Ligue Europa : Rennes, en Rouge et Noir, et contre tous

0
Crédit @staderennais
Ligue 1

On pensait le SRFC mort et enterré. Défaits début novembre face au Dynamo Kiev, tout s’est relancé avec une défaite d’Astana face à cette même équipe ukrainienne. Ce soir se tient au Roazhon Park la finale du groupe K opposant Rennes à Astana. A une heure du coup d’envoi, retour sur les enjeux de ce match.

Une victoire contre Jablonec, le déclic pour Rennes ?

Depuis cette pénible victoire face au club tchèque, l’espoir est de mise du côté de Rennes. D’autant plus que des changements ont été opérés au sein du staff. Exit Lamouchi, Julien Stéphan est nommé pour lui succéder à la tête de l’équipe bretonne. Il signe d’ailleurs deux victoires en deux matchs, signe que l’équipe va mieux. Il joue même avec des recrues estivales, chose que Sabri Lamouchi avait un peu abandonné. Ces mêmes renforts qui ont d’ailleurs brillé face à Lyon.

Si Rennes semble donc avoir retrouvé de l’allant en championnat, Julien Stéphan préfère rester prudent. Pour lui, c’est clair, Astana reste favori de ce match. Et pour cause, le club de kazakh compte 8 points après 5 journées, soit 2 de plus que son adversaire du soir. Pas besoin de calcul à faire, Rennes doit gagner pour passer en 16èmes de finale, et rêver un peu plus d’Europe. Pour eux c’est simple : il faut gagner.

Astana, bis repetita ?

Devenu l’année dernière le premier club kazakh à atteindre les 16èmes de finale de la Ligue Europa, Astana a envie de regoûter à ce plaisir. Et pour cela, il faudra affronter une équipe de Rennes désireuse de gagner, et revancharde après un match aller bien terne (2 tirs cadrés, 2 buts pour Astana…). S’ils ont le destin entre leurs mains, on a bien vu hier soir avec le match de Lyon que conserver le match nul n’est pas chose aisée. On devrait donc s’attendre à un match fermé, avec un bloc défensif dense de la part du club d’Astana.

Côté anecdote, on remarquera le retour de Pedro Henrique, ancien joueur du SRFC, qui évolue maintenant sous les couleurs d’Astana.

Ben Arfa, homme providentiel ?

Décrié, sifflé, auteur de prestations en dent de scie depuis son arrivée à Rennes, Ben Arfa semble avoir trouvé la bonne méthode depuis l’arrivée de Stephan sur le banc rennais. Auteur de deux beaux buts en deux matchs (face à Lyon et Dijon), son repositionnement y est peut être pour quelque chose. Il est beaucoup plus libre de ses mouvement lorsqu’il évolue derrière l’attaquant de pointe. C’est dans cette position qu’on devrait le retrouver ce soir, en espérant donc voir du grand Ben Arfa.

Les compos probables :

Rennes : Diallo – H. Traoré, Da Silva, Gelin, Bensebaini – Bourigeaud, André (c), Grenier, Sarr – Ben Arfa, Siebatcheu.

Astana : Eric (c) – Rukavina, Postnikov, Anicic, Shomko – Tomasov, Maevskiy, Kelinheisler, Pedro Henrique – Kabananga, De Oliveira.

 

Rendez-vous ce soir (coup d’envoi à 18:55) pour suivre cette belle affiche de Ligue Europa entre Rennes et Astana. Longtemps abonnée aux déceptions en coupe, on espère cette fois un bel exploit de la part du SRFC, afin de trancher avec une certaine malchance qui semble lui coller à la peau. Supporters Rennais, Bretons, amoureux du ballon rond et de la galette saucisse, bon match !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here