Football

Ligue 1 : L’AS Monaco dompte Montpellier

À l’issue d’un match spectaculaire, l’AS Monaco s’est imposée sur la pelouse de Montpellier (2-3). Le club du Rocher, emmené par son duo Volland-Ben Yedder, a résisté au retour des Héraultais. Les hommes de Niko Kovač poursuivent leur bonne dynamique en revenant à trois points du podium.

 

En ouverture de la 20ème journée de championnat, Montpellier (8e) en perte de vitesse, recevait, ce soir, une équipe de Monaco (4e) en pleine forme.

 

Volland-Ben Yedder, un duo parfait 

Ce choc entre deux équipes aux ambitions européennes débute timidement. Les Monégasques mettent le pied sur le ballon face à des Montpelliérains très bien organisés défensivement.

Progressivement, les Héraultais se mettent en confiance. Les joueurs de Michel Der Zakarian remportent plus de duels au milieu de terrain et se projettent très vite vers l’avant. Après vingt minutes de jeu, aucune réelle occasion n’est à signaler dans un match qui s’annonce très tactique.

Cependant, l’AS Monaco peut compter sur son homme en forme, Kevin Volland. Sur corner, le buteur allemand dévie le ballon au premier poteau vers Wissam Ben Yedder. La reprise de l’international français tape la barre, mais Kevin Volland est bien là pour fusiller le portier montpelliérain (0-1, 24e).

L’ouverture du score de Kevin Volland libère les Monégasques qui multiplient les offensives. Après un centre millimétré de Caio Henrique, Wissam Ben Yedder reprend parfaitement le ballon de la tête qui trompe Jonas Omlin. Redoutables, les hommes de Niko Kovač font le break (0-2, 35e).

 

Monaco résiste à la furia montpelliéraine

Dans ce début de deuxième période, les Montpelliérains ne parviennent pas à mettre en danger une équipe monégasque en pleine maîtrise.

Inoffensifs offensivement, les joueurs de Michel der Zakarian se montrent fébriles défensivement. Dans sa propre surface, Daniel Congré accroche Kevin Volland. Sans trembler, Wissam Ben Yedder transforme le pénalty et signe un doublé (0-3, 61e).

Toutefois, les entrées de Sepe Elye Wahi et de Téji Savanier ont fait du bien aux Montpelliérains qui privilégient des attaques rapides. Sur un bon centre d’Andy Delort, Sepe Elye Wahi est seul au deuxième poteau. Le jeune Montpelliérain reprend parfaitement ce ballon et redonne de l’espoir aux Héraultais (1-3, 64e).

Les joueurs de Michel der Zakarian repartent très vite à l’assaut des buts monégasques. Florent Mollet délivre un centre à ras de terre pour Andy Delort. Le buteur montpelliérain coupe parfaitement la trajectoire. Les Héraultais réduisent la marque (2-3, 69e). À l’approche des vingt dernières minutes, le suspense est relancé à La Mosson.

Très offensifs, les Montpelliérains s’exposent aux contre-attaques monégasques. A la 74e minute, Wissam Ben Yedder décale parfaitement Aleksandr Golovin sur sa droite qui dribble Jonas Omlin. Cependant, la frappe du milieu offensif russe n’est pas assez appuyée et Jordan Ferri sauve les siens.

Dominateurs dans les dernières minutes, les Héraultais ne parviennent pas à concrétiser face à une équipe monégasque bien regroupée.

Le duo Ben Yedder-Volland.
Crédits Photo: AS Monaco Twitter

Finalement, l’AS Monaco s’impose sur la pelouse de Montpellier (2-3), grâce au duo Volland-Ben Yedder. Les Monégasques ont résisté au réveil montpelliérain insufflé par Téji Savanier. Le club de la Principauté consolide sa 4ème place et revient à trois points du podium. A l’inverse, Montpellier cale avec seulement deux points pris sur les six derniers matchs.

 

Crédits Photo de Une : Icon Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire