Football

Ligue 1 : pourquoi le Classique est un match à absolument regarder ?

Ce dimanche va se jouer le premier « Classique » de la saison, un match très attendu en France, mais aussi partout dans le monde. Alors que ces matchs étaient à l’avantage des Parisiens ces dernières années, les Marseillais ont réussi l’exploit de relancer cette rivalité en s’imposant 1-0 au Parc des Princes en septembre 2020. 

Deux équipes en forme

L’OM, la trêve pour repartir

Cela faisait plusieurs saisons que l’OM n’était pas aussi agréable à voir jouer. Jorge Sampaoli a réussi à ancrer ses principes de jeu dans l’effectif de l’OM. Depuis le début de saison, les Olympiens sont parmi les équipes européennes avec le plus de possession de balle et d'Expected Goals. Malgré une fin de mois de septembre compliquée, le coach marseillais garde ses principes et veut faire plaisir aux supporters. 

Lors de la dernière journée, l’OM a dominé le FC Lorient (4-1) avec une ambiance, un match et surtout un Dimitri Payet dans une forme exceptionnelle. Le capitaine olympien est l'auteur de 5 buts et 4 passes décisives en 6 matchs depuis le début de saison. C’est l’homme fort côté marseillais, il est décisif toutes les 68 minutes. Mais Sampaoli peut aussi compter sur l’international français Mattéo Guendouzi, auteur d’un début de saison de haute volée. L’ancien Gunner est le joueur clef de l’équipe marseillaise, il amène son caractère, sa persévérance et son talent qui lui ont permis d’être dans les deux dernières listes de Didier Deschamps. 

Les Marseillais commencent à se faire remarquer à l’international. En effet, après leur nul contre la Lazio Rome (0-0), ce jeudi en Ligue Europa ; la presse italienne encense le jeu olympien. La Gazzetta dello Sport et Il Messaggero ont été séduits par la tactique de Jorge Sampaoli « Une équipe belle et novatrice », « une trame de jeu fluide et emballante », « un projet futuriste avec des positions hybrides et des rôles interchangeables ». Un match totalement maîtrisé par les Marseillais, mais qui n’a, malheureusement, pas abouti à une victoire, faute d’efficacité devant le but qu’il faudra corriger pour espérer la qualification.

 

Un PSG inquiétant mais qui gagne

Le Paris Saint-Germain est en bonne forme après sa victoire arrachée contre le SCO d’Angers vendredi dernier, et sa victoire 3 buts à 2 face au Red Bull Leipzig, mardi en Ligue des champions. Ils sont seuls en tête de la Ligue 1, avec 9 points d’avance sur son dauphin, le RC Lens. Malgré tout, ce n'est pas encore une équipe en totale confiance, les lacunes dans le jeu émettent des doutes sur la fiabilité de la formation parisienne. Ils ne sont pas aidés par les nombreuses trêves internationales qui les privent de leurs internationaux sud-américains. Ce problème ne permet pas à Mauricio Pochettino de faire durer un équilibre dans son équipe et ça se ressent sur le terrain. 

Mbappé est le seul éclair de la formation parisienne sur ce début de saison. Présent à tous les matchs, c'est l’homme en forme du côté rouge et bleu, il comptabilise 6 buts et 6 passes décisives en 13 rencontres disputées. Il répond présent dans les matchs où le PSG a besoin de lui, il marque et provoque le penalty contre le SCO d’Angers. Tandis que Messi n’est pas flamboyant dans le jeu, mais rappelle souvent qu’il est bien présent, encore 0 but cette saison en Ligue 1, il comptabilise néanmoins 3 buts, tous inscrits en Ligue des champions. 

Le retour des supporters

Ce début de saison est marqué par le retour des supporters dans les stades de Ligue 1, les ambiances chaudes nous avaient manqué et nous serons sûrement bien servis par les supporters olympiens ce dimanche. Un match de cette envergure est quelque chose d'exceptionnel dans une saison. Le site officiel de l’OM a été saturé, suite au début de la vente des places du Classique ce mardi. On annonce même une affluence à guichets fermés !

Les supporters espèrent revoir la bonne surprise de l’an passé lorsque l’Olympique de Marseille est allé s’imposer 1 à 0 au Parc des Princes dans un match, malheureusement, privé de supporters, mais avec une belle intensité de match à enjeu. Les Marseillais attendent une victoire de leur équipe à domicile, face au PSG, depuis le 27 novembre 2011 et une victoire 3 à 0. 

Le premier Classique de Lionel Messi

L’homme aux 45 apparitions en Clásico avec 26 buts et 14 passes décisives, commence un nouveau chapitre à son histoire. Son premier Classique va être suivi et analysé par le monde entier. En Espagne, le match sera diffusé en clair et en prime sur Internet et à la télévision espagnole.

