Marseille – Angers : le SCO, une réelle bête noire au Vélodrome ?

0
Sada Thioub à l’échauffement, effectuant un toro avec cinq phocéens - Crédit : Photos Ouest Médias
Ligue 1

À Marseille, on rêve de retrouver la Champions League. Seulement, pour atteindre cet objectif, à l’échéance de l’exercice, il faudra être performant à domicile. Les angevins, de leur côté, son presque au complet et plein d’ambitions, car Angers subsiste être l’une des bêtes noires de l’OM au Vélodrome.

 

Le match aller, Angers 0 – 2 Marseille 

 

Auteur d’un coup tactique astucieux et sûrement le plus réussi de la première moitié de saison. Les Phocéens, sous les commandes d’André Villas-Boas, avaient fait plier les scoïstes. En laissant l’emprise du ballon à Angers, car l’équipe possède  le plus faible taux de possession de l’élite, les noirs et blancs ont vite été perturbés.

D’abord, à la 17ème minute, où le SCO a subit les conséquences d’une erreur d’inattention grossière. Un coup franc joué rapidement par Payet, où Sanson se retrouve seul et en excellente position dans la surface, il enchaîne par une frappe croisée et ouvre la marque au Stade Raymond Kopa. Ensuite, le numéro dix marseillais, prend ses responsabilités avant la pause. Il ajuste son tir au but à contre pied et permet aux olympiens de doubler la mise (41’). Enfin, la seconde période est encore moins rythmée, Angers force pour réduire le score mais les 28 centres tentés ne furent pas aboutis et les quelques frappes, peu dangereuses. Mandanda, le portier marseillais, a su répondre présent aux différentes sollicitations dans ses cages. Marseille l’emporte alors, sur le score de deux buts à zéro.

 

Sans Payet, les phocéens doivent-ils douter ?

 

Le maître à jouer olympien étant absent, la chance de voir Angers s’imposer reste faible. L’OM tient toujours sa dynamique positive en restant invaincu depuis le 11 novembre 2019. Seulement, les rennais, qui eux, reviennent à la hauteur de Marseille, le moindre faux pas sera déterminant dans cette course à la Champions League. Alors, l’équipe de Villas-Boas est dans l’obligation de sortir vainqueur de ce duel, pour ne pas subir les conséquences d’une perte de points. Depuis le retour d’Angers en Ligue 1, les deux clubs se sont affrontés à cinq reprises. Bilan, une victoire marseillaise, une angevine, mais surtout trois matchs nuls (la côte du match nul est au minimum à 3,50 aujourd’hui). Devant un Vélodrome encore plein, Marseille  n’a pas le droit à l’erreur face au SCO.

 

Capelle, le couteau scoïste

 

Avec la double fracture de la mâchoire pour Aït-Nouri et Pellenard n’ayant pas effectué le déplacement, Capelle occupera le couloir gauche, mais de la défense. Comme notifié dans le bilan de la première moitié de saison angevine, Capelle est habitué à évoluer dans différents systèmes et à différentes positions. Pourtant, cela suffira-t-il à pallier la blessure du jeune latéral gauche? La cellule de recrutement du SCO s’active pour recruter à ce poste.

Contrairement au premier affrontement de l’exercice, Angers dispose de toute sa force d’attaque. Dans un point où les Dalleux ont pêché au match aller, l’atout offensif sera l’une des forces majeures du SCO. Entre la vivacité de El Melali et Thioub, l’explosivité de Ninga, la puissance de Bahoken. Mais aussi, la précision de Pereira Lage ou la finition de Alioui, sans oublier le reste de l’équipe… Les six attaquants devront exploiter leurs qualités, pour porter leur équipe, afin de ramener des points du la cité phocéenne.

 

Compositions probables 

 

Marseille en 4-3-3 : Mandanda (C.) ; Amavi, Caleta-Car, Alvaro, Sakai ; Sanson, Strootman, Rongier ; Radonjic, Benedetto, Germain. 

Angers en 4-1-4-1 : Butelle ; Capelle, Thomas, Traoré (C.), Manceau ; Santamaria ; Bobichon, Mangani, Fulgini, Thioub ; Alioui. 

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here