses performances sur la piste en 2020 serait très certainement passer à côté d’un des moments les plus marquants de la vie du champion britannique.

Elevé au rang de Chevalier de l’Ordre de l’Empire Britannique par la Reine Elizabeth II, le sportif rentre dans l’histoire de son pays et doit désormais porter le titre de Sir Lewis Hamilton.

En ce 31 décembre, Lewis reçoit le plus bel honneur de son pays et conclut une année 2020 exceptionnelle de la plus belle des manières.

Pour 2021, Lewis Hamilton pourra difficilement faire mieux que son début de saison, mais devra faire avec une nouvelle monoplace, la Mercedes W12, une adaptation toujours à prendre au sérieux lors d’un changement de monoplace.

 

Crédits Image à la Une : Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
pulvinar nunc mattis adipiscing elit. ut Phasellus id eget tristique ut risus.