Leo Messi va retrouver son ancien sélectionneur, Jorge Sampaoli, qui a évoqué en conférence de presse sa tactique pour contrer le génie argentin : « Il est très difficile à contrôler, sa créativité est imprévisible. Le plus important sera de minimiser les individualités qu’ils ont grâce à notre contrôle du jeu. On doit faire en sorte que Leo Messi soit loin de notre but. S’il est proche, il a les capacités pour nous faire très mal. La meilleure façon de stopper un joueur comme ça est de contrôler la rencontre. »

Son association avec Mbappé marche très bien, le Français lui a délivré 3 passes décisives cette saison. Ils combinent bien ensemble, avec comme exemple le une-deux dans l’entrejeu contre Manchester City qui amène le premier but de Lionel Messi sous les couleurs parisiennes. Leur relation est très commentée et appréciée notamment par leur coach, Mauricio Pochettino : « Il est clair qu’il n’y a pas besoin de rappeler le talent de Kylian et Leo. C’est une évidence. Ils ont le talent qu’ils ont. Ils jouent pour le Paris Saint-Germain et dans les matchs où l'équipe ne réussit peut-être pas à trouver collectivement des réponses, ces joueurs talentueux peuvent apporter des solutions comme ils l’ont fait. C'est pour ça qu’il est important d'avoir ce type de joueurs dans une équipe comme le PSG qui aspire toujours à gagner chaque rencontre ». 

La Pulga va essayer d’aider le PSG à passer devant l’OM au nombre de victoires sur le classique en Ligue 1. En effet, les deux clubs ont chacun gagné 32 Classiques en championnat. Le PSG reste tout de même leader de confrontation avec 46 victoires toutes compétitions confondues, face aux Olympiens. 

Un match qui a déjà commencé

Un Classique sans déclaration d'avant-match n’en est pas un. En effet, plusieurs joueurs ont déjà parlé du match de ce dimanche. L'optimisme est de mise. Tout le monde se réjouit d'un enjeu retrouvé, grâce à la victoire des Olympiens au Parc des Princes la saison dernière. Au micro de Prime Vidéo, il y a plus d’un mois, Mbappé est le premier acteur à parler de ce match : « C'était devenu une routine, raconte Mbappé, qui avait manqué cette rencontre. Genre : ils viennent et on les bat. Cette rivalité a repris un coup de boost et c’est bien ». 

Ensuite, c'est le milieu parisien Ander Herrera. Lors du documentaire Amazon sur les coulisses du club de la capitale, il prend conscience de l’importance de ce match pour les supporters, les joueurs et le football français : « Avoir battu Barcelone l’an passé, c’était fantastique. Mais battre Marseille, c’est au-dessus ». Puis il en rajoute une couche mardi soir après la victoire du PSG face à Leipzig : « Mais on sent que ce n’est pas seulement 3 points qui sont en jeu, c’est un peu plus haut pour tout le monde. On sent que ce n’est pas un match normal pour le club et les supporters. » 

Du côté marseillais, Guendouzi croit en son équipe pour la victoire, après un match complet face à Lorient. Il est interviewé sur Prime Vidéo et assure la victoire de son équipe ce dimanche : « Avec cette ferveur ici à domicile, je sais qu'on peut faire quelque chose de très bien. […] Ça va être un beau match à jouer et on va tout faire pour le gagner. Je crois en mon équipe et je suis sûr qu'on va prendre les trois points ». Une déclaration qui a fait réagir et qu'il va falloir assumer. Puis Payet s'est confié sur ce match spécial dans les colonnes de l’Équipe il y a quelques semaines. Il parle de la rivalité qui reprend de l’ampleur, puis de l’aspect nouveau de ce Classique : « Le Classique face au PSG ? Toutes les équipes sont prenables. Ils se sont renforcés et ont des objectifs élevés, mais nous aussi. Ce sera un match de Ligue des champions, on se battra avec nos armes, notre nouvelle façon de jouer. Ce sera excitant, car il y a plein de nouveautés. Ce sera le premier du coach, ils ont des nouveaux joueurs, nous aussi ».

Les deux équipes se respectent et ont hâte de jouer ce match exceptionnel. Coachs, joueurs, supporters, villes, tout le monde aura les yeux rivés sur le Classique de ce dimanche. 

Tout est en œuvre pour que nous ayons un match incroyable à regarder. La fin de la malédiction olympienne à domicile ou la reprise de la domination parisienne ? Réponse ce dimanche à 20h45. Ce match va nous apporter la cerise sur le gâteau après un dimanche de beau football avec notamment « El Clásico » entre le FC Barcelone et le Real Madrid et « the Derby of England» entre Liverpool et Manchester United. Fans de football, réservez votre dimanche, car le spectacle sera au rendez-vous !

Crédit photo en une : Anthony Dibon/Icon Sport

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début