Ligue 2

Ligue 2 : quels jeunes ont le mieux réussi depuis 5 ans ? Année 2019-2020

Tous les ans, des jeunes joueurs à en devenir quittent les clubs de Ligue 2 pour s’aguerrir et écrire une belle histoire. Certains touchent au but, alors que d’autres explosent en plein vol. We Sport vous propose du 13 au 17 novembre une liste de trois joueurs par année depuis 2015-2016.

Pour réaliser cet article, nous avons posé des conditions de sélection

  • Le joueur doit avoir été dans un club ayant joué en Ligue 2 avant le mercato où il part
  • Le joueur a rejoint un club n’étant pas en Ligue 2
  • Les joueurs prêtés en Ligue 2 ne sont pas acceptés
  • Trois joueurs sont sélectionnés par année – de 2015-2016 à 2019-2020 – par les rédacteurs
  • Les jeunes doivent avoir au maximum 23 ans à leur départ (sauf exception rare)

Illan Meslier (19 ans, Lorient)

Du haut de son mètre 97, Illan Meslier fait partie de cette nouvelle génération de talentueux gardiens et représente l’avenir des portiers français ! Alors qu’il débute le football dans la commune de Merlevenez à l’âge de 6 ans, il est rapidement repéré par Lorient, qu’il rejoint trois années plus tard. Il y joue toute sa jeunesse et signe son premier contrat professionnel avec son club de formation. Sélectionné en équipe de France U18 et U19, il ne joue cependant aucun match avec l’équipe première des Merlus. Pourtant, c’est bien à lui que s’intéressent des clubs tels que Chelsea ou Monaco, prêts à poser 10 millions d’euros, et tout ça avant son ascension fulgurante !

C’est donc lors de la saison 18/19 qu’il fait ses débuts en équipe première. Sous la houlette de Mickaël Landreau, il se fait remarquer dès ses premiers matchs, n’encaissant aucun but lors de ses cinq premières rencontres. Il devient et finit la saison titulaire indiscutable avec un total de 30 matchs toutes compétitions confondues. Mais alors qu’il trouve sa place au sein de l’équipe, il signe un prêt d’un an avec Leeds, alors en deuxième division anglaise, où il va tout simplement exploser et faire décoller sa carrière !

Il commence la saison comme deuxième choix derrière Kiko Casilla, alternant le banc de touche et les titularisations chez les moins de 23 ans. À la mi-saison en janvier, et à seulement 19 ans, Marcelo Bielsa lui offre enfin sa chance en FA Cup face à Arsenal et, malgré la défaite, le jeune gardien est convaincant. Il joue les 10 derniers matchs de Championship, dénombrant seulement 4 buts encaissés et 7 clean-sheets, et participe au retour des Whites en Premier League. Son transfert définitif s’opère à l’été 2020 contre 6,50 millions d’euros. Il connaît désormais la première ligue anglaise en tant que n°1 et le banc de l’équipe de France Espoirs. Futur.

Alexis Claude-Maurice (21 ans, Lorient)

Des chemins différents et pourtant liés le temps d’une année, Alexis Claude-Maurice est également le fruit du centre de formation de Lorient. Il démarre à Torcy et ne rejoint la formation lorientaise qu’à 16 ans. Une arrivée assez tardive, certes, mais tout se décante très rapidement pour le jeune ailier. En seulement deux ans, il signe son premier contrat professionnel à 17 ans et alterne les matchs entre la National 2 et les sélections nationales U18 et U19 pour finalement intégrer l’équipe première lors de la saison 2017/2018.

Il peine d’abord à trouver sa place dans l’effectif de Mickaël Landreau et comptabilise à la fin du championnat 20 rencontres disputées, la plupart comme remplaçant de dernières minutes, mais inscrit tout de même trois buts. La saison de transition passée, Claude-Maurice démarre la nouvelle sur les chapeaux de roues. Aligné dans le onze titulaire dès le début du championnat, il trouve le chemin des filets par 7 fois et délivre 2 passes décisives lors des dix premières journées. Il devient indiscutablement l’homme de ce couloir gauche lorientais et dispute la quasi-totalité des rencontres de Ligue 2, doublant son nombre de buts et de passes clés à la fin de la saison. Ses performances lui valent une sélection dans le onze de l’année de la Ligue 2 aux trophées UNFP 2019.

Après cette saison remarquable, Alexis Claude-Maurice est courtisé par plusieurs clubs de première division française et anglaise, notamment Nice et Norwich. Des sommes fusent de part et d’autres et Nice obtient finalement sa signature pour 15 millions d’euros. Il ne tarde pas à découvrir la Ligue 1 et à prendre de l’ampleur dans le jeu Niçois sans être pour autant décisif. Il dispute 22 matchs pour sa première année dans un championnat majeur, alternant aux postes d’ailier gauche et de milieu relayeur. À suivre.

Vous l’aurez donc compris, les Merlus ont eu un filet (financièrement) bien garni ces dernières années.

Mounir Chouiar (20 ans, Dijon)

Il n’est pas question d’un troisième joueur lorientais, cette fois, direction le Nord. Né dans le Pas-de-Calais, Mounir Chouiar intègre le centre de formation du RC Lens à 8 ans. Le jeune ailié y est formé de 2007 à 2018, jouant quelques matchs de Coupe de France et de Ligue 2, avant de faire partie intégrale de l’équipe première. En plus de ces rencontres, il est sélectionné en équipe nationale dans les catégories U16, U18 et U19, avec lesquels il dispute 10 matchs.

En 2018, l’entraîneur du Racing Club de Lens, Philippe Montanier, lui accorde sa confiance. Mounir Chouiar monte en puissance au fil des mois, si bien qu’il multiplie les entrées en jeu et les matchs joués. Le joueur s’impose progressivement au sein de l’équipe et tend à devenir titulaire en deuxième partie de saison. La Ligue 2 se termine et il affiche 3 buts et une passe décisive au tableau des stats. Au bord de la montée avec Lens, les joueurs et lui-même affrontent et essuient une défaite face à Dijon en barrage d’accession pour la Ligue 1.

Alors à la recherche d’un projet plus grand, il est convoité par Parme pendant la période estivale mais signe en fin de mercato à… Dijon, contre 3,50 millions d’euros. Il est considéré comme le leader technique de l’équipe et figure souvent dans le onze de départ. Malheureusement, il se blesse à la cheville avant l’arrêt brutal du championnat. Pour sa première dans une compétition majeure, Chouiar est l’auteur de 4 buts en 20 matchs de Ligue 1 avec le DFCO. La saison 2020-2021 s’annonce difficile pour l’équipe, à lui de prouver qu’il peut renverser la situation. Sauveur.

Ils auraient pu faire partie des nommés

  • Sidy Sarr
  • Harold Moukoudi
  • Mathias Pereira Lage
  • Lamine Fomba
  • Bryan Mbeumo

Retrouvez les trois nommés de la saison précédente ici : Ligue 2 : Quels jeunes ont le mieux réussi depuis 5 ans ? Année 2018-2019

Merci de nous avoir suivi dans ce road trip des jeunes pépites sorties de Ligue 2.

Crédits : Goal



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
odio ut quis, quis non dolor et,