Football

Ligue 1 (J5) : l’OL s’offre son premier succès à domicile de la saison

Pour clôturer la 8e journée de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais a reçu le Racing Club de Strasbourg. Une confrontation qui permet aux Rhodaniens de s’offrir leur premier succès de la saison à domicile (3-1) après deux nuls récoltés face à Brest (1-1) et contre Clermont (3-3).

 

L’OL débloque son compteur de victoire à domicile. Après deux rencontres au Groupama Stadium qui ont abouti sur deux égalités face à Brest et Clermont : les Lyonnais corrigent le tir pour enfin lancer leur saison à domicile (3-1). L’Olympique Lyonnais se montre supérieur à Strasbourg très tôt dans la rencontre. Dès la 8e minute, Bruno Guimarães adresse un ballon à Moussa Dembélé qui effectue une reprise de volée de la patte gauche. Un geste qui permet de faire trembler les filets strasbourgeois. Après un doublé face au Clermont Foot et un but contre Nantes, il s’agit de la 4e réalisation de l’attaquant lyonnais en cinq confrontations.

Mené 1-0, le Racing ne parvient pas à trouver le cadre dans le premier acte. La plus grosse occasion des Strasbourgeois avant la pause est destinée à Sanjin Prcić qui d’une puissance frappe du pied gauche voit sa tentative repoussée en corner par le défenseur lyonnais Sinaly Diomandé.

 

Xherdan Shaqiri réussit ses débuts avec l’OL

Pourtant le Racing avait les cartes en main pour venir inquiéter l’Olympique Lyonnais. Avec un face à face entre Kévin Gameiro et Anthony Lopes qui termine en faveur du gardien lyonnais (55e). Lyon se met en sécurité à la 65e minute avec le but de la tête de son défenseur Jason Denayer (2-0). À l’origine de cette action, Xherdan Shaqiri qui dispute son premier match sous les couleurs lyonnaises adresse le centre parfait qui conduit au second but du match.

 

Le Racing ne lâche rien !

Strasbourg n’abdique pas et continue de saisir sa chance à l’image de Jean-Ricner Bellegarde qui force le portier lyonnais à l’arrêt (71e). Tout comme une talonnade de Ludovic Ajorque saisie par Anthony Lopes au sol (85e). Le coup de grâce arrive avec un troisième but signé du Brésilien Lucas Paquetá (87e) avec une frappe enroulée (3-0). Strasbourg empêche un 3-0 au tableau d’affichage grâce au pénalty transformé d’Habib Diallo (3-1). Mais le club alsacien a eu peur de la sortie de son numéro 11 Dimitri Liénard, tombé tout seul sur la pelouse durant le temps additionnel. Bonne nouvelle ! Les premières nouvelles quant à son état de santé sont rassurantes.

 

Crédit photo : Damien LG – OL

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire