Auto/Moto

Max Verstappen, nouvelle légende du sport néerlandais

Sacré champion du monde de Formule 1, Max Verstappen a marqué de son empreinte l'histoire du sport aux Pays-Bas. A cette occasion, le pilote Red Bull est devenu le premier néerlandais à remporter le titre en F1. Mondialement connu et sportif numéro un dans son pays, il rejoint des légendes comme Johan Cruyff, Sven Kramer ou encore Marianne Vos. 

Le monde de la Formule 1 connaît son nouveau champion en la personne de Max Verstappen. Pourtant lors de ce Grand Prix d'Abu Dhabi, le champion néerlandais n'a même pas passé plus d'un tour en tête de la course. Sur les 57 des 58 tours du circuit Yas Marina, Lewis Hamilton n'a cessé de distancer son rival jusqu'à plus de quinze secondes. Rien ne laissait penser que le Britannique n'allait pas devenir champion du monde pour la huitième fois de sa carrière. Mais un accident en piste et l'arrivée de la Safety Car ont tout changé. Cela a permis à Max Verstappen de se rapprocher de la tête et de l'emporter dans le dernier tour.

Véritable star dans son pays, Max Verstappen devrait incarner l'image du sport néerlandais dans les années à venir. Avant lui, qui ont été les principales têtes d'affiche de ce petit pays d'environ 18 millions d'habitants ?

Johan Cruyff, triple Ballon d'Or

Décédé en 2016, Johan Cruyff était considéré comme étant l'un des meilleurs footballeurs de l'histoire des Pays-Bas, voire le meilleur. Triple lauréat du Ballon d'Or dans les années 70, il a été le premier à remporter le titre de meilleur joueur du monde par trois fois. Enfant d'Amsterdam, il a porté l'Ajax jusqu'au toit de l'Europe en remportant cinq Ligue des champions (1967, 1970, 1971, 1972, 1983). Passé également plus tard comme entraîneur au sein de son club de cœur, Johan Cruyff a apporté un vraie valeur ajoutée à l'Ajax, sur ou en dehors du terrain. Peu de temps après sa mort, le club de la capitale néerlandaise a décidé de renommer son stade, “Johan Cruyff Arena”. L'ancienne gloire a aussi beaucoup donné pour son pays avec notamment une finale de Coupe du monde disputée en 1974.

Sven Kramer, l'emblème néerlandais sur la glace

En patinage de vitesse, sport national aux Pays-Bas, Sven Kramer est l'athlète numéro un. En plus d'être le plus reconnu dans son pays, il est également le meilleur patineur du monde. Le natif d'Heerenveen a tout gagné dans sa carrière. Possédant pas moins de 41 médailles, il est actuellement quadruple champion olympique sur 5000m et en poursuite par équipes. A cela on peut rajouter deux médailles d'argent et trois en bronze, toujours aux Jeux Olympiques. Son palmarès d'autant plus impressionnant avec 32 victoires en Coupe du monde, et 26 titres en championnat du monde (dont 22 en or). A l'âge de 35 ans, Sven Kramer est sûrement l'athlète néerlandais le plus médaillé.

Marianne Vos, pionnière du cyclisme aux Pays-Bas 

Aux Pays-Bas, Marianne Vos est la référence féminine du cyclisme (sport y étant le plus pratiqué). Son adaptation sur tout type de surface en fait sa force. A noter sept titres mondiaux obtenus en cyclo-cross, trois sur route et un sur piste. L'ancienne numéro une mondiale de 34 ans a marqué la discipline de son empreinte avec également deux médailles d'or olympique en 2008 sur piste et en 2012 sur route. Dans les grands tours, Marianne Vos s'est adjugée à trois reprises le Tour d'Italie. De plus, elle a remporté sept Classiques, cinq fois la Flèche Wallonne et deux fois “La course” by Le Tour de France. Aux Pays-Bas, son travail a déjà été récompensé avec trois distinctions personnelles comme sportive de l'année (2008, 2009, 2013).

Richard Krajicek, seul néerlandais vainqueur d'un Grand Chelem

Aujourd'hui âgé de 50 ans, Richard Krajicek reste toujours la référence tennistique de son pays. Le natif de Rotterdam a cumulé 17 titres sur le circuit ATP en quatorze années de carrière. Classé au maximum 4e à l'ATP, Richard Krajicek a réalisé l'exploit de s'attribuer un tournoi du Grand Chelem. C'était en 1996 à Wimbledon, faisant de lui le sportif de l'année aux Pays-Bas cette année-là. Il a également déjà rallié le dernier carré à l'Open d'Australie en 1992, à Roland-Garros en 1993 et au majeur londonien en 1998, soit deux ans après son sacre. A son palmarès déjà bien étoffé viennent s'ajouter deux Masters 1000, à Stuttgart en 1998 et à Miami en 1999.

Pieter van den Hoogenband, triple champion olympique

Le nageur de 43 ans, aujourd'hui à la retraite depuis 2008, était la tête de gondole de la natation dans son pays (deuxième sport le plus pratiqué). Le natif de Maastricht a détenu le record du monde du 100 m nage libre (47″84). Ce dernier fut d'actualité pendant huit ans, de 2000 à 2008. Il a été battu par le Français Alain Bernard. Le nageur néerlandais a glané sept médailles aux Jeux Olympiques. Dont trois en or à Sydney et à Athènes sur 100 m (x2) et sur 200 m. Pieter van den Hoogenband possède également à son palmarès 45 médailles en Championnats du monde et d'Europe confondus, dont 17 médailles d'or. Tout comme Marianne Vos, l'ancien des bassins a été élu sportif de l'année aux Pays-Bas. Et comme elle, il l'a été à trois reprises en 1999, 2000 et 2004.

Epke Zonderland, élu quatre fois sportif néerlandais de l'année 

Voici un sacré phénomène en la personne d'Epke Zonderland, gymnaste spécialisé à la barre fixe et médaillé d'or en 2012 lors des Jeux Olympiques de Londres. Son adresse dans la discipline lui a valu le surnom suivant “The Flying Dutchman”, autrement dit “Le Néerlandais volant”. L'adepte de la barre fixe mais également des barres parallèles, a totalisé six médailles lors des Championnats du monde (trois en or) et huit lors des Championnats d'Europe (trois en or). Sa rigueur et ses magnifiques résultats obtenus dans la discipline ont fait de lui le sportif de l'année aux Pays-Bas, par quatre fois (2009, 2011, 2012 et 2013).

 

Crédits photo : f1i.autojournal.fr

Dernières publications

En haut