Ça roule…

Maximilian Schachmann au bout de l’effort et du Plaisir

Maximilian Schachmann gagné à Plaisir

Ce dimanche, commençait Paris-Nice avec une étape dans les Yvelines sous la pluie et le vent. Après une journée animée, Maximilian Schachmann (Bora Hansgrohe) s’est montré le plus frais dans un sprint à quatre à Plaisir. C’est la quatrième victoire de la saison pour son équipe.

D’abord, dès les premiers instants de course, deux coureurs se sont échappés grâce à la Côte des Mesnuls (1.2km à 5.7%) : Jonathan Hivert (Total Direct Énergie) et Romain Combaud (Nippo Delko Provence One). Ils ont obtenu plus de cinq minutes d’avance au maximum.

Ensuite, la formation Deceuninck-Quick Step a décidé de reduire l’écart avec le duo de tête alors que les conditions climatiques sont devenues difficiles.

Puis, à l’initiative de l’équipe Sunweb, une coup de bordure a eu lieu au sein du peloton à moins de 100 kilomètres de l’arrivée. De plus, une chute a eu lieu à l’avant avec comme principales victimes Warren Barguil (Arkea Samsic), Niki Terpstra (Total Direct Énergie) et Romain Bardet (AG2r La Mondiale).

Par la suite, le dernier échappé matinal a été repris par le premier groupe où figuraient Tiesj Benoot (Sunweb), Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et Nairo Quintana (Arkea Samsic).

Après le sprint intermédiaire remporté par Alaphilippe, les deux pelotons se sont regroupés tandis que le duo Franco-belge a creusé un bel écart d’une quarante de seconde d’avance. Julian est passé le premier également lors du second sprint intermédiaire.

Avant d’aborder la Côte de Neauphle-le-Château (1.4km à 7.8%), les équipes Lotto Soudal, Bora Hansgrohe et Bahrain McLaren ont fortement accéléré l’allure pour revenir à 10 secondes au pied de l’ultime bosse.

Derrière, Dylan Teuns (Bahrain Merida) a attaqué sur la partie pavés avec Maximilian Schachmann (Bora Hansgrohe) dans sa roue. Ce duo a fait la jonction avec la tête de la course à deux kilomètres de la fin.

Finalement, dans un sprint au bout de l’effort, Maximilian Schachmann s’est imposé devant Dylan Teuns et Tiesj Benoot. Julian Alaphilippe a pris la quatrième place à trois secondes. Le champion d’Allemagne a pris les commandes du général avec les bonifications de la victoire.

Demain, place à une étape avec normalement un sprint royal.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
in lectus Curabitur ut elit. risus