Football

Messi, tomber pour mieux se relever?

Lionel Messi ne fait donc pas parti des 30 finalistes pour le Ballon d'Or France Football 2022. Un séisme d'ampleur dans le monde du ballon rond. Le septuple vainqueur du trophée, présent dans la liste finale depuis 2005, 14 fois sur le podium, voit donc une sacré série prendre fin. Rien de plus logique, au vue de sa saison plus que décevante avec le Paris-Saint-Germain, au sein duquel il semble seulement s'acclimater. A 35 ans, la Pulga aura-t-il les ressources pour remonter la pente? Il ne faut jurer de rien avec le natif de Rosario, tant la saison à venir risque d'être excitante, pour lui comme pour le PSG, mais également l'Argentine. Et gare à l'égo de champion. 

Une Ligue 1 à conquérir 

Il est passé complètement à coté de sa première saison dans un autre championnat que la Liga. Messi, arrivé courant Août au sein du club de la capitale, a mis énormément de temps à trouver ses marques, et n'a finalement que très peu pesé sur la Ligue 1. Le championnat rapidement plié sous l'impulsion d'un Kylian Mbappé stratosphérique, Paris n'aura même pas eu besoin de se reposer sur son nouveau joueur, qui n'était finalement qu'un parmi les autres. Au final, des statistiques bien loin de ses standards Catalan: avec seulement 6 petits buts et malgré tout 14 passes décisives en 26 rencontres, on est en droit de s'attendre à mieux.

Et cela tombe bien, fort d'une préparation complète, le génie Argentin semble avoir retrouvé de sa superbe. En jambe, il a réalisé une grosse entame de saison, et sa complicité retrouvée avec Neymar risque de faire des ravages. Les Clermontois en ont déjà fait les frais, Messi ayant inscrit un doublé (dont un magnifique enchaînement contrôle poitrine-retourné acrobatique), en plus d'une passe décisive pour Neymar. Possible qu'il monte en régime, aussi bien en championnat qu'en Ligue des Champions, avant d'attaquer son objectif ultime, son dernier : placer l'Argentine sur le toit du monde.

La Coupe du monde, dernier grand défi

Car si Messi a mené l'Albiceleste au titre suprême continental, jamais il n'a fait aussi bien que son prédécesseur Diego Maradona, qui a porté son équipe jusqu'au titre mondial. Finaliste malheureux en 2014, Messi voit ici sa dernière chance de soulever le plus prestigieux des trophées footballistique, au Qatar cet hiver. Le temps commence à presser, et la Pulga disputera son 5ème et dernier mondial en décembre. Les Argentins ont de solides arguments à faire valoir, et si Messi arrive en grande pompe, il peut à lui seul faire basculer le sort de tout un peuple, son peuple. Qui sera, à n'en pas douter, une nouvelle fois acquis à sa cause. S'il veut laisser une empreinte encore plus gigantesque qu'à l'heure actuelle, il sait pertinemment ce qui lui reste à faire.

La Ligue des Champions, 8 ans après

Que la Coupe du Monde soit fructueuse ou non, Messi devra rapidement se replonger dans son quotidien Français. A Paris, en plus du championnat, un objectif viendra sans doute pimenter le printemps : la Ligue des Champions. Comme chaque année, le PSG en fait un objectif premier. Et cette saison ne déroge pas à la règle. Avec une ossature conservée et quelques petites retouches intelligentes (Vitinha, Renato Sanches, Mukiele, Ekitike), Paris semble une nouvelle fois armé pour aller au bout. Au moins sur le papier. Et Messi aurait tout intérêt à y mettre du sien, lui qui a pu être pointé du doigt pour son penalty manqué en 8ème de finale aller contre le Real l'an dernier. Depuis 2015, il n'a plus remporté le trophée. Beaucoup trop de fois, son équipe a même été la risée de l'Europe. Si son Barça a été le premier à infliger une remontada, il en aura subi les conséquences par la suite. La Roma, Liverpool, Paris il y a deux ans. Bref, Messi a un compte à régler avec la coupe aux grandes oreilles, et il serait bien inspiré de le faire cette saison. D'autant que son plus grand rival, Cristiano Ronaldo, s'est échappé en tête du classement des meilleurs buteurs de l'histoire de la compétition (141 contre 125). Léo Messi aurait donc tout intérêt à remédier à cela.

Et pourquoi pas un ultime ballon d'or? 

Mis bout à bout, toutes ces conditions pourraient faire renaître Messi de ses cendres. Son absence du classement des 30 pour le Ballon d'Or, bien que l'on pouvait s'y attendre, marque les esprits. Pour certains, l'Argentin est sur le déclin. C'est sans doute le cas, mais pas dans les proportions auxquelles certains le prétendent. Il a, cette saison, avec tous ces objectifs, l'occasion de montrer qu'il est peut-être le plus grand joueur de l’histoire. Pour décrocher, pourquoi pas, un 8ème ballon d'or, qui serait historique.

La sanction est tombée, on s'y attendait. Maintenant, l'objectif est de voir si Lionel Messi est capable de se relever. Un champion ne meurt jamais, il a donc toutes les cartes en main pour réaliser une saison qui pourrait le propulser tout en haut des sommets du football. Et avec Messi, mieux vaut ne jamais jurer de rien! 

Crédit photo: PSG talk


Dernières publications

En haut