Athlétisme

Marcell Jacobs décroche l’or aux championnats du monde d’athlétisme en salle

Marcell Jacobs

Une série de grosses performances ont complété l'impressionnante victoire de Lamont Marcell Jacobs dans le 60 mètres masculin aux Championnats du monde d'athlétisme en salle à Belgrade. La hauteur de 4,80 m de Sandi Morris a suffi à l'Américaine pour défendre son titre de perchiste, tandis que Gudaf Tsegay a pulvérisé le record du championnat dans le 1500 m féminin.

Nouvel exploit pour Marcell Jacobs

Le champion olympique du 100 m, Lamont Marcell Jacobs, a réalisé une course effrénée dans les 10 derniers mètres pour remporter l'or du 60 m masculin aux Championnats du monde d'athlétisme en salle de Belgrade.

Les grands rivaux américains de Jacobs, Christian Coleman et Marvin Bracy, ont été plus rapides dès le départ – et Coleman, de retour en piste après une suspension de 18 mois pour contrôle antidopage manqué, semblait prêt à remporter l'or alors qu'il menait à mi-parcours.

Bracy, si impressionnant en demi-finale, a commencé à réduire l'avance de son compatriote, mais l'Italien Jacobs les a dépassés tous les deux pour remporter l'or en un temps de 6,41 secondes. Coleman a été donné le même temps que Jacobs, mais l'arrivée rapide de l'Italien a fait la différence.

“C'est fantastique : être champion olympique et maintenant champion du monde en salle”, a déclaré Jacobs, dont la percée en sprint s'est traduite par une victoire sur 60 m aux Championnats d'Europe en salle de Torun il y a 12 mois. “C'est incroyable d'avoir le record européen. Je suis impatient d'aller en plein air avec les Américains. Ce sont de grands athlètes. Nous allons essayer de rivaliser à nouveau rapidement en extérieur” a ajouté le nouveau champion du monde.

Les autres résultats

Shaunae Miller-Uibo, des Bahamas, a réalisé une brillante course de contrôle pour remporter l'or au 400 m féminin. La championne olympique a couru avec acharnement depuis le couloir extérieur et a pu passer en tête à la cloche. Femke Bol l'a poursuivie mais a perdu du terrain dans la dernière ligne droite du dernier tour. Malgré le fait qu'elle ait perdu du terrain dans les 60 derniers mètres, Miller-Uibo avait assez de forces pour tenir bon et réaliser un temps de 50,31 secondes. Stephenie Ann McPherson a pris le bronze.

Le champion olympique Damian Warner a prouvé qu'il dépassait de la tête et des épaules ses rivaux en remportant l'or dans l'heptathlon. Avec un total de 6489 points, le Canadien a confortablement devancé Simon Ehammer et Ashley Moloney.

L'Américaine Sandi Morris a défendu son titre de championne du monde de saut à la perche avec 4,80 m. Sa compatriote Katie Nageotte a remporté l'argent. La Slovène Tina Sutej a remporté la médaille de bronze.

Jereem Richards a résisté à une attaque tardive de Trevor Bassitt pour remporter l'or au 400 m masculin. Son temps de 45,00 secondes – un record des championnats – a devancé Bassitt de 0,05 seconde. Carl Bengstrom, de Suède, a obtenu le bronze.

L'Espagnol Mariano Garcia a résisté à la détermination de l'adolescent kenyan Noah Kibet pour remporter la médaille d'or du 800 m masculin, Bryce Hoppel terminant rapidement troisième.

L'Éthiopienne Gudaf Tsegay a mené un 1,2,3 pour son pays, se montrant d'un tout autre niveau qu'Axumawit Embaye et Hirut Meshesha en pulvérisant le record du championnat avec un temps de 3:57.19 pour remporter l'or du 1500m.

Cyrena Samba-Mayela a été submergée par l'émotion après avoir réalisé une arrivée fulgurante sur la dernière haie pour remporter l'or pour la France dans le 60m féminin. Son temps de 7.78s a été suffisant pour devancer Devynne Charlton et Gabriele Cunningham. Ditaji Kambundji, qui a vu sa sœur remporter l'or au 60m vendredi, a fait une chute brutale.

A lire aussi : Guerre en Ukraine : Roger Federer fait un don de 500 000 $

Dernières publications

En haut