Champions League

Ligue des Champions : le Borussia Dortmund surprend Séville

Séville Dortmund

Dans un match très fluide, le Borussia Dortmund s’impose 3-2 sur la pelouse de Séville. Les Allemands prennent un avantage certain pour la qualification, notamment grâce au doublé d’Erling Haaland.

Un Haaland en feu porte le Borussia

Dans un début de match plutôt équilibré, Séville n’a pas perdu de temps. En effet, dès la 7e minute de jeu, Suso s’est retrouvé seul dans l’axe et a déclenché une frappe des 16 mètres. Cette dernière est contrée par Mats Hummels, qui lobe malheureusement son gardien. Les Andalous ouvrent le score et mettent directement la pression sur les Allemands. Néanmoins, la réaction du BVB ne s’est pas faite attendre.

Après une belle phase de possession dans le camp adverse, Mahmoud Dahoud a pris sa chance aux abords de la surface et égalisé d’une frappe sublime juste en-dessous de la lucarne opposée. Ce but a galvanisé toute l’équipe, qui a su mettre à profit tout son savoir-faire offensif, notamment en contre. Moins de dix minutes plus tard, Erling Haaland a remonté le ballon depuis la ligne médiane pour réaliser un une-deux magique avec Jadon Sancho, qui a lobé les défenseurs. Le Norvégien n’avait plus qu’à conclure comme il sait si bien le faire pour donner l’avantage à son équipe.

Ensuite, les Sévillans ont repris la possession du ballon (65%), mais ne se sont procuré aucune occasion franche et dangereuse. À l’inverse de Dortmund, qui a profité de toutes ses opportunités. Comme en fin de première période lorsque Marco Reus récupère très haut pour mener un contre en trois contre un. Le milieu allemand glisse avec délicatesse le ballon pour Haaland, qui inscrit son doublé d’un tir chirurgical.

Au terme de cette première mi-temps, le Borussia Dortmund menait 3-1 et le Norvégien battait un record de buts avec 18 réalisations en seulement 13 matchs de Ligue des Champions.

Séville limite la casse

Mené de deux buts au retour des vestiaires, Séville devait tout faire pour réduire l’écart et se faciliter la tâche pour le match retour. Il a fallu essayer encore et encore pour finalement trouver une nouvelle fois la faille dans les buts de Dortmund. Pendant longtemps, Séville maîtrisait le match, surtout au niveau de la possession, mais ne parvenait pas à se rendre jusqu’aux cages adverses.

La première étincelle est donnée par Oscar Rodriguez sur coup-franc. Ce dernier en a tiré un sur le poteau de Marwin Hitz à la 73e, de quoi maintenir l’espoir chez les siens avant de concrétiser cette dynamique par un but, toujours sur coup de pied arrêté. Oscar Rodriguez retire un coup franc dans la même position mais va cette fois chercher Luuk De Jong au second poteau. Le Néerlandais s’est défait du marquage d’Emre Can pour ajuster Hitz du plat du pied. La fin de match a été plutôt électrique avec plusieurs débuts de bagarre, sans que cela n’occasionne de débordement. Toutefois, le match retour s’annonce déjà palpitant.

Le Borussia Dortmund s’est imposé 3-2 au Ramon Sanchez-Pizjuan et prend une option sur la qualification. Il faudra cependant un match retour sérieux pour ne pas avoir de mauvaise surprise. 

Crédit photo : Icon Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire