Ma bibliothèque footballistique : Didier Drogba, à coeur ouvert

0
Ligue 1

Lundi 16 mars 2020, le monde du sport est déjà à l’arrêt, quand le Président de la République annonce que les Français devront rester confinés, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Plus de sortie, plus d’événement, plus de sport… Certains ont vu ça comme un coup de massue, d’autres comme une opportunité de faire ou refaire de nouvelles choses. Cuisiner, jardiner, bricoler… Et lire. En bon sportif que je suis, j’ai alors dépoussiéré ma bibliothèque qui regorge d’ouvrages plus intéressants les uns que les autres. Et voici ceux qui m’ont particulièrement marqués, pour différentes raisons. 

Didier Drogba, autobiographie d’un joueur engagé

Derrière ce grand gaillard d’un mètre quatre vingt neuf, solide comme un roc se cache en réalité un homme sensible aux autres et au monde qui l’entoure.

Rien ne lui a été fait cadeau dans sa vie, comme il nous l’explique à travers cette autobiographie : de son départ à 5 ans de la Cote d’Ivoire, du foyer familial pour aller vivre avec son oncle, footballeur professionnel, en France. A sa couleur de peau qui n’a facilité son intégration nul part dans sa jeunesse. Ou encore les doutes émis par bon nombre de personnes à son égard, et notamment chez ses entraîneurs. Oui, rien n’a été simple.

L’international aux 106 sélections avec les Eléphants revient sur ses débuts dans le foot à Levallois, puis au Mans, avant l’envol à Guingamp, Marseille d’où il a tout fait pour ne pas partir en 2004, puis Chelsea où il est devenu une référence mondiale.

Mais également sur ses expériences exotiques, en Chine et e Turquie, un vrai plus selon lui, toujours en quête de développement personnel, d’apprentissage et de culture.

On apprend à travers ce formidable récit que Drogba n’a jamais été épargné, rien n’a été facile. Que ce soit par les blessures qui ont très souvent rythmé sa carrière, à Chelsea, mais également plus jeune, et notamment à Levallois, où il a bien failli tout perdre après un rendez-vous manqué avec un grand club de Ligue 1. Mais également par ses entraîneurs, toujours sceptiques quant à son apport sur le terrain. Car il est vrai, hormis Lacombe, Perrin et Mourinho, tous ont essayé de lui mettre des bâtons dans les roues: Goudet au Mans, Scolari, Villas-Boas, ou même encore Ancelotti et Lamouchi, à la tête de la sélection pour le mondial 2014 au Brésil. De grands attaquants sont venus le concurrencer (Daniel Cousin, Crespo, Shevchenko, Anelka, Torres) mais au final, Drogba par son abnégation et son leadership a fini par reprendre le dessus, au point même d’être élu meilleur joueur de l’histoire des Blues par les supporters.

Image :Eurosport

Drogba s’ouvre totalement au sein de cet ouvrage et c’est ce qui nous plonge dans ce récit, bien que la traduction du livre laisse parfois à désirer, notamment sur certains termes techniques. Il n’empêche le fait que l’auteur soit entier et sans retenue attise l’envie d’en découvrir d’avantage. Sa vie n’a (presque) plus aucun secret. Il évoque tous types de sujets, le foot bien entendu mais également ses actions caritatives partout en Afrique et dans le monde, sa famille et sa femme Lalla, africaine comme lui originaire de Vannes, avec qui il a eu 4 enfants. Mais aussi ses rencontres incroyables dans le foot et notamment José Mourinho, qui a complètement changé sa vie, Florent Malouda également, sont pote depuis les années Guingampaise, aussi et surtout ce trio Blues, Terry, Cech mais surtout Frank Lampard, avec lequel il rêverait de revenir à Chelsea.

Toujours plaisant à découvrir, cet écrit offre quelques anecdotes croustillantes, comme lorsque, rejetté par Rennes, il était tout proche de s’engager avec le PSG, le contrat étant posé devant lui, l’affaire ayant capoté au dernier moment. Ou encore le moment où, à Marseille, Mourinho lui assure qu’il jouera pour lui, après la rencontre entre l’OM et Porto en Ligue des Champions. The Special One avait vu juste. Enfin, Drogba a eu du mal à se faire aimer en Angleterre, par les journalistes ou bien même ses propres supporters. Très souvent il a été question d’un départ. Jusqu’à ce fameux coup de fil de Frank Lampard, lui demandant de rester. Lampard étant “tellement important” pour Drogba, qu’il lui était impossible de quitter Londres, ville où sa famille s’est épanouie. L’histoire lui aura donné raison.

Sa magnifique carrière faite de hauts et de bas est passée en revue, du début à la fin, avec sincérité. Pour le plus grand bonheur des amateurs de football.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here