Ligue 1

Mercato Brest : Brassier, Satriano… les grandes révélations de Grégory Lorenzi

Après un exercice historique, le Stade Brestois doit préparer sa saison prochaine. Grégory Lorenzi est revenu sur le mercato de Brest, qui sera évidemment animé dans le sens des départs comme des arrivées.

C'est le risque lorsque l'on réalise une saison exceptionnelle. Grégory Lorenzi s'attend à du mouvement dans les prochaines semaines. Le directeur sportif de Brest, toujours en poste malgré des rumeurs de départ, a accordé un long entretien avec l'Equipe. Renfort en défense, budget alloué pour le mercato de Brest, potentiel transfert de Brassier : Grégory Lorenzi n'a pas fait dans la langue de bois et a évoqué tous les sujets chauds du Stade Brestois 29.

Stade Brestois : un mercato taillé pour la Ligue 1, pas la Ligue des champions ?

Comme tous les clubs de Ligue 1, le Stade Brestois se retrouve confronté aux incertitudes liées aux droits TV de la Ligue 1. Pour Grégory Lorenzi, cette situation est problématique, même si Brest a déjà la garantie de récupérer le bonus de qualification en Ligue des champions. Le directeur sportif a annoncé allouer au mercato de Brest “8 à 10 millions d'euros, indépendamment des ventes éventuelles”. Une enveloppe évidemment plus élevée que les années précédentes, mais qui ne permettra pas d'être performant dans toutes les compétitions. A ce sujet, Lorenzi a assumé la position du club : Brest donnera la priorité à la Ligue 1. “Le championnat est bien plus important pour nous” a-t-il déclaré. Quant au mercato de Brest, Lorenzi est revenu sur la volonté de garder plusieurs artisans de la belle saison 2023/24

Au sujet de Lilian Brassier, Lorenzi a annoncé n'avoir reçu “aucune offre le concernant”. Le directeur sportif de Brest a toutefois rappelé le prix fixé pour le défenseur de 24 ans. “On estime sa valeur entre 12 et 15 millions d'euros”. Si une telle proposition arrive sur la table des Brestois, on imagine le club incapable de retenir Lilian Brassier. Le club breton devra toutefois être vigilant de ne pas trop se faire dépouiller. D'autant plus que le cas de l'attaquant Mounié n'a toujours pas été réglé. Pour rappel, le joueur est en fin de contrat. “On est toujours en discussions avec Steve Mounié” a déclaré Lorenzi. Brest ne devrait pas pouvoir s'aligner non plus sur les attentes de l'Inter pour recruter définitivement Martin Satriano. De quoi décevoir les supporters brestois, qui s'attendaient peut-être à un mercato clinquant après une saison 2023/24 historique. Le directeur sportif de Brest a conclu en assumant la position du club : “On va essayer de rester sur ce qu'on fait depuis des années. On ne doit pas s'égarer et je préfère refroidir ceux qui rêvent de noms ronflants”. Le message est clair.

Nostalgique des Verts, je m'en remets aux Reds de Klopp pour garder le sourire. À la recherche de sensations fortes grâce aux sports de haute montagne, je vibre devant ma TV à travers le tennis, le basket, le football et les sports d'hiver. Hâte d'être derrière l'Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Paris !

Dernières publications

En haut