Champions League

Ligue des champions : présentation de la nouvelle réforme

En pleine polémique liée à la Super Ligue, l’UEFA a annoncé sa nouvelle réforme pour la Ligue des champions. En 2024, la compétition passera de 32 à 36 clubs. Terminées les phases de poules, les clubs seront répartis en 4 chapeaux de 9 équipes pour déterminer les affrontements. 

 

Malgré l’annonce de la Super Ligue faisant trembler la planète foot depuis dimanche, l’UEFA a bien tenu sa réunion prévue lundi. Les instances européennes du foot ont validé la nouvelle formule de la Ligue des champions pour la saison 2024-2025.

 

Le fonctionnement 

Dans trois ans, 36 équipes (contre 32 actuellement) se battront dans un mini-championnat pour remporter la Coupe aux grandes oreilles. Le système de qualification à la C1 reste inchangé, les tours préliminaires survivent également à la réforme. Lors du tirage au sort, les 36 équipes sont réparties en 4 chapeaux de 9 équipes, en fonction de leur coefficient UEFA. Chaque club engagé disputera dix matchs uniques contre des équipes des différents chapeaux désignés auparavant. Au bout des dix rencontres, les 8 premiers sont qualifiés pour les huitièmes de finale. Le reste des formations classé de la 9e à la 24e place dispute des barrages aller-retour dont les huit qualifiés rejoindront eux aussi les huitièmes, les équipes restantes étant éliminées. Pour la suite de la compétition, cela ne change pas du format actuel. L’équipe remportant la Ligue des champions disputera 17 matchs (ou 19 si elle passe en barrages) soit 4 ou 6 matchs de plus que pendant le format de 2021.

Les changements

La nouvelle réforme implique beaucoup de changements. Tout d’abord, finis les matchs aller-retour lors de la première partie de la compétition. Tous les clubs de ce mini-championnat ne joueront pas les uns contre les autres. Pas de changement concernant les qualifications pour cette C1 à la seule différence pour les clubs du Big 4 (Angleterre, Italie, Espagne, Allemagne) qui auront 4 places directement qualificatives, et quelques places en tour préliminaire. Le vainqueur de la Ligue Europa sera lui toujours qualifié pour la Ligue des champions. Deux clubs bien classés au coefficient UEFA seront également invités, ce qui pourrait permettre à un top club de rattraper une mauvaise saison. Pour les clubs français en revanche, la nouvelle réforme est une bonne nouvelle : la Ligue 1 disposera désormais de 3 places qualificatives plus une place de barrage. Concernant le calendrier, ce dernier est rallongé, 225 rencontres seront à disputer en 2024 contre 125 actuellement. La nouvelle Ligue des champions se jouera de septembre à janvier pour ce qui est de la première phase, le reste se jouera de février à mai. Les rencontres seront étalées de mardi à jeudi, les effectifs devront être rallongés pour éviter les pépins physiques.

La Ligue Europa et la Ligue Europa Conférence

Habituellement prévues le jeudi, la C3 et la C4 se disputeront le même jour que certains matchs de Ligue des champions. Ces deux compétitions passent à un mini-championnat de 32 équipes. Chaque équipe disputera entre six et huit rencontres, l’UEFA n’a pas encore communiqué avec précision pour ces compétitions.

 

Cette réforme du système actuelle de la Ligue des champions pose beaucoup de questions notamment sur l’aspect physique. Comment les joueurs vont encaisser autant de matches ? Les petites formations engagées auront-elles assez de joueurs pour jouer sur plusieurs tableaux ? 

 

Crédits photo : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire