Championnats Etranger

Manchester United, une année de transition?

Manchester United chamboule tout. Après une énième saison décevante, les Red Devils, seulement 6ème de Premier League l'an passé, vont tenter de repartir à 0. Erik Ten Hag est arrivé pour construire sur le long terme et l'effectif va sans doute être grandement chamboulé. Quitte à faire de la saison 2022-2023 une année de transition? Possible, même si certains ne l'entendent sans doute pas de cette oreille..

Rien ne s'annonce évident pour United durant cet intersaison. Les Mancuniens, privés de Ligue des Champions, n'ont plus forcément les atouts sportifs pour faire rêver les meilleurs joueurs Européens. Si sur le plan financier, Man United dispose de fonds nécessaires, la perspective de jouer la Ligue Europa en freine plus d'un..

Une attractivité moindre

C'est le cas notamment de Frenkie De Jong. Si Barcelone semble d'accord pour le laisser partir en cas d'offre satisfaisante (aux alentours de 70M€), le Néerlandais ne paraît intéressé que pour une chose : retrouver son mentor, Ten Hag, avec lequel il a atteint les demi-finales de Ligue des Champions avec l'Ajax. Il a retrouvé une place de titulaire et devait prendre de l’importance au milieu du côté du Camp Nou mais finalement, il pourrait atterrir dans le nord de l’Angleterre.. même sans la plus prestigieuse des coupes d’Europe. Cette compétition, Anthony, l’ailier de l’Ajax, peut également légitimement ambitionner la disputer. Auteur d’une grande saison avec le club Néerlandais, il aura l’embarras du choix concernant son futur club. United a longtemps semblé tenir la corde mais une fois encore, avec la seule Ligue Europa à disputer.. Même soucis pour Pau Torres en défense, qui sort d’une demi-finale avec Villarreal. Declan Rice, courtisé depuis quelques années déjà également, semble s’éloigner de plus en plus d’Old Trafford, alors qu’il semblait enclin à venir à Manchester. Mais lui est dans la force de l’âge, devient une référence à son poste et peut pratiquement signer dans le club qu’il souhaite. Manchester va donc devoir cravacher pour redonner une nouvel élan à un nouveau coach venu relever un sacré défi.

Des départs à la pelle

Pour procéder à ce renouveau, le board a décidé de faire le ménage dans les grandes largeurs. Mata, Lingard, Matic, Cavani n'ont pas été prolongés tout comme Paul Pogba, qui traîne son sleen depuis maintenant trop de temps. Anthony Martial est prié de rapidement trouver un nouveau club. Greenwood, si ses ennuis judiciaires sont confirmés, pourrait aussi dire adieu à son club formateur. Derrière, Manchester cherche aussi à se débarrasser de bon nombre de ses “boulets”. Ten Hag ne compte pas sur Wan-Bissaka, Phil Jones, Bailly et en cas d'offre, Diogo Dalot et Alex Telles ne seront pas retenus. Seuls Varane et dans une moindre mesure Maguire et De Gea semblent « intouchables ». Il y a donc de sacrés chantiers ! La masse salariale risque d’être allégée, et MU aura donc une marge de manœuvre encore plus grande. Surtout, les joueurs « parasites », les Pogba, Lingard, Cavani, vont laisser place à des joueurs de devoir, qui tenteront de redorer le blason de United, dont l’unité s’est perdue au fil des années.

Quid de CR7?

Le Portugais a longtemps fait illusion dans la saison plus que morose des Red Devils, tenant son équipe à bout de bras, notamment sur le plan Européen. Finalement éliminé dès les 8eme par l’Atletico, Man United n’a jamais réussi à remonter la pente en Premier League, bien trop inconstant. Ce qui a eu le dont d’énerver le Portugais à maintes reprises, encore plus lorsqu’il fut remplaçant ou remplacé en cours de match. Revenu au dernier moment dans son ancien club (il était tout proche de signer chez l’ennemi Citizen), il se murmure qu’il regretterait son choix et tenterai de trouver un dernier gros challenge. La rumeur Bayern Munich éteinte aussi vite qu’elle fut allumée, CR7 a alors tenté de mettre la pression en interne à ses dirigeants : il ne restera qu’à condition que le mercato soit ambitieux, au moins autant que les prétendants au titre. City a recruté Halland et est tout proche d’enrôler Calvin-Phillips, Liverpool a frappé fort avec la signature de Nunez, United va devoir bouger. Ronaldo n’a plus beaucoup de temps devant lui, mais la soif de record l’anime encore. Manchester aimerait se plier à ses exigences mais là encore, le problème n’est pas d’ordre financier, mais plutôt sportif..

Manchester United s’avance face à un immense défi. Après une saison plus que décevante, le board a décidé, un peu à l’instar du Paris SG, de frapper fort. Fini la dilettante, et retour de l’autorité. Ten Hag arrive pour un projet sur le long terme qui doit absolument démarrer sur de bonnes bases. Les Red Devils vont devoir s’en donner les moyens. Et bien que la mission s’annonce des plus compliquées, United se doit de redonner un second souffle à un club historique, légendaire, qui n’avance plus depuis le départ à la retraite de Sir Alex Ferguson.

Dernières publications

En haut