Monaco-Marseille : les notes du match

On l’avait prévu, ce match avait tout pour être fou. L’OM s’impose 4 buts à 3 en terre monégasque, voici les notes de ce Monaco-Marseille !

Les notes des monégasques :

Lecomte (3) : Pas aidé par sa défense, il concède tout de même 4 buts sans être décisif.

Aguilar (2) : Ruben a pris le premier OuiBus pour retourner à Montpellier.

Glik (3) : Le sergent polonais a déposé les armes.

Maripán (2) : Intégration difficile pour le chilien.

Ballo-Touré (3) : Il a quand même réussi à faire briller Germain et Sarr, belle performance.

Fàbregas (3) : Jamais dans le bon rythme dans ce match, l’espagnol a sombré avec son équipe.

Bakayoko (4.5) : Solide dans les duels, il a délivré une passe décisive et obtenu un bon coup-franc.

Golovin (5) : L’homme de la première période, le russe était dans tous les bons coups avant de tomber dans la tourmente collective.

Gelson Martins (4) : Remuant et décisif sur le premier but.

Ben Yedder (5) : Wissam en est allé de son doublé ce soir, pas suffisant pour que l’ASM remporte le match.

Slimani (4.5) : “Un poison” comme dirait si bien Habib Beye, ses effets ont disparu au fil du match.

Les notes des marseillais :

Mandanda (6.5) : Malgré 3 buts encaissés, le capitaine s’est distingué en fin de match. +1 pour le maillot donné au supporter en bravant la sécurité.

Sarr (4.5) : Bien aidé par les lacunes de Ballo-Touré, Sarr doit encore s’améliorer dans la justesse technique.

Kamara (6) : Match en demi-teinte, un penalty subi, deux grosses erreurs sans conséquences mais une belle solidité face à Slimani. Bouba est le nouveau cauchemar de Nabil Djellit.

Álvaro (6) : De loin le meilleur espagnol sur la pelouse. Il va tranquillement allumer Twitter et clamer son amour pour l’OM avec une vidéo compilation de ses duels gagnés.

Amavi (6) : Intéressant offensivement, Jordan Amavi toque à nouveau aux portes de l’équipe de France. Oh ça va on rigole …

Strootman (5) : Toujours la pour la bagarre, la castagne, les bourrepifs .. etc …

Sanson (7) : Quel volume de jeu pour un joueur sans son.

Lopez (6) : Le minot marseillais n’a pas pu lutter face au physique de Bakayoko, alors il a récité son jeu de passes.

Germain (7) : Il dérange tellement que Canal+ n’a pas diffusé son but, l’expression “homme de l’ombre” prend tout son sens.

Payet (8) : Quand le maestro passe, les monégasques trépassent.

Benedetto (9) : 3…2….1…. ENFLAMMADE ! SUPER DARIO EST LE GRAND ATTAQUANT DE L’OM !

 

Avec cette victoire sur Monaco, Marseille se place sur le podium à l’issue de la 5ème journée du championnat. Rendez-vous samedi prochain au Vélodrome pour la réception de Montpellier.

 

Image à la une : Le10Sport

A propos de l'auteur

Giani Moreno, 18 ans, étudiant en communication & médias. Passionné de sport, surtout de football et de la ravissante Ligue 1 Conforama. "Rien de grand ne se fait dans un monde sans passion"

Poster un commentaire

facilisis id tempus commodo fringilla felis mi, mattis adipiscing mattis