Champions League

Ligue des champions : Liverpool – Real Madrid, c’est qui le patron ?

Liverpool reçoit le Real Madrid ce mercredi soir dans le cadre du match retour des quarts de finale de la Ligue des champions. Battus lors du premier volet (3-1), les Reds devront obliger Thibault Courtois à aller chercher le ballon au fond des filets plus d’une fois…

On s’est tous déjà fait punir par notre professeur pour quelque chose qu’on n’avait pas fait. Au moins une fois. On a tous déjà essayé de parler à cet enseignant pour régler une petite histoire en évitant la sanction. Mais on a tous été obligé de venir une heure en plus à l’école le vendredi en fin d’après-midi. Est-ce qu’on aurait dû mieux s’y prendre ? Peut-être, même si le résultat aurait été le même. Dans la salle de classe, l’instituteur est le seul à décider, il est le seul et unique patron. « Mais si vous croyez que votre professeur est dur avec vous, attendez d’avoir un patron… » disait Bill Gates. Alors là, on ne comprend plus rien. Enfin si. On sait tous que si Liverpool a été puni au match aller par le Real Madrid, c’est justement parce que les Reds n’ont rien fait…

Des équipes en forme ?

Non, rien de rien. Sans tirer au but une seule fois lors des 45 premières minutes de jeu à Valdebebas il y a quelques jours, les hommes de Jürgen Klopp ont rendu un parfait hommage à Édith Piaf. Et au regard du tableau d’affichage, il est certain qu’ils regrettent quelque chose. Alors on fait table rase du passé pour se concentrer sur le présent ? C’est payé, balayé, oublié ? C’est sûrement la meilleure solution pour repartir de zéro. Et si le Real Madrid a fait un excellent coup en battant le FC Barcelone (2-1) ce week-end, Liverpool a aussi réalisé une bonne opération en battant Aston Villa. Mieux, Trent Alexander-Arnold a offert la victoire aux siens dans les dernières minutes de la rencontre. Un gain de confiance important avant le match retour. Tout ça pour dire que les coéquipiers de Mohamed Salah pourraient être plus lucides et décisifs dans les derniers instants du match ce mercredi soir, en souvenir de la dernière journée de Premier League. Jürgen Klopp a fait savoir que tout était possible. « Il faut qu’on tente notre chance, c’est notre boulot et c’est exactement dans cet esprit qu’on se présentera » a expliqué le technicien, ce mardi, en conférence de presse avant de rajouter : « Le résultat de l’aller reflète la prestation de ce soir-là, qui n’a pas été aussi bonne qu’elle aurait pu ou dû être, mais ce n’est que la première moitié de cette confrontation. Le plus important sera d’être aussi bon que possible, d’essayer de gagner ce match et, ensuite, on verra où nous emmène le résultat. »

Et pour mettre toutes les chances de son côté, le tacticien allemand devrait aligner Thiago Alcantara ou encore Diogo Jota d’entrer de jeu. La composition probable de Liverpool [4-3-3] : Alisson – Robertson, Kabak, Phillips, Alexander-Arnold – Wijnaldum, Fabinho, Thiago – Mané, Jota, Salah

« Nous n’allons pas gérer nos efforts. Le Real Madrid essaie toujours de gagner le match. Nous sommes prêts pour un autre match très exigeant » a déclaré Zinédine Zidane lors de la conférence de presse. Alors que l’entraineur français devra faire sans Sergio Ramos, Raphael Varane, Dani Carvajal et Lucas Vazquez, Zidane reste convaincu que tous les joueurs qu’il a à sa disposition pourront ramener un très beau résultat de ce déplacement à Anfield. Il y a de quoi penser que Zizou dit vrai. Les Merengues ont gagné 6 des 7 derniers matchs en Ligue des champions et n’ont plus perdu depuis le 30 janvier dernier. Rien que ça. Rajoutez à ces belles statistiques, le fait que rien ne devrait trop changer sur le terrain. Après la très belle performance au match aller, « on prend les mêmes et on recommence » devient une évidence. La composition probable du Real Madrid [4-3-3] : Courtois – Mendy, Nacho, Militão, Odriozola – Kroos, Casemiro, Modrić – Vinícius, Benzema, Asensio

Liverpool accueillera le Real Madrid ce mercredi soir dans un Anfield malheureusement vide. Une rencontre très importante qui ouvrira les portes du dernier carré de la Ligue des champions. Le vainqueur deviendra le véritable patron de la soirée. Parce que oui, si le professeur prend des décisions et donne des ordres, le vrai et l’unique patron reste celui qui donne l’exemple…

M.D

 

Crédits photo de couverture : @realmadrid Twitter

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire