Football

Ligue 1 : Paris doit saisir sa chance face à Saint-Étienne

Le PSG (2e) accueille ce dimanche après-midi Saint-Étienne (14e) pour la 33e journée de Ligue 1. Deuxième derrière Lille, Paris peut revenir à un point du leader, qui a concédé le match nul vendredi.

Après avoir obtenu leur qualification en demi-finales de Ligue des champions, les Parisiens ne pourront pas profiter de l’interlude avant d’affronter Manchester City, le 28 avril, pour se reposer. En effet, cette semaine ne sera pas de tout repos parce qu’il leur faut accélérer pour la première place du championnat, qui n’est pas encore acquise. Les joueurs auront également la Coupe de France à jouer contre Angers.

Un PSG démuni et fébrile à domicile

On l’a vu a de nombreuses reprises cette saison, Paris n’est pas aussi à l’aise et étincelant à domicile que les années précédentes. Le club parisien reste d’ailleurs sur 3 défaites en Ligue 1 sur la pelouse du Parc des Princes. Les joueurs tenteront d’éviter un quatrième revers, qui serait la pire série du club francilien. Ils tenteront surtout de prendre les trois points, primordiaux après le nul de Lille, afin de recoller au club du Nord. En cas de victoire, le PSG se retrouverait certes toujours deuxième, mais plus qu’à un point du LOSC. Une opération qui, ratée, pourrait condamner le titre de champion de France aux Parisiens. La seule statistique “heureuse” est que les joueurs de Pochettino sont invaincus lors des 15 derniers face-à-face avec l’ASSE (10 victoires, 5 nuls).

Ce qui est moins plaisant, c’est de savoir que le coach argentin devra (encore) composer sans beaucoup de cadres. Neymar, expulsé contre Lille lors de la 31e journée, doit encore purger un match de suspension. Gueye et Paredes sont eux aussi suspendus pour un trop grand nombre de cartons jaunes. Marquinhos, Abdou Diallo et Navas sont blessés, alors que Kurzawa et Icardi ont tous les deux retrouvé l’entraînement collectif et devraient faire leur retour dans le groupe.

Composition probable : Rico — Florenzi, Kehrer, Kimpembe, Kurzawa — Verratti, Herrera — Kean, Rafinha, Mbappé — Sarabia

Des Stéphanois en meilleure forme

Saint-Étienne peut être un adversaire redoutable pour Paris et un barrage au titre. Avec trois victoires lors des quatre dernières rencontres, les Stéphanois sont dans une bonne série qui les a écartés de la zone de relégation. Ils pourraient remporter une troisième victoire consécutive dans la capitale, une série que les joueurs n’ont plus réalisée depuis septembre. Auteur d’un coup du chapeau contre Bordeaux, Khazri s’affirme comme le sauveur des Verts (5 buts en 4 matchs). Le joueur de 30 ans pourrait encore frapper un grand coup cet après-midi.

Blessés de longue date, Yvann Maçon et Alpha Sissoko manquent toujours à l’appel. Claude Puel est également amputé de Boudebouz, Bajic et Modeste.

Composition probable : Green – Debuchy, Moukoudi, Cissé, Silva – Camara, Neyou – Hamouma, Aouchiche, Bouanga – Khazri

Un match qui tombe bien pour l’ASSE ?

Ligue des champions, fatigue, multiples blessés… En théorie, l’équipe du PSG pourrait être moins compétitive et donc plus prenable pour les Verts. La rencontre pourrait donc tourner en leur faveur. À Saint-Étienne, on ne prend pas en compte le calendrier et les nombreux absents adverses. Mahdi Camara et son entraîneur l’ont tous les deux précisé en conférence d’avant match. « L’absence de Neymar ne change pas notre regard sur Paris. On sait qu’on va affronter une équipe de très grande valeur qui est programmée pour être performante à ce stade de la saison. » a déclaré le milieu de terrain. « On aime jouer ces matches de prestige. En un mois, on va affronter Paris et Lille. On doit avoir l’ambition de jouer les arbitres pour le titre » a ajouté le technicien.

Ce qui est très probable, c’est que le résultat de la rencontre sera peut-être déjà connu en première mi-temps. Cette statistique impressionnante la confirme : le PSG a perdu tous ses matchs lorsqu’il a été mené à la pause. De même pour l’ASSE qui a perdu 11 des 12 matchs où l’équipe était dominée à la mi-temps.

 

Rudy Buquet sifflera le coup d’envoi de ce match à 13h00.

Crédits photo : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire